samedi 15 juillet 2017

La fugitive de Whitechapel (Londres la ténébreuse #1) • Bec McMaster.



Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Whitechapel
de Bec McMaster.
Genre: Fantasy, bit-lit.
Mon édition: J'ai lu (Crépuscule).
469 pages (ebook).




Résumé: Sans le sou, en charge de ses petits frère et sœur, Honoria Todd s’installe à Whitechapel, où elle espère échapper au terrible lord Vickers. Mais dans cet obscur quartier de Londres, où peu de personnes se risquent, les bandits règnent en maîtres. Et trouver refuge en ce lieu pourrait tout aussi bien jeter Honoria entre les mains du légendaire et redoutable Blade. Ce sang bleu renégat est l’ennemi juré de Vickers. Quand Blade propose justement à Honoria un marché, cette dernière accepte, en échange de sa protection. Mais à ses yeux, est-elle un instrument de vengeance contre Vickers ou sa seule chance de rédemption ?


18/20.

  • J'AI AIMÉ: Univers original, le côté addictif.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

Londres la ténébreuse était vraiment une saga qui m'intriguait de plus en plus, mais, pour être honnête, je ne savais pas du tout de quoi il en retournait vraiment et ce fut la surprise totale. Et quelle excellente surprise ! L'aspect steampunk me faisait un peu peur, puisque ce n'est pas tout à fait ma tasse de thé, mais c'est passé comme une lettre à la poste. J'ai découvert un univers original, avec un côté bit-lit assez innovant, et ma foi, des personnages qui vont très bien ensemble.

Pour fuir Vickers, un sang bleu particulièrement vicieux, Honoria n'a pas eu d'autre choix que de se fondre dans la masse de Whitechapel et d'adopter un nouveau nom avec son frère et sa sœur. Ce quartier malfamé est bien le seul à ne pas être régi par les mêmes lois que les autres, puisqu'il est sous la tutelle du « diable de Whitechapel » qui a durement gagné ses droits. Seulement, pour fuir un monstre, Honoria se retrouve dans les bras d'un nouveau ; le diable de Whitechapel en question connaît très bien sa population, et cette nouvelle venue n'est pas passée inaperçue.

« Un cigare apparut entre les doigts nus de sa main gauche. Son autre main était gantée et posée sur le dos d'un énorme matou qui l'observait avec une expression maléfique. Elle capta une lueur verte et s'aperçut que Blade l'observait avec autant d'attention qu'elle.
- Qu'est-ce qui va pas, ma belle ? T'as perdu ta langue ?
Il caressa la gorge noire du chat. Celui-ci étira son cou en fermant ses yeux jaunes de plaisir. Une cicatrice traversait la gueule du matou, déformant ses traits, et son oreille gauche était dans un piteux état. Son profond ronronnement emplissait la pièce.
Honoria tressaillit.
- C'est une menace ? Ou simplement une manière grossière d'accueillir une personne ? »

Je m'attendais vraiment à un univers profondément steampunk, et finalement, si l'univers possède ce petit côté là, ce n'est pas à l'excès (pour quelqu'un qui n'est pas initié comme moi). L'auteure revisite totalement Londres et d'une manière qui m'a beaucoup plu. Le lecteur est dépaysé, peut-être un peu perdu au départ car l'univers est tout de même plus complexe qui n'y paraît, mais on est tellement immergé dans l'histoire qu'on ne se casse finalement pas la tête plus que ça. Les codes de la bit-lit sont également repris et remanié à une sauce différente (et plutôt délicieuse). Les vampires et les loups-garous sont là, mais utilisés de façon moins binaire que dans d'autres romans ; un sang bleu est un vampire comme on les connaît, mais, ici, un vampire est quelque chose d'autre et de bien identifié... Ce mélange de steampunk, fantasy, bit-lit, offre un cocktail passionnant et addictif !

Dans cet univers, nous rencontrons tout d'abord Honoria. Honoria et ses secrets, sa vie de fugitive. Ce personnage ne se dévoile à nous qu'au compte-goutte. Si on a une longueur d'avance sur Blade qui piétine dans la semoule comme il faut avec elle, on est tout de même logé plus ou moins à la même enseigne. Le lecteur doit gagner la confiance d'Honoria pour pouvoir découvrir les cachoteries qu'elle nous fait, pour découvrir son passé, ses craintes, et ses sentiments.

« - Tu t'inquiètes pour moi, ma belle ?
- Qui d'autre pourrait me payer comme vous ? répondit-elle, avant d'ajouter plus doucement : Et je n'ai aucune envie qu'il vous arrive du mal. Ni à aucun de vos hommes.
Un sourire passa sur les lèvres de Blade, creusant des fossettes sur ses joues. En réalité, Blade était particulièrement beau quand il souriait. Elle ne put s'empêcher de rester sans voix quelques secondes.
- Bien sûr, dit-il, je leur passerai le message. Quant à moi... (Il se rapprocha, avec une voix plus grave.) Je vais te remercier moi-même. »

Et puis il y a Blade, un sang bleu renégat, le genre qu'Honoria a bien envie de fuir. Il est un peu rustre, mais patient, mystérieux, et plutôt très intriguée par cette fugitive qui a pris un faux nom. Très rapidement, nous sentons bien que la curiosité qu'il éprouve vis à vis de la jeune femme n'est qu'une manifestation de son inclination pour elle. Blade est plutôt transparent avec nous et ça nous le rend de suite très attachant. Le voir essuyer rejet sur rejet par la personne qui hante ses pensées m'a d'ailleurs bien amusée.

  • EN CONCLUSION: Ce premier tome est prometteur au point du petit coup de cœur ! C'est une lecture qui m'a entraînée en moins de temps qu'il n'en faut pour dire « waw » et qui possède ses codes propres, ainsi que son originalité, qui font la différence. J'ai tellement aimé que le second tome se trouve être ma prochaine lecture !

Prochaine lecture: Londres la ténébreuse, tome 2: La bête de l'ombre de Bec McMaster.

tâches d'encre

  1. Je savais que tu tomberai sous le charme de ce roman ! Tu le décrit parfaitement bien. Bonne lecture avec le deuxième quo j'espère te plaira toit autant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh, franchement j'ai adoré. L'ambiance est top. Et j'ai adoré le second tome aussi :)

      Supprimer
  2. Eeeh mais c'est trop cool que tu passes d'aussi bons moments avec tes livres en ce moment ! Bon bah je me le note, en plus Londres quoi ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'en reviens pas, je les ai vraiment bien sélectionné pour ce mois-ci :D Franchement, c'est top de chez top, j'espère que tu vas aimer !

      Supprimer
  3. Ohh mais c'est que tu donnes envie de lire ce livre !! Et pourtant, c'est pas un genre que je lis souvent. :D

    RépondreSupprimer
  4. Je découvre cette saga et elle semble vraiment géniale, je me la note ! :)
    En plus, j'adore la couverture ^^

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree