samedi 30 mai 2015

Genre: Fantasy, jeunesse.

La quête d'Ewilan, tome 3: L'île du destin, Pierre Bottero.


Résumé:

Les Sentinelles libérées, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons, où la jeune fille découvre la retraite du plus grand des dessinateurs.
De l'autre monde aux îles Alines, en passant par Gwendalavir, Ewilan devra affronter de nouveaux dangers, dont la redoutable Eléa Ril' Morienval, pour espérer sauver ses parents et mener à bien sa quête.


Mon avis, 19/20.

Je suis plutôt fière de moi: en ce moi de mai, j'ai commencé et j'ai fini La quête d'Ewilan, une aventure que j'ai été ravie de suivre. Cette saga est pour moi une fameuse découverte. Si je n'ai pas eu de coup de cœur pour les tomes individuellement, j'en ai au final un pour la saga entière !
Je comprends de plus en plus tout l'engouement autour de cet univers. Ces romans sont divertissants, agréables, et savoir que l'univers se décline en plusieurs sagas ne peut que nous ravir: il y en a encore !

---
En bref:
Les -: Une fin rapide, encore.
Les +: La fraîcheur de l'univers, les relations entre les personnages.
---

« Veillez à toujours utiliser votre don avec sagesse ! Dessiner signifie interférer avec la réalité et ne peut donc se concevoir que si votre acte créatif est empreint de respect. Respect pour la nature, respect pour les autres, respect pour vous-même...
Elis Mil' Truif, maître dessinateur à l'Académie d'Al-Jeit. »

Je ne sais toujours pas combien de romans j'ai dévoré en Mai, mais j'aurais au moins dévoré cette saga, le début de mon aventure dans l'univers créé par Pierre Bottero ! Une fabuleuse découverte qui m'a apporté sourire, rire et surprise. C'est simple, c'est jeunesse, et qu'est-ce que c'est bon ! J'ai choisi ce roman pour mon Week-end à 1000, et ce week-end, je le commence en beauté. Ce dernier tome de La quête d'Ewilan apporte une chouette conclusion aux premières aventures de Ewilan, tout en nous donnant envie d'engloutir les autres livres de l'auteur.
Ewilan a libéré les Sentinelles figés aux Frontières de glaces. La jeune fille a réalisé un exploit, permettant à la guerre de prendre un tournant favorable. Pourtant, elle n'est pas au bout de sa quête... Parmi ces Sentinelles libérés, il y a Eléa Ril' Morienval, une jeune femme ayant trahit le royaume et demeurant à l'origine de la disparition des parents d'Ewilan. Et cette dernière sait que ses parents sont en vie, et elle compte bien soutirer des réponses à la Sentinelle afin de les retrouver.
Ellana et Salim ont quitté la petite troupe, Salim devant parfaire son entraînement pour devenir Marchombres. J'étais curieuse, bien qu'attristée, à la fin du second tome. J'avais envie de découvrir comment le groupe allait évoluer dans le troisième tome sans ces deux fortes personnalités. Finalement quelle surprise en les voyant très vite revenir, ma curiosité a laissé place à la joie. La troupe qui entoure Ewilan est une troupe solide. Ces compagnons de route sont devenus des amis dont les liens sont étroits et stables. Une grande complicité et aussi une grande entente émane d'eux, et il faut dire qu'on se prend très vite d'affection pour eux: Ewilan, Salim, Ellana, Bjorn, Maniel, Edwin. Je les ai retrouvé avec plaisir ♥
D'anciens personnages choisissent une autre direction, et des nouveaux arrivent. Ce troisième tome est complètement à la hauteur des tomes précédents ! J'ai retrouvé ce fameux mélange d'humour et d'aventure, dans un univers qui en met plein la vue par ses descriptions. L'Art du dessin est toujours aussi présent, cette magie vraiment étrange et attirante, qui m'intrigue beaucoup. Il y a vraiment quelque chose que j'apprécie dans cette saga, c'est l'impression de faire la route avec nos personnages, d'être parmi eux, m'émerveiller avec eux et prendre part à leurs échanges.
Je suis juste un tout petit peu déçue que la quête d'Ewilan pour retrouver ses parents ne soit pas autant au centre de l'histoire, du moins pas comme je l'espérais. Encore une fois il y a ce sentiment d'accélération à la fin, une conclusion amenée trop rapidement pour le reste du roman. Certes, c'est une déception vraiment minime car je trouve surtout mon ravissement dans l'univers et les personnages, mais j'avoue que j'aurais bien aimé que ce soit plus au coeur de l'intrigue. En revanche, j'ai été ravie de revoir le personnage de Mathieu, trop vite expédié à mon goût dans le premier tome.
En conclusion: J'ai, sans hésitation, un coup de cœur pour la trilogie. Même si il y a quelques défauts, même si les tomes individuels n'ont pas la chance d'être un coup de cœur en soit, je ne peux pas dire que la trilogie n'a pas été un ravissement ! Je vais, pour sûr, continuer ma découverte de l'auteur et poursuivre avec ses autres sagas.

« - Je ne sais pas du tout comment faire pour l'ouvrir. A cet endroit de la Citadelle, l'Imagination est aussi accessible que le sens de l'humour de maître Duom quand on lui marche sur le pied !
- Tu as pourtant créé une flamme...
- Avec beaucoup de difficulté. Impossible de dessiner autre chose.
- On peut toujours essayer les vieilles méthodes, proposa Salim.
- C'est-à-dire ?
En guise de réponse, il prit de l'élan et donna un bon coup d'épaule contre la porte. Il rebondit avec un bruit sourd qui fut suivi d'un gémissement. Le battant semblait près de s'écrouler de vétusté, mais il était aussi solide qu'un mur d'acier.
- Raté, constata Salim en se frottant l'épaule. Il faut tenter autre chose.
- Oui, acquiesça Camille, mais quoi ?
- Et si vous frappiez poliment ? J'ai entendu dire que ça se faisait... »

Je le conseille à: Petits comme grands. Il n'y a pas d'âge pour tomber sous le charme de Gwendalavir et ses surprises.

Prochaine lecture: Pardonne-moi, Léonard Peacock de Matthew Quick.

tâches d'encre

  1. J'ai lu le premier tome et c'est vrai que ce monde imaginé par Pierre Bottero est fantastique♥ J'adore aussi la plume de cet auteur <3 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es déjà conquise avec le premier tome, tu ne pourras que l'être encore plus avec la suite ! :)

      Supprimer
  2. Ah ça me fait un peu comme pour Outlander, je n'ai pas de coup de coeur à chaque tome mais pour la saga oui ! ;) En 1 mois, lire une saga, c'est super ça ! ;) (J'ai tendance à vouloir faire des pauses)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tendance aussi à faire des pauses (parfois très looongues) aussi ! C'est pour ça que je suis plutôt fière de moi ^^ Il faut dire aussi que c'est des romans qui se lisent vite et très divertissant, du coup, c'était simple de se diriger vers eux !

      Supprimer
  3. Ah le coup de la fin rapide, le bazar qui me faisait tiquer à chaque fois. Mais rassures toi c'est un peu moins présent dans la suite des aventures d'Ewilan et pas du tout chez Ellana (qui est 10000000x mieux et tellement beau .... je me répète, non pas du tout ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naoooon ? A peine ! ^^
      C'est vrai que le récit est lent tout le long sauf la fin qui tombe d'un seul coup. Ca devrait complètement marcher par la suite alors, avec ce que tu me dis :)

      Supprimer
  4. J'ai lu les deux premiers tomes d'Ellana (je ne m'étais pas trop informé de l'ordre de la saga... xD) et je suis tombée amoureuse de l'univers de Pierre Bottero. Du coup, maintenant, je vais m'atteler avec grand plaisir à ces deux trilogies avant de retourner voir Ellana, et je suis ravie de constater que cette première ne manque pas de bonnes choses ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très, très belle chronique <3 J'espère de tout cœur que tu te régaleras autant avec les séries suivantes :D Bottero s'adresse à l'enfant qui est en nous, c'est ce qui le rend si... Unique <3

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree