samedi 21 octobre 2017

Give me five books #5.

Photo © seelieknight.
Give me 5 books est un rendez-vous littéraire créé par Laurapassage qui consiste à présenter 5 livres que l'on veut, le jour que l'on souhaite, selon un thème donné chaque semaine.


Le thème de cette semaine est :
5 livres proches du coup de cœur.


Pour réduire le choix, j'ai décidé de me concentrer sur mes lectures de 2017 ! Un bon cru, ceci dit en passant.


1. Marques de feu de Nalini Singh.

Ce sixième tome de Psi-Changeling ne m'a vraiment pas déçue ! Le couple au centre de cet opus est si tout feu tout flamme que je n'ai fait qu'une bouchée de leur aventure.

2. Forbidden de Tabitha Suzuma.

Comme beaucoup, je ne suis pas passée à côté de cette curiosité. Avec le thème, ça passe ou ça casse. Ça avait toutes les chances de casser avec moi et pourtant... j'ai été terriblement bouleversée.

3. The Silent Waters de Brittainy Cherry.

Les deux autres tomes ont été des coups de cœur et celui-ci n'est vraiment pas passé loin ! J'aime décidément énormément les romances de cette auteure ♥

4. Drafter de Kim Harrison.

Un premier tome palpitant et qui a su me tenir en haleine du début jusqu'à la fin. Ce fut une de ces très bonnes surprises que je ne suis pas prête d'oublier.

5. Le sort du Titan de Rick Riordan.

Mon dernier presque coup de cœur : le troisième tome de Percy Jackson ♥ J'adore cette saga, je me répète mais je suis tellement heureuse d'enfin la découvrir et de kiffer ma race 😁

jeudi 19 octobre 2017

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens • Becky Albertalli.



Simon vs. the Homo Sapiens Agenda
de Becky Albertalli.
VF: Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.
Genre: Romance, YA.
Mon édition: Penguin.
303 pages.





Résumé : « Straight people should have to come out too. The more awkward it is, the better. »
Simon Spier is sixteen and trying to work out who he is -and what he's looking for.
But when one of his emails to the very distracting Blue falls into the wrong hands, things get all kinds of complicated.
Because, for Simon, falling for Blue is a big deal...



17/20.

  • J'AI AIMÉ : Le personnage de Simon, le côté feel-good.
  • J'AI MOINS AIMÉ : /.


Ce roman me tentait depuis un bon petit moment ! Une romance LGBT toute mignonne pour ados ? Je ne réfléchis pas plus longtemps, je fonce. Et je ne suis vraiment pas déçue par Moi, Simon (on va raccourcir le titre pour le bien de cette chronique ^^). Derrière son apparence et son goût de roman feel-good par excellence, il aborde plein de petits thèmes discrètement et avec justesse. C'est juste parfait !

Simon est gay et le sait depuis toujours. Seulement il n'est pas prêt à en informer son entourage, même s'il est intimement persuadé que celui-ci ne réagirait pas de la mauvaise manière. C'est son intimité, qu'il ne partage qu'avec Blue et leurs mails anonymes. Mais voilà, plus cette correspondance s'approfondit et plus le flirt s'installe, plus Simon se prend à rêver de Blue et à vouloir officialiser les choses... 

« I have to meet him.
I don't think I can keep this up. i don't care if it ruins everything. I'm this close to making out with my laptop screen.
Blue Blue Blue Blue Blue Blue Blue.
Seriously, I feel like I'm about to combust.
I spend the entire school day with my stomach in knots, and it's completely pointless, because it's not attached to anything real. Because, really, it's just words on a screen. I don't even know his freaking name.
I think I'm a little bit in love with him. »

Simon, ah Simon. Ce personnage est so freaking adorable, et c'est un adolescent tout ce qu'il y a de plus lambda. Il fait partie d'une joyeuse bande d'amis, il rencontre des petits tracas familiaux, amoureux et amicaux, il fantasme, il est cet adolescent qui apprend à se connaître, qui fait des erreurs, qui fait l'expérience de la vie. Bref, Simon est l'adolescent typique de seize ans et beaucoup de personnes ne peuvent que se reconnaître en lui.
 
Quand Simon subit du chantage de la part d'un de ses camarades par rapport aux mails et à son orientation sexuelle, on le découvre vulnérable, mais aussi courageux à sa manière, bon, loyal envers ceux qu'il aime. La romance au cœur du roman est majoritairement épistolaire et elle est à l'image du personnage de Simon : adorable. Ce n'est jamais mièvre ou niais entre Simon et Blue, tout deux ont du mordant et tout deux relèvent très bien les paradoxes de notre société en se confiant l'un à l'autre. C'est vrai quoi, pourquoi faire de l'hétérosexualité la norme ? Et pourquoi le coming out devrait concerner que tout ceux qui ont une autre orientation sexuelle ?

« I feel him shift quietly as he laces his fingers through mine. He lifts them and presses his lips to the edge of my palm.
He pauses, holding them there. And there's this fluttery yank below my navel.
Then he lets our intertwined hands fall back onto his lap. And if this is what it's like having a boyfriend, I don't know why in God's name I waited so long. »

Moi, Simon sent bon le feel-good par excellence avec des personnages récurrents drôles et attachants, tous bienveillants à leur manière, mais aussi avec sa romance finement dosée qui nous rappelle nos propres émois adolescents. Comme Simon, on se retrouve très vite à chercher qui est Blue dans ceux qu'il croise au lycée et on se surprend à attendre, comme lui, la rencontre entre eux, la vraie.

  • EN CONCLUSION : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens est un roman frais et divertissant. L'auteure nous offre une romance universelle, qui saura séduire un bon grand nombre d'ados et d'adultes ! Je conseille totalement ❤️

Prochaine lecture : Le Pacte des Marchombres, tome 3 : La prophétie de Pierre Bottero.

mardi 17 octobre 2017

5 ans du blog + Concours !


Coucou ! On se retrouve aujourd'hui, car comme l'indique l'image et le titre : Mon blog a 5 ans ! Et les aura même précisément demain 💛


Mon aventure sur Blogspot a débuté une soirée d'octobre 2012, quelques jours après m'être inscrite sur Livraddict. J'ai toujours été une habituée des blogs, mais je parlais plutôt de ma vie, de ma vie amoureuse, de mes soucis, de mes tracas adolescents de l'époque. Et puis un beau jour, j'ai découvert les blogs qui parlent de livres et de lectures et ça m'a donnée envie de me lancer immédiatement !

Et je suis sincèrement persuadée qu'il y a 5 ans, je me suis trouvée. Auparavant, je changeais de blog comme de chaussettes et toujours sur un coup de tête. Je ne savais pas que celui-ci durerait quand je m'y suis lancée, pensant à un énième caprice de ma part... et pourtant, en 2017, il est toujours là ! Un petit coin pour lire ou Les lectures d'Alice m'a permise de m'épanouir, de me replonger dans la lecture que j'avais délaissé des années durant, et de faire des rencontres plus ou moins virtuelles mais toutes riches à leur manière. Ce blog a été une révélation.

Après ce petit blabla, je tiens surtout à vous remercier infiniment les petits chats !!! 😍😘 Parce que cette aventure, c'est aussi grâce à vous ! J'ai bien eu des coups de mou et des moments de doutes, comme tout le monde, et vous avez toujours été là. Certains noms sont là depuis le début, certains ont mis fin à leur propre aventure depuis et je pense toujours à eux, d'autres viennent et reviennent au gré de leurs envies, d'autres sous-marinent tranquillement, et d'autres ont posé leurs bagages depuis peu. Mais chacun d'entre vous est important ; vous êtes l'âme de ce blog, vous le faites vivre, et je savoure tous nos échanges !



C'est pour vous remercier que je lance :

Le Concours des 5 ans !
Du 17/10/2017 au 04/11/2017 à midi.



Règles :
- Trois lots, trois gagnants : et vous pouvez participer aux trois lots !
- Remplir le formulaire à disposition dans le temps imparti.
- Une participation par foyer.
- +1 chance si vous êtes un(e) habitué(e) (je sais d'avance qui vous êtes 😊).
- +1 chance si vous partagez le concours (un seul réseau suffit, le partager sur plusieurs ne rajoute pas de chances supplémentaires mais c'est toujours gentil ♥).
- Le tout avec de la politesse, s'il vous plaît, sinon je me réserve le droit de ne pas accepter la participation (puisque le concours est à mes frais).


LOT n°1 :

Un livre à gagner parmi mes coups de ❤️ de cette année 2017 !
Pour les sagas : Le ou la gagnant(e) pourra choisir le tome de son choix, of course 😄, et pourra le choisir en VF ou en VO selon la disponibilité (certains tomes ne sont pas publiés en VF).



LOT n°2 :

Un lot surprise Harry Potter autour de votre maison de Poudlard préférée (boutique indépendante testée et approuvée par moi-même 😉).
Je ne vous dévoile rien, je vous demande juste de me faire confiance ♥ Si vous êtes fan d'Harry Potter et que vous êtes un fervent défenseur de votre maison, vous allez adorer, je vous le promets !


LOT n°3 :

Un lot de trois marque-pages au choix sur UNE boutique que vous aurez sélectionné (deux des dites boutiques ont été testée et approuvée, la troisième pas encore mais ça ne saurait tarder 😇).

Voici les trois boutiques que je vous propose :



Je vous laisse donc maintenant avec le formulaire à remplir :



Je vous fais des bisous et à bientôt 💛

dimanche 15 octobre 2017

Cosy Sunday #7.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Ce fut une semaine très productive ! J'ai terminé Des étoiles dans la mer, une romance plutôt sympathique et qui surfe sur un fond de drame. Je n'ai fait qu'une bouchée de Percy Jackson T3 : Le sort du Titan, que j'ai adoré ! C'est toujours un plaisir de retrouver l'adorable Percy. Puis, j'ai lu Coming Home to the Comfort Food Café qui fut bien plus que ce que je pensais !



Simon vs. the Homo Sapiens Agenda de Becky Albertalli.
VF : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.

« Straight people chould have to come out too. The more awkward it is, the better. »
Simon Spier is sixteen and trying to work out who he is -and what he's looking for.
But when one of his emails to the very distracting Blue falls into the wrong hands, things get all kinds of complicated.
Because, for Simon, falling for Blue is a big deal...





Je ne l'ai pas encore commencé... Pour la simple et bonne raison que j'ai attrapé l'angine de mon chéri et depuis samedi matin, je lutte. Je suis pas assez reposée pour lire, snif. Mais j'ai qu'une hâte : pouvoir enfin m'attaquer à ce roman ♥
Aidez-moi, j'ai les yeux plus gros que le ventre 😂 Si j'arrive à lire Moi, Simon et un peu d'Ellana, je serai déjà heureuse, je pense.

Stranger Things, S01E06 à E08 : Un final de série excellent. Vivement la S02 !
Lucifer, S03E02 : Toujours aussi bien.
iZombie, S03E01 à E03 : Bon début, hâte d'en voir plus !
Orgueil & Préjugés (1995), tous les épisodes : Très bonne adaptation, vaut mieux tard que jamais pour la regarder 🙂

Jurassic Park 3 : Bon, j'en gardais clairement un meilleur souvenir. Et je crois que c'est grâce au début et aux ptérodactyles (ou ce qui leur ressemble) haha ! L'histoire reste sympa, l'ambiance aussi. Le gamin est cool. Mais alors la femme est si chiante... et c'est moins prenant que les autres opus.
Gerald's Game / Jessie : C'est une adaptation du roman de Stephen King, Jessie (que je n'ai pas lu), et j'en ressors plutôt mitigée. Bonne situation d'angoisse, très crescendo, et l'actrice est top. Mais alors la chute et la fin m'ont déçue.

➤ Rendez-vous : Give me 5 books.
➤ Tag: Fall book tag

Books & Boom a succombé à Mathias Malzieu et à La mécanique du cœur
Idées à lire a chroniqué le nouveau Cat Clarke : Girlhood.
Dans la bulle de Cha a terminé La quête d'Ewilan et a beaucoup aimé la saga !


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

vendredi 13 octobre 2017

Coming Home to the Comfort Food Café • Debbie Johnson.



Coming Home to the Comfort Food Café
de Debbie Johnson.
VF: (Pas de VF).
Genre: Contemporain.
Mon édition: Harper Collins.
400 pages (ebook).





Résumé : Moving to the little village of Budbury, Zoe hopes the crisp Dorset sea breeze and gentle pace of life will be a fresh start for her and her goddaughter, Martha. 
Luckily for them both, the friendly community at the café provide listening ears, sage advice, shoulders to cry on, and some truly excellent carrot cake. And when Martha's enigmatic, absent father suddenly turns up, confusing not only Martha but Zoe too, the love and support of their new-found friends is the best present they could ask for. 
Have Zoe and Martha truly found their home at the Comfort Food Café?



16/20.

  • J'AI AIMÉ : Beaucoup d'émotions, la relation entre Zoe et Martha.
  • J'AI MOINS AIMÉ : La romance est vraiment secondaire.


Je remercie vraiment beaucoup NetGalley et les éditions HarperCollins pour la découverte de ce roman ! Je craque habituellement jamais sur les romans qui semblent respirer les fêtes, et pourtant, celui-ci, sa couverture et son résumé m'ont fait de l’œil... Et puis faut dire que je suis en recherche de lectures doudous en ce moment. Pourtant, je dois vous avouer m'être un peu trompée avec Coming home, mais trompée dans le bon sens ! Ce n'est pas une lecture cheesy ou comfy ou de Noël comme je le pensais, ou du moins pas seulement : c'est en vérité une vraie petite claque. Ce roman a dépassé mes attentes !

Zoe a perdu sa meilleure amie, celle qui a toujours été là pour elle depuis l'enfance. Kate était son pilier, sa raison de vivre. Et elle a hérité de sa fille, Martha, qu'elle a vu naître et grandir et qu'elle voit aujourd'hui dépérir à petit feu depuis la perte de sa mère. A 16 ans, habitée par la colère et la douleur, l'adolescente est odieuse, rebelle, et en pleine destruction d'elle-même. C'est désespérée que Zoe tente une dernière tentative : changer d'air, déménager à la campagne, offrir un cadre propice pour faire leur deuil. Toute deux ne s'attendait pas à y rencontrer des gens chaleureux, ni à renouer avec le père de Martha...

« Being brutally honest, jittering along with the anwiety is a miniscule amount of jealousy. Kate always said I was Martha's second mum, and wanted me to carry on playing that part - but Martha's never seemed overly keen on the idea, and much as I've done my best, there is a silver of concern that now her 'real' parent is here, I will be surplus to requirements. Who could blame her if she saw Cal as her knight in shining denim? »

C'est une lecture qui m'a énormément touchée. La relation entre Martha et Zoe est difficile et authentique. Zoe n'a jamais souhaité être mère, n'a jamais même eu l'idée d'être en couple, mais elle aime Martha de tout son cœur et ferait tout pour elle. Martha, elle, n'a jamais connu son père et elle vient de perdre sa mère. Il lui reste Zoe, qui a toujours été dans les parages, qui est bien gentille, etc, mais qui n'est pas celle qu'elle aurait aimé à ses côtés... C'est une cohabitation forcée par les dernières volontés de Kate. Une cohabitation qui se passe très mal, puisque ni l'un ni l'autre n'arrive à faire son deuil.

C'est là qu'interviennent Budbury et le Café cosy du village. Zoe et Martha vont à la rencontre d'une vie isolée, à la campagne, et découvrent finalement des riverains excentriques et attachants, qui les accueillent rapidement comme faisant partie des leurs et qui leur offrent l'espace nécessaire pour se reconstruire. Une nouvelle vie, un nouveau départ. Et pour le lecteur, c'est une plongé dans une atmosphère qui sent bon l'hospitalité et la côte britannique. Les cottages, les falaises, le petit coffee shop fort bien chaleureux n'y sont pas pour rien !

« "You okay?" I ask, as Martha performs an elegant skid, stopping right next to me. Her pale cheeks are streaked with pink, her black hair is dripping, and she seems to have forgotten to paint on her eyeliner this morning.
"Yeah. Good. This is... all completely mad, isn't it?" she says, holding out a gloved hand to indicate the scene in front of us. The dogs are whooping and jumping as Cal scoops charred bits of meat off the grill; Big Edie is hula-hooping in her elf outfit, and Laura and Matt are having a sneaky snog outside Black Rose. The devils.
"Completely and utterly mad," I reply.
Martha pauses, and a flicker of pain ghosts across her face. She turns to me, and gives me a sad smile.
"She'd have loved it, wouldn't she?"
"She would," I answer, nodding. "But in her absence, I suppose we'll just have to love it enough for all three of us, won't we?" »

C'est donc bien plus qu'une lecture doudou. C'est une véritable tranche de vie. Coming Home possède cette énergie qui arrive à nous faire sourire, rire, pleurer, et espérer. Ce n'est pas une romance comme je le pensais, même si le père de Martha qui arrive à point nommé est fort sympathique. C'est une grande histoire d'amour, d'amitié, de famille. Une ode à ces relations importantes, uniques, qui transcendent les liens du sang. 

  • EN CONCLUSION : Coming Home to the Comfort Food Café n'est pas la romance typique pour passer l'hiver. C'est un roman pour toute saison, un roman universel, qui a beaucoup à offrir. Il fait partie d'une série (le Comfort Food Café a apparemment plus d'une histoire à livrer) mais il se lit comme un One-Shot sans problème si besoin est. 

Prochain lecture : Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens (en VO) de Becky Albertalli.

jeudi 12 octobre 2017

Give me five books #4.

Photo © seelieknight.
Give me 5 books est un rendez-vous littéraire créé par Laurapassage qui consiste à présenter 5 livres que l'on veut, le jour que l'on souhaite, selon un thème donné chaque semaine.


Le thème de cette semaine est :
5 livres dans votre genre préféré.


J'ai hésité avec la Romance historique, qui est exæquo avec la Fantasy dans mon cœur... Mais j'ai choisi la Fantasy tout simplement parce qu'il y a encore 3 ans, je n'en lisais même pas !


1. A Conjuring of Light de V.E. Schwab.

Ce troisième et dernier tome de Shades of Magic est juste une MERVEILLE 🌟 Les personnages, l'univers, les enjeux, les péripéties, TOUT se vit le cœur battant et vibrant, comme si c'était une question de vie ou de mort.

2. Martyrs d'Oliver Peru.

Une pépite du genre. Un livre qui coupe le souffle. Une fin que je n'ai absolument pas vu venir. Un tel coup de cœur que deux ans et demi après, je n'ai toujours pas eu le courage de me lancer dans le second tome...

3. A Court of Mist and Fury de Sarah J. Maas.

Parce que Rhysand oh la la 💙 Bon ok, ce n'est pas que pour lui. Mais ce personnage pour lequel j'ai un crush énorme est l'une des majeures raisons quand même.

4. La reine des neiges de Cindy Van Wilder.
Ce second tome des Outrepasseurs est le meilleur (bon ok, je n'ai pas encore lu le tome 4 mais quand même) ! La saga à elle seule possède une véritable atmosphère, quelque chose de sombre et d'unique, et c'est le second opus qui l'exploite le mieux à mes yeux.

5. Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir.

Un premier tome qui nous offre les prémices d'un univers unique, cruel, et fascinant. Avec comme protagonistes des personnages en perpétuelle évolution, qui se cherchent. Des personnages pas parfaits, vulnérables, torturés, mais incroyables 💛
Decorated Christmas Tree