dimanche 26 mars 2017

Sunday's books #119.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

Une petite semaine puisque je n'ai fini qu'un seul livre (déjà entamé la semaine dernière), mais une bien bonne semaine puisque j'étais en très bonne compagnie ♥ Projet Polaris est encore une fois un très bon tome, bien que pas de coup de cœur cette fois-ci, et qui donne envie d'avoir la suite illico-presto !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:





If I was your girl (VF: Celle dont j'ai toujours rêvé) de Meredith Russo.
Amanda Hardy is the new girl at school. Like everyone else, all she wants is to make friends and fit in. But Amanda is holding back. Even from Grant, the guy she's falling in love with.
Amanda has a secret. At her old school, she used to be called Andrew. And secrets always have a way of getting out...








Mercy Thompson, tome 3: Le baiser du fer de Patricia Briggs.
(Résumé du tome 1) Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. 
En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout: son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se retrouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...



Ce que je vais lire ensuite:

Bon, il faudrait déjà que je termine mes deux lectures en cours (même si elles se lisent vite et bien ^^) ! Ensuite, je pense que je laisserai la place à deux One-Shot dans mes prévisions (ce qui est plutôt rare, j'ai l'impression de lire que des sagas en ce moment !): Risk et Cuckoo Song.

---
---

• Mes films de la semaine •

- Kong: Skull Island (13,5): Même si on diffère de l'histoire originale de Kong, le film n'a pas réussi à vraiment m'accrocher. Il y a des bons points, mais j'ai tout de même trouvé que ce divertissement manquait... de divertissement.
- La Belle et la Bête (18/20): Un petit coup de cœur pour cette version film qui m'a fait retomber en enfance en m'en mettant plein les yeux et les oreilles ♥ J'ai adoré. Des Disney-princesses d'origine, c'est mon préféré et je n'ai pas été déçue de son adaptation !

- Le Roi Lion 2 (17/20): Une semaine Disney comme on peut le constater ^^ Avec le chéri, on s'est regardé ce second opus le week-end dernier. Un re-visionnage qui m'a beaucoup plu, d'autant plus que ça faisait un bon moment que je ne l'avais pas vu !

---
---

Sur le blog cette semaine:

L'onglet Parutions 2017 a été mis à jour.

Chez les autres:

- Plume de Chat parle de ma lecture en cours: Celle dont j'ai toujours rêvé.
- Les lectures enchantées d'Elyza a publié un très bon avis sur Une braise sous la cendre et a mis en ligne son article concernant L'étrange cas de Juliette M., notre LC.


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥

jeudi 23 mars 2017

Projet Polaris (Gardiens des cités perdues #5) • Shannon Messenger.




Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris
de Shannon Messenger.
Genre: Fantasy, jeunesse.
Mon édition: Lumen.
665 pages.




Résumé: Après un passage mouvementé par Exillium, l'école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l'académie Foxfire, où la jeune Télépathe n'est plus la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d'un garde du corps. Car certains masques sont tombés: les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger... D'autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.
Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leur mode de vie, notre petite troupe tente d'en découvrir plus sur le plan de l'ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices: son nom de codes est « Projet Polaris », un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à... Keefe !


18/20.

  • J'AI AIMÉ: De l'aventure, du danger !
  • J'AI MOINS AIMÉ: Quelques longueurs longueurs.

/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu le T4 (et les autres) /!\

Impossible pour moi de garder plus longtemps ce tome dans ma PAL. Aussitôt arrivé en début de mois ? Commencé le plus vite possible, pardi ! Et si vous me suivez depuis un petit moment, vous n'êtes pas sans savoir que cette saga est l'une de mes préférés ! Il me tardait de retrouver Sophie, Keefe, Biana, Fitz et Dex, notamment après la fin du tome précédent qui m'a laissée sur les fesses ! Et les retrouvailles fut sans surprise très bonnes ! Projet Polaris entre tout de suite dans le vif du sujet et nous permet de cerner plus d'enjeux et plus de conséquences par rapport aux événements des tomes précédents. Cependant, ce cinquième tome souffre aussi des quelques longueurs dont souffrent la plupart des tomes de transition.

« - Tu te débouilles très bien, glissa M. Forkle à la jeune fille, émergeant des ténèbres où il s'était tapi. Bien mieux que je ne l'aurais présagé.
- Est-ce ce pour quoi vous m'avez conçue ? lui demanda-t-elle, un sourcil haussé.
Le vieil elfe sourit.
- Je t'ai conçue comme une nouveauté, Sophie. Afin que tu retiennes l'attention. Mais avant tout, pour que tu sois toi-même. »

Les elfes ayant reconnus leur erreur, Sophie et ses amis sont de retour à Foxfire... Mais pas au complet. Les Invisibles sont de plus en plus dans l'offensive, dirigés par Fintan, un criminel déterminé et qui a soif de pouvoir. Le monde des elfes, mais aussi des gobelins, des trolls, des nains, des gnomes et des ogres en est chamboulé. Le temps est aux changements et à la division. Difficile de deviner qui se cache dans les rangs des Invisibles, où se trouvent-ils, et d'avoir une longueur d'avance sur eux...

Après tous les événements et révélations des tomes précédents, Projet Polaris nous propose de souffler un peu. Dès les premières pages nous sommes de retour en plein milieu des enjeux, à résoudre des énigmes, et à nous inquiéter pour nos personnages préférés... Et pour autant, le lecteur sent aussi tout de suite que c'est un tome de transition. Détrompez-vous, ça ne veut pas dire que rien ne s'y passe... Au contraire, même (et surtout dans les dernières pages) !! Néanmoins, quelques longueurs s'imposent à nous ci et là dans le récit, entre deux actions.

Mes retrouvailles avec Sophie ont encore une fois été très bonne. Je l'aime, cette petite ! D'autant plus que Sophie grandit et mûrit de tomes en tomes. Son impulsivité est toujours un trait de caractère authentique chez la jeune fille, mais celle-ci est plus tempérée désormais. Sophie a appris à écouter ses amis et ses mentors, tout comme elle a appris à ne plus porter sur ses épaules le poids du monde. Elle travaille maintenant en équipe et elle est moins rebelle face à l'autorité. Je trouve Sophie toujours aussi touchante dans ses maladresses, dans sa bonté, dans son envie que tout le monde aille bien dans son entourage.

« - Comment le sauver alors qu'on ne sait même pas où il se trouve ?
- Aucune idée, concéda Fitz. Mais... Keefe a raison sur un point: tu trouves toujours la solution.
- Merci pour la pression.
- Je sais... Promis, je ferai tout pour t'aider. Je voulais juste te dire... tâche de ne pas trop angoisser. Tu sauras quoi faire en cas de besoin.
- Comment peux-tu en être aussi sûr ?
Elle sentit presque la chaleur de son sourire irradier à travers leur connexion mentale.
- Parce que tu es Sophie Foster. C'est ta spécialité. »

Fitz, Biana, Keefe et Dex, sa petite troupe m'avaient bien manqué également. J'aime que le temps soit partagé entre eux et nous permette de les découvrir toujours un peu plus. Fitz fait toujours autant battre le coeur de notre petite Sophie, Dex est toujours ce génie des technologies, Biana est toujours cette jeune fille perspicace, et Keefe est toujours un fauteur de trouble... Et ma préférence pour lui se conclut, surtout quand il va aux devants de grands dangers dans ce tome-ci... Grady et Edaline, les parents adoptifs de Sophie, ainsi que Sandor ou Mr Forkle, sont également des personnages que j'aime retrouver, qui offrent toujours de chouettes réparties, et qui jouent bien leurs rôles de protecteurs.

  • EN CONCLUSION: Malgré quelques longueurs qui coupent parfois l'action, Projet Polaris est un très bon tome qui mêle toujours autant révélations, dangers, et amitié. Gardiens des cités perdues présente vraiment un univers merveilleux, plein de couleurs, d'espoirs, de magie et d'imagination, sans oublier de nous offrir également une aventure palpitante et pleine de dangers !

Tomes précédents:

Prochaine lecture: Celle dont j'ai toujours rêvé (en VO) de Meredith Russo.
Mercy Thompson, tome 3: Le baiser du fer de Patricia Briggs.

lundi 20 mars 2017

L'étrange cas de Juliette M. #1 • Megan Sheperd.




L'étrange cas de Juliette M., tome 1
de Megan Sheperd.
Genre: Historique, Fantastique, YA.
Mon édition: Milan (Macadam).
439 pages.





Résumé: Londres, 1895.
Juliette Moreau n'est plus rien. Sa vie a basculé le jour où son père, le plus éminent chirurgien de Londres, a été accusé d'ignobles pratiques médicales. Est-il mort ? En fuite ? Nul ne le sait. Une chose est sûre: Juliette doit maintenant se débrouiller seule pour survivre. Et tenter de répondre à cette terrible question qui l'obsède: qui est vraiment son père ? Un fou ou un génie ?


16/20.

  • J'AI AIMÉ: L'atmosphère mystérieuse et lugubre, des éléments imprévisibles.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Le personnage de Juliette, certains côtés du triangle amoureux.

Il y avait longtemps que je n'avais pas fait une lecture commune, et c'est Les lectures enchantées d'Elyza qui s'y est collée ;) C'est simple, on lit les mêmes genres, nous sommes plongés dans de mêmes sagas ou les mêmes sagas nous intéressent, du coup, ça s'est fait un peu tout seul... Mais, surprise, nous n'avions finalement que deux romans en commun: L'étrange cas de Juliette M. et La perle rare. Notre intérêt s'est plutôt porté sur le premier. Et pour ma part, c'est bien parce que ça faisait longtemps qu'il traînait là et que j'y voyais une excellente occasion de dépasser les craintes qui m'empêchaient de m'y plonger !

Le père de Juliette a disparu suite à des rumeurs qui n'ont pas seulement détruit sa réputation, mais la réputation de sa femme et de sa fille. Ce chirurgien et scientifique renommé aurait repoussé les limites de la science au delà de l'éthique. Mais Juliette, elle, n'était qu'une enfant... et c'est d'un père, qu'elle manque. Désormais orpheline, elle n'a que des souvenirs flous et des souvenirs qui la rendent nostalgique. Quand elle tombe par hasard sur des travaux récents de son père, elle ne peut plus ignorer la curiosité et les interrogations qui la dévorent. Il faut qu'elle sache: Monstre ou génie ? Père ou scientifique ? Les deux ? Tout à la fois ? Pour Juliette, cette quête de vérité est vitale et elle n'a rien à perdre.

« Des brins de paille volaient dans l'air et dansaient dans les rayons de soleil. Je m'effondrai sur une meule de foin encore frais, laissant monter en moi une douleur sourde et profonde. La honte. Les rumeurs. Les murmures. Tout me revint, comme lorsque j'étais enfant. Mais désormais, je savais. »

L'étrange cas de Juliette M. m'a tout de suite transportée par son atmosphère tendue et pesante. L'ambiance est définitivement lugubre et mystérieuse du début jusqu'à la fin. Le lecteur ne se sent pas à l'aise, sent qu'il y a quelque chose qui cloche sans savoir quoi, sent qu'il va se passer un événement sans pour autant pouvoir le prédire. Les interrogations et les hypothèses fusent sans cesse. Ce roman a vraiment retenu mon attention de par son atmosphère qui va au bout de son intention. On sent que l'auteure s'est aussi inspirée de certains classiques de la littérature !

Le personnage de Juliette, le personnage principal, n'est en revanche pas celui qui m'a marquée. Juliette ne porte pas si bien l'histoire sur ses épaules quand on s'y penche vraiment. C'est une jeune fille naïve et ingénue malgré tout ce qu'elle a traversé. Son père, toutefois, m'a bien foutu les jetons et moi non plus, je ne sais que penser de son cas. Il est maître de son univers et sûrement de l'ambiance aussi. Il n'est pas quelqu'un que j'ai envie de fréquenter, même de loin.

« Les détails m'importaient peu.
- Tu m'as menti.
Il détourna le regard.
- J'ai dit que j'avais entendu des rumeurs concernant sa mort. Ce qui n'est pas faux.
- Toutes ces années, il était vivant et tu le savais, accusai-je en m'asseyant sur le lit avant de fermer les yeux.
Un simple objet, la montre de mon père, avait de nouveau érigé ce mur entre nous, qui me rappelait que je n'étais plus une enfant. Je ne pouvais me permettre de baisser ma garde, pas même avec Montgomery.
Il se tourna vers la fenêtre, entortillant distraitement la chaîne de la montre.
- Il pensait que si le reste du monde le croyait mort, on le laisserait en paix.
Mon père est en vie et il n'a jamais tenté de me retrouver. C'était comme si l'une des dernières coutures de mon cœur, déjà en lambeaux, cédait. »

Et il y a également Montgomery, ancien domestique de Juliette, et Edward Prince, un fils bien-né en fuite, qui forme avec Juliette le triangle amoureux de l'histoire. Si certains côtés de ce trio sont ennuyeux (cf. ce que j'ai le moins aimé), ça reste un triangle amoureux qui s'imbrique toute de même très bien dans l'histoire et l'atmosphère. J'aurais bien aimé cependant que Juliette prenne plus de décision plutôt que de se laisser porter par ces deux hommes qui ont chacun leur qualité, et chacun leur défaut, leur part de mystère.

  • EN CONCLUSION: Une atmosphère vraiment pesante, qui se construit autour d'une histoire plutôt originale et qui peut en faire frémir plus d'un. Malgré quelques défauts du côté de l'héroïne ou de l'intérêt amoureux, c'est un premier tome qui a retenu mon attention et qui me donne envie d'en savoir plus !

Chronique des Lectures enchantées d'Elyza: ICI.

 Prochaine lecture: Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris de Shannon Messenger.

dimanche 19 mars 2017

Sunday's books #118.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

J'ai été malade une partie de la semaine, puis occupée le reste, c'est donc une petite semaine ! J'ai fait une chouette relecture du premier tome des Carnets de Cerise, que j'ai une fois encore adoré ♥ Et je triche un peu, mais j'arrive tout juste à la fin de L'étrange cas de Juliette M., il me reste une soixantaine de pages que je vais lire si tôt cet article publié ;) Ce roman est quant à lui une agréable surprise !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:


Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris de Shannon Messenger.
(Résumé du tome 1) Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout: ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'Histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. 
Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée: elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante: qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


Ce que je vais lire ensuite:

Il faudrait déjà que je finisse Projet Polaris qui est un gros tome ! ^^ Mais ensuite, je compte me plonger à la fois dans Celle dont j'ai toujours rêvé et Mercy Thompson T3 !

---
---

• Ma série de la semaine •

- Natsume Yuujinchou: Saison 02, épisodes 04 à 10. J'aime tellement cet animé ♥

• Mes films de la semaine •

- Moonlight (14/20): Un film esthétiquement très beau, mais dans le quel je ne suis pas vraiment rentrée. J'en ai peut-être attendu beaucoup trop, avec tous les bons avis que j'ai entendu... Néanmoins, ça reste un bon film et je le recommande pour les thématiques !
- Logan (18/20): Marvel s'est surpassé pour nous offrir un film qui rend honneur au personnage de Wolverine ! Entre action et émotion, il n'y a pas un seul temps mort et le spectateur en prend plein les yeux !

---
---

Sur le blog cette semaine:

Rendez-vous: Top Ten Tuesday.

Chez les autres:

(Je n'ai malheureusement pas été présente sur les blogs cette semaine, I'm sorry ♥)


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥

samedi 18 mars 2017

Le zoo pétrifié (Les carnets de Cerise #1) Joris Chamblain & Aurélie Neyret.




Les carnets de Cerise, tome 1: Le zoo pétrifié
de Joris Chamblain & Aurélie Neyret.
Genre: Bande-dessinée, jeunesse.
Mon édition: Les éditions Soleil (Métamorphose).
76 pages.





Résumé: « Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
Il était une fois... ben moi, Cerise !
J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux... »


18/20.

  • J'AI AIMÉ: Les superbes graphismes, l'émotion.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

Comme je me suis mise à rédiger des avis sur les bandes-dessinées, j'ai décidé de relire petit à petit Les carnets de Cerise, une BD qui remporte un franc succès et non sans raison... Ces BD sont pour moi un véritable coup de cœur, un enchantement de couleurs, une héroïne qui me rend nostalgique de mon enfance, et des histoires toujours aussi touchantes, belles, et pleines d'émotions. Voici mon avis sur le premier tome: Le zoo pétrifié !

Cerise et ses amies, Erica et Line, passe un après-midi tout à fait ordinaire dans leur cabane en haut d'un arbre quand tout d'un coup... de leur point de repère elles aperçoivent un drôle de monsieur sortir des fourrés. Ni une ni deux, chacune des jeunes filles émettent leurs hypothèses loufoques. Mais c'est Cerise, la plus intriguée et dont l'imagination s'emballe. Mais qui est donc ce monsieur ? Pourquoi est-il couvert de peinture ? Cerise est décidée à percer le mystère !

(Cliquez pour agrandir) →
Cerise est vraiment une héroïne qui me touche énormément. En fait, c'est très simple, elle me rappelle moi quand j'avais son âge: toujours fourrée ailleurs, toujours à me créer des histoires sur les gens, à avoir l'imagination sans dessus-dessous, j'avais un amour fou pour les histoires, les cabanes, et les aventures. Cerise me rend nostalgique et j'adore ça ! Je suis certaine que je ne suis pas la seule à me remémorer mon enfance en lisant ses histoires. Cerise est touchante, aventurière, possède une imagination débordante, et a ce goût du contact humain. Elle n'est pas sans défauts, elle possède notamment toute l'impulsivité et la fougue de son âge. Il est selon moi impossible de ne pas aimer Cerise !

C'est un personnage entouré par sa mère, Line et Erica ses meilleures amies, et sa voisine qui l'inspire beaucoup: Madame Desjardins. La ville et ses habitants prennent aussi une place, une place discrète mais chaleureuse. Le zoo pétrifié est un premier tome dont les couleurs sont majoritairement chaudes, à l'image de la couverture, et qui nous présente une histoire qui n'est pas que mignonne. Même lors de ma relecture, l'émotion suscitée par le sujet, la découverte, et les révélations, m'ont mis les petites larmes aux yeux. En un claquement de doigt, à l'aide d'une expression sur le visage d'un personnage, d'un mot, le lecteur ressent tout ce qu'il faut ressentir aux bons moments.


Maintenant, peut-on parler de l'objet livre ? Si j'ai eu terriblement envie de lire cette BD au premier abord, c'est parce que je suis tombée totalement et irrévocablement amoureuse de la couverture. Mais en vérité, ce livre est autant magnifique à l'intérieur qu'à l'extérieur. Les planches possèdent ce coup de crayon qui m'a fait aimer l'histoire et les personnages d'un seul coup d’œil. Entre un point de vue interne avec des pages et des dessins rédigés par Cerise elle-même, et entre un point de vue externe où on peut voir Cerise évoluer auprès de son entourage et durant son enquête, le lecteur en prend plein la vue et le cœur.

  • EN CONCLUSION: Un coup de cœur pour cette série de BD et pour ce premier tome qui m'a émue et qui m'a rappelée mon enfance. Le zoo pétrifié fait voyager le lecteur dans un monde de couleurs et d'émotions qui ne laisse vraiment pas indifférent.

Prochaines lectures: L'étrange cas de Juliette M., tome 1 de Megan Sheperd.
Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris de Shannon Messenger.

mardi 14 mars 2017

Top Ten Tuesday #33.

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français d'abord par Iani, puis par Frogzine.

---
Les 10 livres de ma PAL à lire rapidement:
(même si rapidement chez moi, ça peut être + de 6 mois haha)
---


Des romans récents et qui ont leur succès sur la blogosphère (Celle dont j'ai toujours rêvé, Un palais d'épines et de roses), des suites qui me font baver d'envie (A Conjuring of Light, Meg Corbyn, Mercy Thompson, Winter), d'autres qui attendent depuis trop longtemps (Martyrs, Iced), et des livres dont j'ai entendu beaucoup beaucoup de bien (Jeu de Patience, Vampire Academy).


Et vous ? Vos envies ?
Avez-vous lu ceux qui m'attendent (im)patiemment ?

lundi 13 mars 2017

Lucky in Love (Lucky Harbor #4) • Jill Shalvis.




Lucky Harbor, book 4: Lucky in Love
de Jill Shalvis.
VF: Lucky Harbor, tome 4: Passionnément.
Genre: Romance contemporaine.
Mon édition: Forever.
394 pages (ebook).




Résumé: Mallory Quinn has had enough of playing it safe. As a nurse and devoted daughter, she takes care of everyone but herself. And as the local good girl, she's expected to date Mr. Right. But for once, she'd like to take a risk on Mr. Wrong. And who could be more wrong than Ty Garrison? The mysterious new guy in town has made it clear that he's only passing through, which suits Mallory just fine. Besides, his lean, hard body and sexy smile will give her plenty to remember once he's gone... 
For the first time in his life, Ty can't bear to leave. Helping this sexy seductress-in-training walk on the wild side is making him desire things he shouldn't, including leaving the military for good. As their just-for-fun fling becomes something more, Mallory and Ty wonder if they could really be this lucky in love. After all...anything can happen in a town called Lucky Harbor.


14,5/20.

  • J'AI AIMÉ: Retrouver Lucky Harbor, la rencontre des nouveaux personnages.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Certains comportements de nos héros.

Le premier cycle de Lucky Harbor se passait auprès de trois sœurs, Maddie, Tara et Chloé. Ce quatrième tome en commence un second et c'est pour cette raison que j'ai mis longtemps à m'y plonger. Et si c'était trop différent ? et si je n'aimais pas les personnages des trois prochains tomes ? et si je ne m'attachais pas ? Au final, plus de peur que de mal ; L'ambiance de Lucky Harbor est toujours là. Cette ambiance de petite ville, de solidarité, d'amour solide, rien n'a changé. Toutefois, j'ai un peu moins aimé ce tome-ci que les précédents, non pas parce qu'on a quitté les sœurs mais parce que les deux personnages m'ont donné parfois envie de les secouer.

Mallory est la gentille fille par excellence: infirmière, fille, sœur, et amie dévouée, elle n'est jamais sortie des sentiers battus. Et elle commence à en avoir marre. Marre que les gens attendent d'elle un calme à tout épreuve et une compréhension sans limite. Elle a envie de prendre son envol et qu'on cesse de la traiter comme une enfant. Étrangement, c'est la compagnie de Ty, le nouveau en ville, le « Mysterious Cute Guy », qui garde ses distances avec tout le monde et que personne ne connaît, qui va l'aider. Une relation sans attachement, du plaisir sans prise de tête, ce n'est pas ce que ferait une bonne gentille fille, non ?

On rentre dans ce quatrième tome en nous présentant rapidement les trois protagonistes féminins qui vont nous suivre pour les trois tomes à venir. Ce sont deux amies: Mallory et Amy, qui, lors d'un soir de tempête, vont faire la rencontre d'une jeune femme perdue dans sa vie, Grace. Trois femmes qui vont se confier, tisser des liens, rire, et s'entraider. Et moi qui avait peur de quitter Maddie, Tara et Chloé, j'ai été enchantée par ce nouveau petit groupe qui est adorable et drôle à la fois ! Pour les protagonistes masculins, ils se devinent aussi très aisément et se détachent rapidement, et notamment Matt le seul ami (ou presque) de Ty qui sera dans le prochain tome !

Cette romance a commencé avec une très bonne mise en bouche ! Et notamment la rencontre entre Ty et Mallory, le même soir de tempête que Mallory, Amy, et Grace (ce qui tisse des liens !), et leur tout premier rendez-vous. J'ai ressenti les petits papillons dans le ventre, les « aww », et les « vite, la suite ! ». Seulement, j'ai parfois déchanté. Si la dynamique entre ces deux-là est dans l'ensemble très bonne, j'ai souvent eu envie de les secouer comme des pruniers.

« "Explain something to me,' he said.
"What?'
"Why does everyone think I was your date tonight?"
She stared at him. "Last weekend, when I pulled you out of that storm, Amy told you about the auction and how I needed a date, remember?"
"No, actually."
She gaped at him. "Seriously?"
"I remember the storm," he said slowly, as if wracking his brain. "I remember getting hit by the tree. I remember you."
She was wondering if that was good or bad when he added, "Sort of."
Sort of? He "sort of" remembered her? What did that mean? She reached for her wine, wishing it was something harder. »

En effet, Mallory est attachante. C'est une jeune femme que l'on sent souffrir de son image de gentille fille et de ce qu'on attend d'elle. Elle rêve de liberté, de s'affranchir. C'est aussi une romantique malgré elle, et on peut la voir espérer, s'éprendre, de Ty avec beaucoup de douceur. Mais, quelque part, elle est aussi attachiante. C'est à dire qu'on l'aime mais quand même, on aimerait la voir clouer le bec à son cher et tendre de temps en temps, plutôt que de passer outre certaines choses si facilement. Sa dévotion est un poil too much.

Ty, lui, m'a moins plu. Il est sexy, mais, militaire en congé, il vit, boit, respire son métier. Il ne souhaite qu'une chose: que sa convalescence à Lucky Harbor cesse pour qu'il retourne enfin à ses missions, si bien que c'est pesant au bout d'un moment. Sa vie n'est franchement pas facile, mais il se conduit de manière trop ambivalente (un coup oui, un coup non) et s'apitoie beaucoup sur lui-même (bonjour les « je ne suis pas pour toi » et les « tu es trop bien pour moi » hyper agaçants). 

« She was a diamond ring.
She was someone's keeper.
Not his. Never his. He didn't do keepers.
And yet in that beat, with her mouth close to his, a smile in her eyes, he... ached. He ached and yearned for something. Someone. He wanted to wrap his arms around a woman, this woman, and lose himself in her. »

  • EN CONCLUSION: A part les personnages en eux-même dont les caractères ne m'ont pas trop convaincue, je me suis tout de même replongée dans l'ambiance de Lucky Harbor avec plaisir. La romance reste malgré tout dynamique et mignonne, et, surtout, les trois jeunes femmes et les trois jeunes hommes de ce nouveau cycle nous promettent de bien bonnes choses !

Tomes précédents:

Prochaines lectures: L'étrange cas de Juliette M., tome 1 de Megan Sheperd.
Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris de Shannon Messenger.
Decorated Christmas Tree