dimanche 11 février 2018

Cosy Sunday #21.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Cette semaine, j'ai lu Love, Hate & Other Filters qui m'a bien plu. Une tranche de vie qui aborde des thèmes sous-jacent intéressants. Puis j'ai dévoré Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique et ce fut le coup de cœur ! Quel tome épique ♥ Et pour terminer, j'ai fini Cœur de hérisson avec le tome 4 et le tome 5. C'était ultra-chou, j'ai adoré.



Percy Jackson, book 5: Percy Jackson and the Last Olympian de Rick Riordan.
VF : Percy Jackson, tome 5 : Le dernier Olympien.

(Résume du 1er tome) Look, I didn't want to be a Half-Blood. I never asked to be the son of a greek god.
I was just a normal kid, going to school, playing basketball, skateboarding. The usual. Until I accidentally vaporized my maths teacher. Now I spend my time battling monsters and generally trying to stay alive.
This is the one where Zeus, god of the sky, thinks I've stolen his lightning bolt -and making Zeus angry is a very bad idea.



➪ Je n'ai toujours pas commencé ce dernier tome parce que je n'OSE PAS. C'est tout moi, ça, je vous jure, haha. Le pire, c'est que j'ai déjà feuilleté ma lecture suivante mais toujours pas mon Percy 😭

De la fantasy, de la VO, des réceptions NetGalley. Ces deux-là me tentent vraiment beaucoup. J'ai déjà aussi hâte de commencer The Queen of Ieflaria qui sera l'une de mes premières romances F/F et dans un cadre Fantasy en plus !


Idées à lire me donne envie de sortir The Rain de ma PAL !
Twogirlsandbooks a lu et adoré Une braise sous la cendre.
➤ L'article qui me fait grave plaisir, c'est la chronique enthousiaste de Dans la bulle de Cha sur les Chroniques Lunaires T3


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

jeudi 8 février 2018

Attaque magique (Kate Daniels #3) • Ilona Andrews.




Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique
d'Ilona Andrews.
Genre : Bit-lit.
Mon édition : MxM Bookmark (Imaginaire).
394 pages (ebook).





Résumé : La magie frappe et Atlanta menace de s'écrouler c'est un boulot pour Kate Daniels. Engagée par l'Ordre des Chevaliers de l'Aide : Miséricordieuse, Kate a tant de problèmes paranormaux à régler ces derniers temps qu'elle ne sait plus où donner de la tête. Pourtant lorsque Derek, son ami loup-garou, est retrouvé presque mort, elle est confrontée à son défi le plus crucial : trouver l'auteur du crime : et déjouer un sombre complot qui implique la communauté des Changeformes... Voilà qui n'arrange pas son planning !


19/20.

  • J'AI AIMÉ : Super addictif, plein d'action, le personnage de Curran ♥.
  • J'AI MOINS AIMÉ : /.


Depuis le temps que je voulais lire ce tome 3 ! Je ne suis pas déçue du voyage ! Attaque magique est une aventure chargée d'action, hyper-addictive, que j'ai dévoré en deux jours (en deux fois plus précisément). Impossible de lâcher ce roman, impossible de lâcher Kate, Curran, et leurs amis. Tout s'enchaîne et le lecteur reste accroché avec qu'une seule envie : mettre en pause sa propre vie pour avoir le fin mot de l'histoire.

Les métamorphes sont la cible de créatures inconnus. Mais le plus étrange c'est que Jim semble le cacher à Curran, le Seigneur des Bêtes, ce qui met Kate dans une situation épineuse. Toutefois quand son ami et protégé Derek est touché, le laissant aux portes de la mort, la jeune femme n'hésite plus à se mêler de l'affaire et à rentrer dans le lard des ennemis qui se font appelés « les Faucheurs », quitte à fréquenter d'un peu trop prêt les Jeux de Minuit, des combats mortels et à la légalité douteuse.

« - Je n'ai jamais vu une telle bande d'idiots de toute ma vie, dit Doolittle en secouant la tête. En participant à cette folie, vous allez tous vous faire tuer. Ne venez pas pleurer sur mon épaule ensuite.
Ça ne risquait pas, si on était morts.
Dali me tendit un crayon, mais il n'y avait pas de papier aux alentours. J'écrivis sur la nappe.
- Stratège, Solide, Sarbacane, Sabreur, Soutien, Surin, Sorcier. Tous doivent être aux Jeux ce soir à neuf heures. Vous serez séquestrés pendant toute la durée des Jeux. Une fois que vous décidez de participer, il n'y a pas de retour en arrière possible, Kate. Vous ne pourrez pas changer d'avis et rentrer à la maison. Vous devez vous battre jusqu'à être incapables de continuer.
- Pigé.
- Il vous faut un nom.
Je couvris le téléphone pendant un instant.
- On a besoin d'un nom d'équipe.
- Les Chasseurs, lança Raphael.
- Les Chevaliers Vaillants de la Fourrure, proposa Dali.
- Le Groupe des Justiciers, dit Jim. Puisque la Ligue des Justiciers est déjà pris.
- Imbéciles, maugréa Doolittle en secouant la tête.
- Les Imbéciles, dis-je à travers le téléphone. »

Le duo d'auteurs derrière Ilona Andrews signe un troisième tome palpitant et passionnant. Kate évolue encore, acceptant de plus en plus l'idée d'avoir des amis et des alliés. Aimer des gens rend plus vulnérable, ce qui l'ennuie particulièrement, mais elle apprend par la même occasion que ça rend plus fort aussi. Et pour ses amis, elle est prête à tout. Quand Derek, le jeune loup-garou qu'on lui a confié dans le second tome se retrouve dans de beaux draps, la jeune femme voit rouge. A travers le chemin de la vengeance qu'elle emprunte, on va la découvrir encore d'avantage, sa personnalité, ses racines, et ses démons intérieurs. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'adore Kate !

J'adore tous les personnages récurrents, d'ailleurs. Nous retrouvons Curran, le Seigneur des Bêtes à la tête de la Meute, et si j'avais déjà un crush pour lui, ce tome trois signe sont entrée dans mon panthéon des bookboyfriends ! Il dégage un sacrée charme... et ce jeu du chat et de la souris plutôt endiablé avec Kate en rajoute à son charisme. Mais je suis vraiment beaucoup attachée à Derek, aussi. Et j'apprécie toujours les parfaites apparitions d'Andrea, que Kate considère comme sa meilleure amie. Il y a tout un beau monde qui s'impose de plus en plus et qui prenne leur repère dans la saga. Chacun ajoute sa pierre à l'édifice.

« Le Seigneur des Bêtes était un enfoiré, puissant et arrogant, qui gouvernait la Meute avec une main de fer et des griffes de sept centimètres de long. Curran et moi, on s'entendait comme la glycérine et l'acide nitrique : mélangez, secouez, et ça vous explosait à la gueule. »

Le fil rouge se dessine de plus en plus clairement ici. Évidemment, il tourne autour de Kate et ses origines. On en apprend bien plus que les tomes précédents et on sent que le danger qui plane au dessus de sa tête n'est pas des moindres. J'ai très hâte que ce soit exploité en profondeur, d'ailleurs ! Ça promet encore une fois un bon lot d'action et je sens que les tomes suivants vont être à la hauteur.

  • EN CONCLUSION : Attaque magique nous laisse vraiment peu de répit. Les chapitres s'enchaînent à la vitesse de l'éclair. Addictif et plein d'action, je peux vraiment enfin dire que je suis tombée sous le charme de cette saga et ce tome est un petit coup de cœur en soi ♥

Tomes précédents :

Prochaine lecture : Percy Jackson, tome 5 : Le dernier Olympien (en VO) de Rick Riordan.

mardi 6 février 2018

Love, Hate & Other Filters • Samira Ahmed.



Love, Hate & Other Filters
de Samira Ahmed.
VF : (Pas de VF).
Genre : Contemporain, YA.
Mon édition : Hot Key Books.
272 pages.





Résumé : Maya Aziz dreams of being a film maker in New York. Her family have other ideas. They want her to be a dutiful daughter who wears gold jewellery and high heels and trains to be a doctor. But jewellery and heels are so uncomfortable... 
She's also caught between the guy she SHOULD like and the guy she DOES like. But she doesn't want to let Kareem down and things with Phil would never work out anyway. Would they? 
Then a suicide bomber who shares her last name strikes in a city hundreds of miles away and everything changes...


16/20.

  • J'AI AIMÉ : Les personnages sont attachants, la place de la culture indienne.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Les passages italique du côté du terroriste sont inutiles.


Love, Hate & Other Filters est un roman qui m'a tout de suite tapée dans l’œil avec son résumé. Étant particulièrement touchée par les discriminations, même si je ne suis pas moi-même concernée par le racisme, j'avais très envie de me plonger dans cette lecture. Un grand merci à Hot Key Books et Netgalley pour cette occasion, d'ailleurs ! Malgré deux-trois petits défauts, c'est une lecture que j'ai beaucoup aimé, qui a ce côté un peu doux-amer, et qui possède des personnages marquants.

Maya est Américaine, aux origines indiennes, et elle est musulmane. Ses parents sont indiens et traditionnels, ils ne veulent que le meilleur pour leur fille, ce qui passe parfois par la surprotéger et la voir suivre un chemin sage et convenu d'avance. Sauf que Maya a une passion : le cinéma, réaliser des films, et elle aimerait s'envoler pour New York pour suivre ses études. Et puis, c'est une adolescente dans la fleur de l'âge, qui commence à rêver de liberté, de sorties, de garçons... et non pas de mariage ou de longues études. 

« I'm frozen. My fingers curl tightly around my phone.
The entire room is in chaos, but I see the action as if through the blades of a whirring fan. Disjointed and surreal. My stomach lurches.
A terrorist attack. Another tragedy. Is there no end? Is this how life will always be? I want to know more, but there is one piece of information I absolutely hope I don't hear. I whisper a prayer to the universe. "Please, please let everyone be okay. Please don't let it be a Muslim."
I know I'm not the only one hoping for this. I know millions of American Muslims -both religious and secular- are echoing these very same words at this very same moment. I know I'm not a very good Muslim, but I hope my prayers are heard. Prayers for the dead and wounded. Prayers for ourselves. Prayers for peace, hoping that no more lives are lost to hate. »

Je ne m'attendais pas à ce que le terroriste et l'attentat prenne une place secondaire. Je pensais que le racisme et les dangers que subissent les personnes racisées en Amérique seraient au centre même du roman. Finalement, même si c'est une trame qui sert l'histoire, c'est surtout Maya que l'on suit. Maya, ses aspirations, ses envies, son adolescence, ses dilemmes, et il nous faut bien arriver à la moitié avant qu'entre en scène l'élément perturbateur. Le racisme, l'islamophobie, et la suprématie blanche sont bien des sujets traités dans Love, Hate & Other Filters, mais l'autrice a préféré nous partager une histoire chargée majoritairement d'espoir, d'amour, de bienveillance plutôt que de drame et de haine.

C'est ce qui donne ce ressenti de doux-amer, ou comme j'aime l'appeler : un ressenti « Happy - Sad ». Il y a des thèmes sérieux et d'actualité, dont on a forcément été témoin un jour que ce soit à l'école, dans la rue, à la télé, sur internet, etc, des injustices qui serrent le cœur. Pourtant la plume est fluide, l'histoire a ce goût de douceur malgré tout, et les personnages que l'on suit principalement sont bienveillants. Maya peut compter sur sa famille, même si un fossé règne entre ses parents et elle, et sur ses amis. Ses parents qui l'aiment, sa tante Hina qui l'encourage à prendre son envol, Kareem qui l'aide à vivre au jour le jour, Violet sa meilleure amie qui assure toujours ses arrières, Phil son béguin de toujours qui est le gentil garçon par excellence.

« "I think I ate, like, eight of them. Total sweet tooth."
I smile. He smiles. There is smiling.
I know I shouldn't read into Phil's memory. The fact is barfi is a pretty memorable word. Also, fact: two days ago, Violet and I spied Phil and Lisa kissing and apparently making up, in an alcove by art class. I guess sometimes a barfi is just a barfi. Except when you have my imagination. Then it's... more.
"So you guys look busy today." Phil's voice snaps me back to the present.
"It's a Sunday night bookstore rager. Not like there's anything else to do in this town."
"You really don't like living here, do you?"
"There are things I love about it. My friends. This place. But I want to be in New York already. You know, a place where I can live and do what I want and not be the Indian girl or the Muslim girl. A place where I can just be me." »
*le barfi est un dessert d'Asie du Sud.

Maya, l'héroïne, est très plaisante à suivre. Elle rougit beaucoup, certes, mais c'est une jeune femme animée par sa passion pour le cinéma et la réalisation et que j'ai trouvé très touchante. Elle est aussi courageuse. L'autrice nous présente une tranche de vie réaliste d'une adolescente racisée et musulmane en Amérique. Jamais on évince les origines de Maya, elles font partie d'elle, de sa vie, de sa personnalité, et nous sommes plongés dans un quotidien chargé de culture indienne. Samira Ahmed nous montre bien que si le racisme et la haine n'existaient pas, Maya aurait ce quotidien tout simplement ordinaire de tous les adolescents de son âge.

  • EN CONCLUSION : Un roman que je conseille, pour ces thèmes d'actualité mais aussi pour la bienveillance qui s'en dégage malgré les passages durs et, évidemment, je le conseille aussi pour son héroïne fort sympathique.

Prochaine lecture : Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique d'Ilona Andrews.

lundi 5 février 2018

La ligne noire (Ninn #1) • Johan Pilet & Jean-Michel Darlot.




Ninn, tome 1 : La ligne noire
de Johan Pilet & Jean-Michel Darlot.
Genre : Bande-dessinée, fantastique, jeunesse.
Mon édition : Kennes.
64 pages.





Résumé : « On t'a trouvée dans ton couffin sur un quai de la station Saint-Sulpice ! Pas dans la jungle ! - Elle change sans arrêt, ton histoire, tonton... »
Ninn a été découverte bébé dans le métro parisien par deux ouvriers. Aujourd'hui, elle a 11 ans et le métro est son univers. La jeune fille se pose mille questions sur ses origines et une sourde menace la traque sans répit.


15/20.

  • J'AI AIMÉ : Ninn est attachante, un côté fantastique plaisant.
  • J'AI MOINS AIMÉ : La fin...


Je me mets peu à peu aux BD et je n'en lis pas assez à mon goût, c'est clair. Toutefois, j'ai très vite été attiré par Ninn, que j'ai vu sur quelques blogs. La faute aux couleurs et à la couverture sobre, tout comme ce très beau tigre qui m'a plu presque instinctivement. Eh oui, je suis très superficielle... Mais en BD, ce que dégage les dessins comptent. Ce premier tome de Ninn a été un bonne découverte en tout cas, même si la fin ne me l'a pas fait apprécier plus que ça. J'attends d'en voir plus !

Ninn a été trouvée bébé dans le métro parisien. Adoptée par les deux employés qui l'ont trouvée, Ninn connaît ce métro comme sa poche et y voit un charme que tout le monde ignore. Pour elle, c'est un monde urbain plein de secrets, de surprises, et de tranches de vie. Et Ninn n'a pas tort ! Tout bascule le jour où des milliers de papillons se révèlent à sa vue dans la rame.

J'ai tout de suite accrochée avec Ninn qui est une jeune adolescente indépendante et curieuse. Traîner dans le métro lors de ses temps libres lui a appris à aimer les gens, à respecter leurs histoires, et à apprécier ce que les autres ignorent. Ses amis sont même surpris quand elle dit que le métro parisien est son endroit préféré sur Terre. 


A travers les yeux de Ninn et à travers le fantastique qui prend peu à peu une part importante au fil des pages, nous apprenons effectivement à voir le métro différemment, à le voir avec un peu plus de magie. Et c'est ce que j'ai beaucoup aimé. Pendant que l'on suit Ninn dans ce dédale souterrain, se rapprochant petit à petit des secrets de sa naissance, on voyage dans un autre monde qui n'est finalement pas si éloigné du nôtre.

Seule la fin me reste un peu en travers de la gorge pour sa sensation trop brutale. Je comprends l'envie de mettre une sorte de cliffanger, mais c'est une coupure trop nette à mon goût et qui donne une impression bâclée. Concernant les dessins, ils sont simples et efficaces, et jouent très bien avec les mouvements et les couleurs. Ainsi le fantastique colorée tranche de manière sympathique avec le réel terne et gris de la vie quotidienne.

  • EN CONCLUSION : Un premier tome mignon, qui nous lance dans une petite aventure souterraine qui tient en haleine. Je n'ai pas été convaincue à 100% mais j'ai très envie de voir ce que la suite va donner !

Prochaine lecture : Love, Hate & Other Filters de Samira Ahmed.

dimanche 4 février 2018

Cosy Sunday #20.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Une semaine très productive encore une fois ! J'ai dévoré Quand vient la vague, un roman sans prétention qui m'a plutôt bien émue. J'ai lu tout aussi vite Psi-Changeling, tome 7 : Souvenirs ardents mais c'est un tome que j'ai trouvé moins bon que les précédents... Ninn, tome 1 : La ligne noire y est enfin passé (chronique lundi) ! Une bonne découverte BD même si la fin est frustrante. Et puis, j'ai terminé Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers en illustré, une petite merveille ♥

En terme de mangas, cette semaine j'ai avancé Divine Nanami, avec le tome 9, le tome 10, et le tome 11. Trois tomes vraiment chouette, j'en dirais plus dans la Minute Manga du mois !




Love, Hate & Other Filters de Samira Ahmed.
Pas de VF.

Maya Aziz dreams of being a film maker in New York. Her family have other ideas. They want her to be a dutiful daughter who wears gold jewellery and high heels and trains to be a doctor. But jewellery and heels are so uncomfortable...
She's also caught between the guy she SHOULD like and the guy she DOES like. But she doesn't want to let Kareem down and things with Phil would never work out anyway. Would they?
Then a suicide bomber who shares her last name strikes in a city hundreds of miles away and everything changes...



J'arrive à la fin de ma pile de SP accumulés, yay ! Et elle se termine avec Love, Hate & Other Filters que je vais commencer ce soir. Les thèmes me parlent beaucoup, je suis très curieuse, il ne me reste plus qu'à voir ce que ça va donner !

Des sagas ! Des sagas ! Dont UNE fin de saga, wouhou 😂

The Passenger : Un film d'action sympa mais dont la bande-annonce en promettait tout de même plus que ça ! Heureusement qu'il y a Liam Neeson et que ce genre de rôle lui colle à la peau. Sans lui, ça aurait été un peu fade.

➤ Chronique : Appelle-moi par ton nom (19/20 ♥) | Quand vient la vague (17,5/20) | Psi-Changeling T7 : Souvenirs ardents (15/20).
➤ Rendez-vous : Bilan du mois | Time to Choose.
➤ Autre article : A lire en 2018.

Les lectures de Marinette me donne vraiment envie de découvrir Et plus si affinités !


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

samedi 3 février 2018

Time to Choose #32.

Photo © wildorange55.
Le Time to Choose est un rendez-vous initialement proposé par Galleane qui consiste chaque mois à choisir trois livres de sa PAL et d'en lire au moins un. 
Personnellement, je vais corser les choses en ne considérant pas mes objectifs remplis si je n'ai pas lu les trois de ma sélection (avec une option Joker pour m'aider un peu !). Parmi ces romans, il y aura une suite de saga, un livre tiré au sort et un livre choisi librement. Le joker, lui, sera choisi par mes abonnés sur Twitter lors d'un sondage.


Ma sélection précédente (Janvier) :
J'étais mal partie pour Janvier, vu mes prévisions de Décembre que j'ai reculé et vu ma première lecture de l'année (une déception), et finalement j'ai fait un très beau 03/03 ! J'ai lu Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe et ça a été une chouette aventure. Quand vient la vague a été une très bonne découverte. Et je me suis penchée vers le joker, Red Queen, tome 2 : Glass Sword que j'ai préféré au tome un !


Ma sélection de Février :

Une sélection qui me plaît à 100%, je croise les doigts pour tout lire ! Comme suite de saga (et même fin de saga !), je continue avec Percy Jackson pour 5ème tome : Le dernier Olympien pour garder ma longueur d'avance sur mon chéri 😉 Le tirage au sort a pioché un manga : Orange, tome 1 et ça tombe super bien parce que je comptais me lire les deux premiers tome ce mois-ci !! Et en choix libre, je me suis tournée vers Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique qui m'attire pas mal.
Pour le joker, ça a été serré mais vous avez fini par me choisir Adopted Love, tome 1 !


Je vous souhaite un beau mois de Février à tous 💘
Decorated Christmas Tree