mardi 28 septembre 2021

La neuvième maison (Alex Stern #1) • Leigh Bardugo.


Galaxy 'Alex' Ster is the most unlikely member of Yale's freshman class. A dropout and the sole survivor of a horrific unsolved crime, Alex was hoping for a fresh start.
But her free ride comes with a catch. She has been tasked with monitoring Yale's secret societies - notorious haunts of the rich and powerful.
Now there's a dead girl on campus, and Alex is the only person willing to look deeper. Because the societies are far more sinister and extraordinary than anyone ever imagined.
They tamper with forbidden magic. They raise the dead. And sometimes they prey on the living.


J'AI AIMÉ : Les mystères, l'anti-héroïne.
J'AI MOINS AIMÉ : Très confus au départ.


J'ai beaucoup entendu parler de La neuvième maison et il m'impressionnait beaucoup ! Que ce soit la liste de TW (justifiée) comme abus, viols, drogues, etc, ou parce que l'autrice se trouve être une autrice que j'aime beaucoup, j'ai eu peur de me lancer. Je l'ai sorti de ma petite PAL grâce au club lecture dans lequel je suis et je remercie grandement les copines parce que j'ai adoré ! Mes appréhensions se sont dissipées rapidement et le talent de Leigh Bardugo a encore frappé.

Sur le campus de Yale et surtout au milieu des sociétés secrètes et privilégiées, Alex est vue comme une paria. La jeune femme a trempé dans la drogue et est ressortie seule survivante d'un crime non-élucidé. Même son mentor n'est pas vraiment enchanté à l'idée d'enseigner à quelqu'un qui n'a pas le background recherché. Pourtant, quand elle est appelé sur un meurtre, son instinct lui dit qu'il y a plus à chercher que ce qu'on veut bien lui montrer. Et la victime, Tara, est de ceux que l'on préfère ignorer, de ceux dont Alex a fait partie un jour.


Déjà, les TW que vous pouvez voir plus haut ou que vous pouvez trouver d'avantage sur internet, ne sont pas à ignorer. Leigh Bardugo signe un roman adulte mais aussi lugubre, sombre, et violent. On se plonge entièrement dans le passé d'Alex, ses traumatismes, ses erreurs, ses obstacles, ses espoirs, etc, et on ne nous ménage pas. Et le personnage d'Alex est construit avec intelligence. C'est une anti-héroïne que j'ai adoré. Son personnage n'est ni tout blanc ni tout noir mais plein de nuances particulières. Il ne m'a pas été un instant difficile de m'attacher à elle et de ressentir avec elle tous ses dilemmes et ses blessures.

Les divers personnages que l'on rencontre sont construit sur la même lignée : intéressants, complexes, intelligemment mis en scène. L'univers dans lequel ils évoluent est mystérieux et sombre. On parle de sociétés fermées et secrètes, subventionnées surtout par des familles riches pour des étudiants riches, et dans lesquelles sont pratiquées des branches de magie pas toujours réglo... On parle aussi de fantômes, d'éléments surnaturels forts captivants.

Et tout commence avec le don d'Alex, celui pour lequel Yale l'a recrutée : voir les fantômes sans être sous l'influence de quelconques préparations. Elle les voit naturellement, mais... leur présence a également une consistence. Son don est plus mystérieux et plus dangereux qu'il n'en a l'air. C'est pour cette raison qu'elle se méfie particulièrement des sociétés qui ont l'air de prendre les choses à la légère et que le meurtre de Tara attire instinctivement son attention.


Un roman qui nous paraît confus au départ mais qui finit par nous tenir en haleine ! L'univers mystérieux a eu raison de moi. J'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus sur Alex et sur les fantômes. J'ai très hâte de voir la suite sortir !

dimanche 26 septembre 2021

Cosy Sunday : vingt-six septembre.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday (que je publie parfois le lundi parce que j'ai oublié le dimanche) ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.




Coucou ! Je suis encore en train de m'adapter entre le nouveau travail et mes temps de lectures. Ce n'est pas facile mais je suis contente d'avoir quand même pu découvrir quatre livres ces deux dernières semaines ! J'ai terminé Perfect, tome 1 : Bienvenue à Perfect City qui est plutôt classique mais sympathique. Ensuite j'ai terminé Le veilleur de brumes avec le tome 3 : Retour à la lumière que j'ai trouvé bien meilleur que les autres tomes. Puis j'ai dévoré L'as de coeur, une romance addictive, qui m'a totalement fait vibrer ! Et pour terminer, je me suis plongée dans Alex Stern, tome 1 : La neuvième maison, un roman qui m'impressionnait mais que j'ai adoré. C'était sombre et mystérieux à souhait.




The Curse, tome 3 : The Kiss de Marie Rutkoski.


(Résumé du 1er tome) Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.


➪ Je m'attaque enfin au dernier tome de cette saga que j'ai découvert après tout le monde. J'ai déjà lu un quart et j'accroche vraiment beaucoup à ce troisième tome. J'ai hâte de voir comment tout va se finir !




Deuxième club de lecture, deuxième lecture avec Age tendre ! Et ensuite je vais me plonger dans mon premier King... Car il est temps de sortir Misery de ma PAL.



➤  Avis manga : Je pense à toi (2⭐).



➤  Les lectures de Marinette me donne très envie de découvrir Les étincelles invisibles.
➤  Le coin lecture d'Emily a également beaucoup aimé Les tisseurs de rêves T1.
➤  Avec son avis, Minaland me pousse vraiment à sortir Ash Princess T1 de ma PAL !


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !

jeudi 23 septembre 2021

L'As de coeur • Morgane Moncomble.


S’il y a bien une chose que Rose et Levi ont en commun, c’est le poker. Elle est née avec un don; il a passé sa vie à dépouiller les casinos du monde entier pour un jour devenir le meilleur.
Un seul obstacle se dresse encore devant lui : Tito Ferragni, sa némésis. Si son honneur lui a jusqu’ici évité de révéler au public les nombreuses tricheries de Tito, Levi refuse de se laisser faire plus longtemps. Cette année, un seul homme remportera le Tournoi Mondial de Poker, et ce sera lui. Pour cela, il fait appel à Rose, à la recherche d’argent facile. Capable d’affirmer qui bluffe et qui dit la vérité, elle accepte de devenir son arme secrète. Ce n’est que trop tard, après de longs baisers volés et son plus gros secret confessé, que Levi apprend avoir été dupé.
Rose n’est autre que la fille de Tito… et par définition, son ennemi juré. Les cartes sont entre ses mains : vendra-t-elle le secret de Levi aux médias, quitte à détruire sa réputation, ou l’aidera-t-elle à triompher de son propre père ?


J'AI AIMÉ : L'alchimie des deux personnages, les retournements.
J'AI MOINS AIMÉ : /.


Je remercie tout d'abord les éditions Hugo Roman pour l'envoie de ce roman qui me tentait absolument ! Je suis trop heureuse d'avoir pu le découvrir : si vite reçu, si vite dévoré. Je n'en ai pas lâché une miette ! Ça faisait longtemps qu'une romance ne m'avait pas autant fait vibrer. J'avais confiance en Morgane Moncomble pour passer un bon moment et c'est aller au-delà même. J'ai eu un petit coup de coeur pour cette histoire !

Levi a toujours juré de prendre sa revanche sur le poker et l'ancien rival de son père : Tito, qui ont tout deux ruiné sa vie. Son plan est déjà bien rôdé mais il ne crachera pas sur sa rencontre avec Rose, une jeune femme qui a un don pour lire les cartes en jeu. C'est un pari fou et risqué mais le voilà qui part à Las Vegas pour sa dernière compétition, celle où toutes les mises sont possible. Il y emmène Rose, qui y jouera sa fausse fiancée, et d'autres atoûts dans sa poche. Mais Rose a bien quelque soucis personnels qui risquent de faire capoter tout ce qu'il a accompli et leur attirance est un danger. Alors : la vengeance ou les sentiments ?


J'ai commencé un taff en lien avec le poker et je dois dire que j'étais bien dans mon élément avec ce roman 😄 Pour ceux qui ne s'y connaissent pas trop, les règles sont expliquées et les termes précis aussi donc ne soyez pas trop impressionnés ! Après tout Levi et Rose baignent dans le poker depuis tout petit, c'était nécessaire que le jeu fasse partie intégrante de l'histoire. Et l'ambiance des casinos et des tournois est plutôt bien retranscrite, je trouve.

Levi et Rose sont deux personnages très bien construits, tout deux en reliefs, avec leur dose de secrets qu'ils dévoilent petit à petit et des failles aussi qui nous les rendent très attachants. Les deux ont su me toucher en tout cas. J'aime quand les hommes dans les romances ne sont pas présentés comme des coureurs de jupons. Pour Levi, sa revanche est bien plus intéressante que les femmes. Et sa revanche prend racine dans des traumas bien ancrés qui rendent le personnage plaisant. Rose, quant à elle, a cette image de femme fatale à première vue mais c'est une femme sensible, cassée par ses addictions qui est tout aussi agréable à suivre.

Leur alchimie est totale ! Ils se ressemblent au final. Aussi dangereux, brisés, arrogants l'un que l'autre. Leurs grosses carapaces entrent en collision et ça fait des étincelles ! Rien de mieux que le classique plan de fausses fiançailles pour que ces deux-là se rapprochent sans l'avoir prévu au départ. Leur histoire est touchante et j'ai pris beaucoup de plaisir à les suivre et suivre tous les retournements qui rendent la romance dynamique. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Que ce soit les secrets des personnages, leur désir de vengeance, leur désir, la recette est très addictive.


Une romance dynamique, addictive et touchante ! J'ai adoré suivre Rose et Levi qui sont deux personnages loin d'être parfaits et qui m'ont séduite par leur alchimie et le tendre lien qui se construit entre eux.

mardi 21 septembre 2021

Mini avis #4 : Je pense à toi, La fille de braises et de ronces, Le Veilleur des brumes.



Si vous avez jeté un coup d'oeil au résumé, sachez qu'il est trompeur. Je pensais comme beaucoup que ce serait un one-shot avec Takashi et Yasu et au final c'est un recueil de 4 histoires différentes. Et mon problème avec les tomes recueils comme celui-ci, c'est le manque d'approfondissement des histoires et des émotions. Le format est trop court pour que je m'attache à qui que ce soit.

La première nous présente Takashi et Yasu, deux meilleurs amis dont un qui souhaite partir de leur petit village pour la capitale. Ni l'un ni l'autre ne sait que l'autre nourrit des sentiments autre que l'amitié... La deuxième nous présente Sano et Suô où Sano revient sur sa relation avec Suô durant leur adolescence. Puis il y a Keiji et Tatsurô, un couple formé au hasard par Keiji qui ne sait pas dire à Tatsurô qu'ils ne sont pas en couple. Et enfin Daisuki et Kaname, deux amis qui se cherchent pendant que l'un traverse une passe difficile.

J'ai eu une préférence nette pour la première et la quatrième histoire. J'ai aimé le goût doux/amer de l'histoire de Takashi et Yasu, le goût des au revoir et le désir de partir d'un village qui n'a rien à offrir. Et j'ai aimé, dans la quatrième ce personnage perdu avec sa famille et qui trouve en son compagnon un grand soutien. Mais dans l'ensemble, je suis passée à côté en trouvant les histoires plutôt moyennes. La seconde, surtout.



- - - - -


Tomes précédents : :  ₁. La fille de braises et de ronces ♦ ₂. La couronne de flammes     Saga terminée


Il était temps de terminer certaines sagas en cours et cette année c'était place à La fille de braises de ronces avec ce troisième tome qui m'attendait. Malheureusement c'est dommage... car je termine cette série sur une note assez déçue par rapport aux autres tomes.

Le second tome est pour moi le plus réussi où la stratégie se mêle à l'action et à la romance. Ici, le ressenti est qu'il ne se passe pas grand chose ou du moins pas grand chose d'intéressant. C'est un dernier tome long et insipide. On s'est sans cesse concentré sur les détails des voyages des personnages et que trop rarement sur les enjeux qui plânent au dessus d'Elisa depuis le tome précédent.

L'autrice en dit trop également et ne laisse pas de place à l'imagination ou aux conclusions que peuvent se faire les lecteurs. Tout est montré, ce qui alourdit grandement le récit. J'ai l'impression que l'on n'est passé à côté de plein de choses prometteuses ici et que ce qui importait a été réglé trop vite. Je reste avec un sentiment de trop peu.



- - - - -


Tomes précédents : :  ₁. Le Veilleur des brumes ♦ ₂. Un monde sans ténèbres     Saga terminée


Après deux premiers tomes que j'ai apprécié pour son esthétique et ses couleurs mats, mais qui m'ont quand même moins séduite que beaucoup de lecture, c'est le tome 3 qui m'a vraiment plu. Il me permet de mieux apprécier les deux autres.

Je reprochais aux tomes précédents la mauvaise coupure entre les deux, voire les coupures tout court qui ne rendent pas justice à l'histoire et l'émotion pour moi. Ce troisième tome est plus long et plus complet, ce qui permet vraiment à l'émotion que je recherchais de monter.

Ici, Pierre, Roxane et Roland sont plus attachants. Leur aventure a vraiment forgé des liens entre eux et ont effacé l'indifférence ou les rancoeurs d'autrefois. On peut voir l'évolution de Pierre, ce personnage réservé et inquiet, s'ouvrir enfin et prendre confiance en lui et ses capacités !



samedi 18 septembre 2021

Bienvenue à Perfect City (Perfect #1) • Helena Duggan.


Qui voudrait vivre dans une ville où tout le monde porte des lunettes pour ne pas devenir aveugle ? Personne, n'est-ce pas ? C'est pourtant ce que ses parents ont imposé à Violet : un déménagement à Perfect City, la ville où tout est parfait... sauf la vue de ses habitants !
Mais, très vite, Violet se rend compte que les soucis ophtalmologiques ne sont pas les seuls problèmes à Perfect City, et que la vie n'y est pas aussi parfaite que l'on voudrait bien le faire croire... Entre les bruits dans la nuit, le comportement de plus en plus étrange de sa mère et la soudaine disparition de son père, la vie de Violet est loin d'être rose !
Avec l'aide de Kid, un garçon de son âge qui se transforme en allié providentiel, Violet est bien déterminée à percer l'horrible secret de Perfect City...


J'AI AIMÉ : Le mystère de la ville, la détermination de Violet.
J'AI MOINS AIMÉ : Le duo Violet/Kid.


Je remercie tout d'abord les éditions Fleurus qui m'ont permis de découvrir ce roman qui m'a attiré à la fois par sa couverture pétillante et par son résumé intéressant. J'ai rapidement dévoré ce roman destiné à la jeunesse ! C'est un condensé de ce que j'aimais beaucoup retrouver plus jeune dans mes lectures avec un mystère sympathique et une petite héroïne qui a du caractère.

Quand Violet et sa famille s'installe à Perfect City pour les recherches de son père, la jeune fille sent tout de suite que quelque chose cloche. Tout est trop... parfait. Les gens sont trop gentils, tout le monde se connaît, les enfants ne chahutent surtout pas, et l'imagination est totalement proscrite. Or, l'imagination, Violet en déborde ! Et derrière cette ville aux allures parfaite, son imagination l'amène à découvrir des choses pas aussi belles qu'elles n'en ont l'air. Alors qu'est-ce que cette ville cache à ses habitants ?


L'imagination est quelque chose dont Violet est fière mais les adultes, eux, le lui reprochent sans cesse... Alors son arrivée à Perfect City n'est pas des plus parfaites ! Non seulement ses parents ne sont plus les seuls à le lui repprocher mais en plus les habitants, l'école, et les mystérieux jumeaux Archer aux commandes de la ville aussi. Et ce n'est pas facile d'évoluer dans un environnement quand tout le monde la regarde d'un mauvais oeil.

Quand ses parents commencent à changer d'attitude et de comportement pour coller parfaitement à celui unanime des habitants, Violet est déterminée à savoir ce qu'il se trame autour d'elle. Les apparences sont trompeuses ! Entre un côté de la ville dissimulée, un mystérieux frère Archer disparu, et la cécité de toute le monde, l'enquête prend des tournants inattendus ! Un mystère parfois classique mais qui tient la route et qui tient en haleine le lecteur.

Et elle n'est pas seule... Kid l'accompagne, un enfant que les habitants de Perfect City ne peut pas voir. Et si j'ai beaucoup aimé Violet, sa combattivité, son caractère, son envie de foncer pour découvrir tous les mystères, j'ai beaucoup moins accroché à Kid et leur amitié. J'ai eu beaucoup de mal à voir une vrai amitié, d'ailleurs, ils sont très souvent en train de se disputer et Kid est sur la défensive en permanence. Ca se comprend, mais difficile d'accrocher à leur dynamique et d'apprécier les voir ensemble.


Un premier tome qui m'a convaincue par son intrigue et son héroïne. C'est tout à fait ce que j'aimais lire quand j'étais enfant, je pense que ce roman va plaire aux plus jeunes ! Seule la dynamique du duo de personnages m'a moins convaincue sur la longue.

dimanche 12 septembre 2021

Cosy Sunday : douze septembre.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday (que je publie parfois le lundi parce que j'ai oublié le dimanche) ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.




Deux bonnes semaines dans l'ensemble. Elles ont été chargé alors je suis plutôt contente d'avoir réussi à lire quatre livres ! J'ai terminé Les contes de Verania, tome 1 : Le coeur de foudre qui a été plutôt bien sympa dans l'ensemble même si parfois j'aurais aimé moins d'humour. Ensuite j'ai découvert l'adorable Les tisseurs de rêves, tome 1 : Manel et les mélodies secrètes qui est super pour les plus jeunes. Puis j'ai enfin lu My Dear F***ing Prince qui est une romance que j'ai beaucoup aimé, avec des sentiments tangibles. Et j'ai terminé une saga avec La fille de braises et de ronces, tome 3 : Le royaume des larmes que j'ai trouvé plutôt long et pas trop à la hauteur des tomes précédents.




Perfect, tome 1 : Bienvenue à Perfect City de Helena Duggan.


Qui voudrait vivre dans une ville où tout le monde porte des lunettes pour ne pas devenir aveugle ? Personne, n'est-ce pas ? C'est pourtant ce que ses parents ont imposé à Violet : un déménagement à Perfect City, la ville où tout est parfait... sauf la vue de ses habitants !
Mais, très vite, Violet se rend compte que les soucis ophtalmologiques ne sont pas les seuls problèmes à Perfect City, et que la vie n'y est pas aussi parfaite que l'on voudrait bien le faire croire... Entre les bruits dans la nuit, le comportement de plus en plus étrange de sa mère et la soudaine disparition de son père, la vie de Violet est loin d'être rose !
Avec l'aide de Kid, un garçon de son âge qui se transforme en allié providentiel, Violet est bien déterminée à percer l'horrible secret de Perfect City...


➪ Un début prometteur, j'ai bien envie de savoir comment Violet va se débrouiller !




Je vais me diriger vers La neuvième maison qui est la lecture du mois de mon club lecture puis ce sera une nouvelle fin de saga avec The Kiss.



➤  Rendez-vous : Bilan du mois d'Août.



➤  L'antre de Nephtys est tombé sous le charme du Cercle du Dragon-thé.


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !
Decorated Christmas Tree