dimanche 19 janvier 2020

Cosy Sunday (édition 2020) #3.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.



J'ai lu Un palais d'épines et de roses, tome 3.5 : Un palais de glace et de lumière, un tome bonus, et malgré mon amour pour la saga et les choses intéressantes qui se tissent ici en vue de la prochaine trilogie, je n'ai pas été totalement convaincue.





Lux, tome 3 : Opale de Jennifer L. Armentrout.

(Résumé du 1er tome) Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?





➪ J'arrive tout doucement à la moitié de ce troisième tome ! Je sais, tout le monde a déjà fini cette saga 😅 Chacun son rythme, ok ? En tout cas, même en étant super clichée cette saga est toujours chouette à lire !



Je vais me plonger dans En plein vol que j'ai reçu cette semaine et j'aimerais bien lire aussi Orgueil et volupté également. A voir si j'ai le temps puisque j'ai une semaine de vacances bien chargée qui arrive 😊



1917 (5/5) : Un magnifique film ! Du genre qui ne se détache pas tant que ça grâce à son histoire, qui est assez basique quand on se penche dessus, mais par ses images qui nous en envoient plein les yeux et par son choix d'exécution. L'effet est réussi, j'ai adoré !






La Fée liseuse me donne envie de découvrir Les belles apparences.
Je lis donc je suis a découvert Un palais d'épines et de roses et a adoré le premier tome !


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !

mercredi 15 janvier 2020

Un palais de glace et de lumière (Un palais d'épines et de roses #3.5) • Sarah J. Maas.


On the darkest night, the stars still shine.
Feyre's first Winter Solstice as High Lady is drawing near. With it will come a hard-earned rest from the work she, Rhys and their friends have done to rebuild the Night Court and the vastly changed world beyond. Yet the festive atmosphere can't keep shadows from looming. Even as her own heart heals, she finds that those dearest to her have wounds that go deeper than she knew.
And the scars of the past will touch her court in times to come.


Tomes précédents : ₁. Un palais d'épines et de roses ♦ ₂. Un palais de colère et de brume ♦ ₃. Un palais de cendres et de ruines.     Première trilogie terminée.


J'AI AIMÉ : Retrouver les personnages, apercevoir les trames à venir.
J'AI MOINS AIMÉ : Pas grand chose ne se passe...


Certains le savent, je voue un grand amour pour cette saga. J'ai adoré les trois tomes que j'ai dévoré comme jamais. Je me suis attachée aux personnages, j'ai un énorme penchant pour Rhys, je vis chaque aventure comme si j'étais moi-même plongée dans l'histoire. J'étais curieuse de ce tome bonus qui offre à la fois une conclusion à la première trilogie et à la fois quelques débuts d'intrigues pour la trilogie à venir. Finalement, même si le tome nous offre tout cela, l'exécution donne l'impression que rien ne se passe...

Le Solstice d'hiver approche et à la Cour de la Nuit, c'est une occasion pour célébrer entre amis et en famille. Feyre et Rhys attendent le moment avec fébrilité. Ces vacances leur promettent une pause pour se retrouver et retrouver Azriel, Cassian, Mor, Amren, Elain, et Nesta, qui affrontent chacun la fin de la guerre et leurs responsabilités à leur manière. Mais même si l'humeur est à la fête, c'est surtout l'heure de la reconstruction et celle-ci n'est pas aisée pour tout le monde...

Comme notre Noël, le Solstice d'hiver se fête avec ses proches, sous la neige, avec des décorations et des cadeaux pour les autres. C'est donc un tome bonus qui a plus de saveur si on le lit durant la période des fêtes. Mais tout n'est pourtant pas rose bonbon et paillettes, les personnages vivent « l'aftermath », soit le contrecoup de la guerre. Le deuil est encore présent, les responsabilités et les culpabilités sont nombreuses.


On peut revoir ici tout le monde : Que ce soit la Cour de Feyre et Rhys qui constituent également leurs plus grands amis, mais aussi les soeurs de Feyre, et Lucien, et même un aperçu de Tamlin qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Nous avons plusieurs points de vue à travers l'histoire, ce qui nous offre de nouvelles perspectives. Cassian, Mor, Rhys, Nesta participent cette fois au récit, en plus de Feyre.

Le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai adoré retrouver ce petit monde et leurs interactions. Feyre et Rhys forment un couple que j'adore. Mais Cassian et Nesta qui ont l'air de se tourner autour me plaît particulièrement et j'ai hâte d'en voir plus prochainement... Elain est également plus participative dans ce tome bonus, pour mon plus grand plaisir. Et pour mon plus grand malheur, Lucien et Amren sont assez effacés alors qu'ils font partis de mes personnages préférés...

Je suis tout de même cependant peu convaincue par la totalité de ce tome qui avance avec trop de lenteurs, donnant l'impression que rien ne se passe et que les choses sont ressassées de page en page. C'est dommage parce que les maux de chacun, des maux qui trouvent leurs origines dans des sources bien différentes, sont intéressants à explorer et participent à la construction des personnages. C'est dommage aussi car on peut voir les prochaines intrigues se dessiner et elles ont l'air franchement pas mal. Je ne peux m'empêcher de penser que l'autrice m'a habituée à mieux, à plus palpitant.


Un palais de glace et de lumière est surtout un tome bonus de transition entre la première et la seconde trilogie. Il n'est toutefois pas nécessaire à l'histoire, du moins c'est ce que je pense à l'heure actuelle (et voyons si l'avenir me conforte dans cette opinion ou non).

dimanche 12 janvier 2020

Cosy Sunday (édition 2020) #2.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.



J'ai terminé La couleur du mensonge, tome 3 : Le goût du danger, un troisième tome qui conclut très bien la saga et dans lequel j'ai beaucoup aimé me plonger ! Ensuite j'ai bel et bien lu Wounded Martyr, une courte lecture pourtant intense avec son sujet principal qu'est la dépression et l'alcoolisme. Puis j'ai adoré retrouver les Quatre sœurs en BD avec le tome 2 : Hortense, un titre douillet comme tout une fois encore !




A Court of Thorns and Roses, book 3.5 : A Court of Frost and Starlight de Sarah J. Maas.
VF : Un palais d'épines et de roses, tome 3.5 : Un palais de glace et de lumière.

Depuis la fin de la guerre qui a ébranlé Prythian, Feyre, Rhysand et leurs fidèles amis s'attachent à reconstruire la Cour de la Nuit.
Mais si le solstice d'hiver apporte une période de repos bien mérité, il semble que l'atmosphère festive ne parvienne pas à chasser les fantômes du passé...
Alors que le cœur de Feyre guérit peu à peu, ses sœurs et ses amis dissimulent des blessures encore profondes.
Et si le temps des batailles est bien révolu, les tensions perdurent et menacent une paix encore fragile. Les cicatrices et les rancunes accumulées jadis auront-elles raison du fragile équilibre de ce nouveau monde ?


➪ Je l'ai à peine commencé ce matin, pour l'instant je ne saurais pas dire ce que j'en pense 🙂



J'aimerais beaucoup terminer A Court of Frost and Starlight, déjà. Et ensuite, j'aimerais commencer Lux T3. Pour l'instant je ne prévois rien d'autre, je ne sais même pas ce qui me ferait plaisir de lire après ça 😊



Les Filles du Docteur March (2019) (4/5) : Une nouvelle adaptation de ce classique que l'on ne représente plus tellement tant d'adaptations existent... Mais je ne pouvais pas échapper à ce film avec le casting qui me plaisait beaucoup et j'ai adoré ! Revisité avec plus de modernité, c'est une histoire qui m'a beaucoup plu et je n'ai pas vu les 2h30 du film passer 😱






I believe in Pixie Dust m'a donné envie de lire Le voleur de baisers.
Le Panda Livresque parle siii bien de Blood Heir T1 !


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !

Hortense (Quatre soeurs - BD #2) • Malika Ferdjoukh & Cati Baur.


« Eh bien Verdelaine ! Quand cesserez-vous de rougir et de bredouiller pour une malheureuse lecture ?
- Je... je ne sais pas, Madame.
- Avouez que ce n'est pas rationnel.
- Je crois... j'avoue. »
Dans ce deuxième tome de la série, il est question d'Hortense, 11 ans, qui passe sa vie dans les livres et se demande ce qu'elle va devenir : un personnage de sa série préférée ? Chirurgienne des maladies incurables pour venir en aide à sa nouvelle amie Muguette ? Ou bien comédienne ? Mais pour monter sur scène, Hortense va devoir vaincre sa timidité...
C'est dans son journal intime dont elle nous livres des extraits, qu'Hortense s'interroge et partage les hauts et les bas de sa vie d'adolescente.


Tome précédent : ₁. Enid.


J'AI AIMÉ : Retrouver l'ambiance douillette de cette famille.
J'AI MOINS AIMÉ : Trop de Bettina.


Chaque couverture de tome correspond à une saison : Quoi de plus naturel de lire un tome par saison, et durant la saison qui est mise en avant ? 😉 Place à l'hiver et à Hortense, la plus timide des soeurs Verdelaine, la plus renfermée, la rêveuse, la lectrice, celle dont je gardais un très bon souvenir et qui m'a plu une fois de plus à l'âge adulte !

Toute jeune adolescente, Hortense souffre de sa grande timidité même si elle n'ose pas l'avouer à voix haute. Elle envie beaucoup sa sœur Bettina pour son caractère peu farouche et son côté extraverti. Quand l'une de ses professeures lui recommande un professeur de théâtre, Hortense fonce un peu sans savoir à quoi s'attendre... et trouve étonnamment sa place ! Armée de sa nouvelle amie Muguette, la jeune fille se sent pousser des ailes !


Hortense n'est pas celle que l'on remarque le plus dans la famille Verdelaine. A côté de ses sœurs, elle passe plutôt inaperçue. Mais elle aussi, elle existe ! Elle a des aspirations et des souhaits ! Une vie bien à elle ! Que cela ne déplaise ou pas à Bettina qui la taquine trop sur ses défauts !

Le premier tome était parfait pour son ambiance doudou automnale, et celui-ci est parfait pour son ambiance doudou hivernale. Le froid arrive : on enfile les gros manteaux et les grosses écharpes, la neige s'apprête à tomber, Noël approche à grand pas et faut le préparer. La passion du théâtre est dans l'air avec Hortense, mais l'amour également avec Bettina en second plan. Deux histoires entre-croisées, qui se rejoignent parfois alors que les deux sœurs sont de parfaites opposées !

J'ai été ravie de retrouver cette univers cocon et douillet que la Vill'Hervé et les sœurs au complet nous font ressentir. Entre les fantômes des parents, les chats, la maison pleine de mystère, et nos sœurs aux vies pleines de péripéties, on ne s'ennuie pas ! Contente de voir aussi qu'Hortense est plus au centre de son tome qu'Enid dans le sien, même si Bettina prend parfois trop de place si j'ose dire.


Un second tome que j'ai adoré et qui possède une chouette atmosphère. Lire ces tomes aux saisons qui leur correspondent rajoute un petit charme en plus à l'histoire. Hortense est l'une de mes sœurs préférées et j'ai beaucoup aimé la suivre !


vendredi 10 janvier 2020

Wounded Martyr • Courtney Maguire.


Ice is an asshole, but he’s working on it. He’s two years sober, no small feat when you front a heavy metal band facing waning popularity and dismal ticket sales. But the pieces of a life torn apart by alcoholism are finally coming back together. His band, Wounded Martyr, has written a great album with the potential to launch them back into relevancy. And Ricky, probably the biggest, most important piece, has finally forgiven him for the wreck he made of their relationship. There’s only one problem.
Ashton.
It was to be expected. As his best friend and bandmate for almost twenty years, it’s only natural they should find each other in the loneliness of the road. Ricky knows about their one night together, but he doesn’t know that Ice can’t stop thinking about it, about his long body and whiskey-flavored lips, and the guilt of it has him on the brink of backslide. Now that Wounded Martyr is poised for a long tour, Ice must find a way to resist temptation or risk blowing their last chance and destroying his relationship with the two most important men in his life.


J'AI AIMÉ : Un récit crescendo dans l'enfer de l'alcoolisme.
J'AI MOINS AIMÉ : Une question n'est pas tout à fait réglée.


Je remercie une fois de plus les éditions NineStar Press pour leur confiance. J'ai choisi cette fois un titre plutôt dur et je m'y attendais vu les Trigger Warning sur l'alcool, la dépendance et la drogue. Et Wounded Martyr est effectivement le récit d'une descende aux enfers, d'une spirale infernale, c'est l'histoire d'Ice que sa carrière dans la musique et son succes ont à la fois béni et détruit.

Le chant et composer sont la passion d'Ice. Le revers négatif, ce sont les tournées qui le drainent de son énergie et le poussent dans ce qu'il a de plus noir. Ice est sobre depuis deux ans mais le groupe subit un coup dur quand lui et Ash franchissent la barrière de leur attraction mutuelle et couchent ensemble. Ice n'est pas prêt à mettre des mots sur ce qu'il s'est passé et commence à se re-noyer dans ce qu'il connaît déjà si bien : sa dépendance pour Ricky, son ex qui pourrait lui donner le monde entier s'il le demandait, et sa dépendance pour l'alcool, espérant y voir disparaître ses tourments...


Wounded Martyr est une histoire dramatique et qui aborde la dépendance sous tout ses points. La lutte quotidienne pour rester sobre, les rechutes, le manque. On y parle de dépendance à l'alcool, le démon d'Ice, mais pas seulement... Même si Ice semble éviter l'amour comme la peste, il est également dépendant à la fois de Ricky et de Ash. Les deux hommes rythment sa vie, l'un ses journées, l'autre ses tournées. Ice ne sait pas où tourner de la tête et quand il ne peut pas avoir Ash, il est prêt à tout détruire autour de lui et s'auto-détruire par la même occasion.

Ce n'est pas ce que j'appelle une romance saine ici, et il y en a même plusieurs. C'est une romance dite passionnelle et tout ce qu'il y a finalement de plus humaine et intense quand la dépendance et l'alcoolisme sont de la partie. On ne tombe jamais dans la mièvrerie et les caractères des personnages sont toujours respectés. Ice n'est pas un personnage facile... Mais je me suis prise d'affection pour les deux hommes qui tournent autour de lui et qui souffrent aussi à leur façon. Je reste un peu sur ma faim concernant les derniers chapitres, j'aurais aimé une conclusion avec des mots plus clairs que ceux qui ont été utilisés.


Avec l'histoire d'un coeur partagé en deux et d'une addiction pour l'alcool, Wounded Martyr nous plonge dans un tourbillon de souffrance et d'auto-destruction, les lueurs d'espoir sont rares, mais le récit est aussi entraînant que crédible.

mardi 7 janvier 2020

Le goût du danger (La couleur du mensonge #3) • Erin Beaty.


Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodigue, est désormais ambassadrice du royaume de Casmun, le pays voisin. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours.
Que de chemin parcouru pour l'ancienne tutrice des enfants royaux, à présent fiancée au capitaine Quinn... Mais face ç des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s'annonce des plus ardues. D'autant que la rein de Kimisara, devenue régente depuis la morte de son époux, n'est pas dans une position idéale pour négocier... Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber.


Tomes précédents : ₁. La couleur du mensonge ♦ ₂. Le parfum de la trahison.     Saga terminée


J'AI AIMÉ : Retrouver les personnages, le fin mot de l'histoire.
J'AI MOINS AIMÉ : Le rythme plus lent.


J'ai découvert la saga de La couleur du mensonge l'année dernière seulement et j'ai eu un énorme coup de cœur pour le premier tome, si bien que je n'ai fait qu'une bouchée des tomes suivants. Même si j'ai moins été séduite par ce troisième tome que par le deuxième et le premier, ça reste une saga que j'ai vraiment beaucoup aimé dans son ensemble et qui a su me tenir en haleine. Une chose est sûre, les personnages vont beaucoup me manquer.

Fragilisées par la bataille du Verre noire, Sage et Clare se reconstruisent à Vinova, le siège de l'ambassadrice que Sage est devenue. Alors que l'une est en deuil, l'autre en ressort avec un violent traumatisme et une peur panique du feu. Sage est cependant appelée et demandée par le roi pour tirer une nouvelle fois une histoire au clair. Après avoir rallié le royaume de Casmun à Demora, les talents diplomatiques de Sage ne sont plus à présenter. Le roi l'engage pour le représenter en face de la reine de Kimisara et négocier un traité de paix pour unifier leurs deux pays après des années de guerre. Une mission délicate quand des assassins semblent souhaiter autant la mort de l'une que de l'autre...



Depuis que Sage a rencontré la marieuse Darnessa, sa vie a pris un tournant chaotique. Entremetteuse, espionne, tutrice, et maintenant ambassadrice, elle n'a pas un moment pour elle ou pour s'ennuyer. C'est une héroïne que j'aime beaucoup malgré ses défauts et ici, elle en a plutôt pas mal. Son intelligence est fine mais cela ne l'empêche pas de faire des erreurs, et notamment auprès de ses amies Clare, Lani, Casseck, et même son fiancé Alex. C'est un personnage qui se remet sans cesse en question et qui réfléchit sur elle-même. Elle est intrépide, brillante, admirée, courageuse, mais elle n'est jamais inatteignable. Il lui arrive d'être blessée, isolée, et effrayée.

J'ai beaucoup aimé retrouver Alex également qui a gagné en maturité par rapport à son impulsivité du tome précédent. Toujours à la tête des Norsari, il est également convié par le roi pour assurer la protection des négociations, celle des fils du roi, de sage, et de la reine ennemie. Tâche peu aisée quand chacune semble emprunter la voie qui semble lui convenir ! Il doit faire face à ses responsabilités mais aussi des décisions lourdes de conséquences. J'ai d'ailleurs préféré les passages qui se passent de son côté plutôt que ceux du côté de Sage, pour une fois !

L'intrigue est beaucoup plus lente et moins basée sur l'action que les tomes précédents, la sensation qu'il ne se passe pas grand chose est malheureusement présente. L'esquisse d'un complot est en place mais j'ai parfois eu l'impression qu'on restait plus en surface qu'on ne rentrait dedans. J'ai également deviné beaucoup trop de choses trop tôt. Un peu dommage parce que la rencontre avec les Kimisars est intéressante et la reine est un personnage fort à elle-seule. Peu destinée à être gouvernée des autres, elle a le sens de la répartie !


Même avec ses points faibles, j'ai tout de même beaucoup aimé ma lecture et j'ai passé un bon moment avec les personnages. La fin a également su me rassasier et ne m'a pas laissée avide d'autres réponses ou d'autres tomes. Un bon point !

Decorated Christmas Tree