vendredi 14 juillet 2017

The Silent Waters (Elements #3) • Brittainy Cherry.




Elements, tome 3: The silent waters
de Brittainy Cherry.
Genre: Romance contemporaine.
Mon édition: Hugo Roman (New Romance).
447 pages.





Résumé: Notre vie est faite de moments. Certains sont terriblement douloureux et chargés des chagrins d'hier. D'autres sont merveilleusement optimistes et gros des promesses de demain.
J'ai connu beaucoup de moments dans ma ie, des moments qui m'ont changée, des moments de défi. Des moments qui m'ont effrayée et m'ont submergée. En tout cas, au cours des moments les plus importants -des plus déchirants aux plus incroyables-, il était toujours là.
J'avais huit ans quand j'ai perdu a voix. Une partie de moi m'a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu'à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C'est l'histoire d'un garçon et d'une fille qui s'aimaient l'un l'autre; mais qui ne s'aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D'amour et de promesses brisées.


18/20.

  • J'AI AIMÉ: Le personnage de Maggie, l'émotion suscitée.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Un manque de rapprochements parfois.

C'est un sans faute pour Brittainy Cherry et cette saga ! Même si je n'ai pas eu un coup de cœur pour ce troisième tome, les personnages m'ont bouleversée et, dès la première partie, des larmes ont été versées. L'auteure a un don pour conter des histoires dramatiques mais pleine d'espoir. Dans la lignée des tomes précédents, The silent waters est une romance faite de vagues qui nous en fait voir de toutes les couleurs !

Suite à un traumatisme de son enfance, Maggie a perdu sa voix et n'arrive plus à sortie de chez elle. Son mutisme est peu compris, et notamment par sa mère qui ne sait plus comment se comporter. Mais, une personne a toujours été là et lui a toujours témoigné une certaine affection: Brooks Griffin, le meilleur ami de son frère. Il y a entre eux une entente mutuelle et une compréhension qui se passe de la parole. Seulement, avec ses failles, ses maux, et ses difficultés à vivre une vie normale, Maggie ne se sent pas à la hauteur de son ami, qui est, lui, promis à un grand avenir.

Maggie:
« Ce que je n'avais pas prévu, c'étaient les peurs qui allaient avec le véritable amour. La peur de ne pas être à la hauteur de ce qu'il attendait. La peur qu'il en trouve une autre. La peur qui venait avec l'idée que parfois cela valait le coup de mourir pour son amour. La peur que l'amour puisse ne pas être suffisant, parfois. Aimer quelqu'un, c'était s'exposer au risque que cette personne vous quitte un jour, et tout ce que je voulais, c'est que Brooks ne parte jamais.
Je tapai délicatement sur son épaule, et il s'agita dans son sommeil. j'attendis qu'il soit suffisamment réveillé pour lire.
Tu dors ?
- Je dors, dit-il avec un sourire moqueur. Tu es encore en train de te prendre la tête ?
Il me connaissait trop bien. Je frôlai son oreille de mes lèvres avant de l'embrasser dans le cou.
Me promets-tu de m'aimer d'un amour semblable à celui qui est décrit dans les romans que je lis ?
Il fit non de la tête en bâillant. Il passa le bras autour de moi et me serra contre lui, m'envahissant de sa chaleur.
- Non, Maggie May. Je te promets beaucoup plus que ça. »

C'est une romance qui est moins plongée dans la romance que The air he breathes ou The fire. C'est peut-être ce qui m'a un poil manqué car, même si on sent toute la tendresse que ressentent Maggie et Brooks, toute leur complicité, on les suit tout de même sur beaucoup d'années et je n'ai pas toujours compris les rapprochements soudains. Il est assez vrai que mon cœur de midinette aurait aimé que l'on tâtonne un peu, qu'on suive une certaine séduction, qui aurait allégé un peu le drame qui entoure Maggie.

Cependant, ça reste une excellente lecture, avec laquelle je suis passée du sourire aux larmes. Le personnage de Maggie est un personnage bouleversant, qui s'est brisée à l'âge de huit ans seulement. Le lecteur est en totale empathie avec elle et ne lui souhaite toujours que le meilleur (et ce, qu'elle retrouve l'usage de la parole ou que son mutisme perdure, ce n'est plus ce qui compte à nos yeux quand on est plongé dans ce roman). The Silent Waters aborde une nouvelle fois des thèmes sensibles avec beaucoup d'émotions, beaucoup de respect, et d'une manière qui ne peut que nous émouvoir.

Brooks:
« Elle mis ses mains dans les miennes, et nous restâmes assis, totalement immobiles et silencieux, à nous regarder dans les yeux pendant cinq minutes. La première minute, nous ne pouvions pas nous retenir de rire. On se sentait un peu ridicules. La deuxième minute, nous ricanions encore un peu. A la troisième minute, Maggie se mit à pleurer. A la minute quatre, nous pleurions tous les deux, parce que rien ne me rend aussi triste que de voir de la tristesse dans ses yeux. A la cinquième minute, nous souriions.
Elle laissa échapper le souffle qu'elle retenait, et je relâchai le mien.
C'était libérateur de ressentir tant de choses avec quelqu'un qui les ressentait aussi. »

Même si j'ai trouvé qu'il manquait de rapprochements entre Maggie et Brooks, leur relation reste la continuité d'une amitié d'enfance et d'une amourette d'adolescents qui est très touchante. La place des livres et de la musique a une importance capitale pour tout deux, ce sont des moments de paix, de silence, où énormément de choses sont partagées. C'est un amour plein de douceur et d'une entente incroyable, comme Brittainy sait si bien créer dans ses romans. 

  • EN CONCLUSION: Encore une nouvelle fois, j'ai beaucoup été touchée et j'ai adoré la plume de l'auteure qui nous offre des personnages approfondis, prenants, avec un relief dingue (Maggie, Brooks, mais leurs familles et leurs amis, aussi !). Ce n'est pas un coup de cœur, mais il s'en est fallu de très peu !

Tomes précédents:

Prochaine lecture: Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Whitechapel de Bec McMaster.

tâches d'encre

  1. J'entends beaucoup de bien de cette saga ! A voir peut-être =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'adore vraiment ! J'ai rarement vu une telle profondeur dans des romances !

      Supprimer
  2. Je suis pas trop romance, mais pourquoi pas, le jour où j'aurais envie d'en lire^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, les romances sont hyper sympathique et il y a toujours un contexte vraiment bien maîtrisé !

      Supprimer
  3. J'ai lu ta chronique pour voir si ça me réparait mais.. Non
    Ca y est, je vomis les romances je crois.
    J'espère que ça reviendra par contre parce que j'aimais bien haha. Mais là je suis en overdose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh... dommage :( Pourtant ce sont de chouettes romances ! Si jamais l'overdose passe, pense à cette saga ;)

      Supprimer
  4. Je ne vois que du bien de cette saga et du coup, j'ai bien envie d'en savoir plus :)

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree