jeudi 16 mai 2019

Baby Random #3 • Gaïa Alexia.


Il est 11h05, le monde s'arrête de tourner pour Célia. Elle vient de perdre ce qu'elle a de plus cher. Malgré tous ses efforts, elle se retrouve vraiment seule cette fois-ci et ne voit plus comment reprendre sa vie en mains.
 Alors que le contrat signé avec Roman prend brusquement le contrôle de leurs destinées à tous les deux, le passé de chacun va ressurgir et les emmener au bord du précipice.
La jeune maman qui a perdu toute confiance en elle et le millionnaire trop secret vont devoir montrer les dents s'ils veulent s'en sortir. Quelle sera la meilleure option : faire face ensemble ou s'affronter au risque de tout détruire irrémédiablement entre eux ?


Tomes précédents : ₁. Baby Random ♦ ₂. Baby Random 2     Saga terminée


J'AI AIMÉ : Roman se dévoile, enfin un peu de lumière.
J'AI MOINS AIMÉ : /.


Impossible pour moi de ne pas enchaîner le second tome avec ce troisième et dernier opus. Déjà, lors de la lecture du premier tome, j'ai eu du mal à me retenir... C'est seulement le fait de savoir que la suite n'était pas encore sortie qui a su m'arrêter 😂 Le moins que l'on puisse dire, c'est que Baby Random a été une saga addictive d'un bout à l'autre et j'ai vécu de vraies montagnes russes pour arriver à une conclusion qui me satisfait pleinement !

Face aux manœuvres de son père qui en est arrivé à des extrêmes, Roman ne peut plus qu'agir. Ce n'est plus le moment de prendre le temps de réfléchir, pour Célia, pour lui, pour eux, il doit récupérer leur fille. Il a un plan : mais Célia aura-t-elle envie de le suivre ? A-t-elle envie de plonger de le monde cruel de Roman ? Le jeune homme est en tout cas prêt à tout pour lui prouver qu'il mérite une seconde chance...


Non pauvre en rebondissements et en moments intenses, le tome précédent était toutefois un tome de transition, nous mettant dans les meilleures conditions pour enchaîner avec celui-ci. La solitude et les doutes de Célia se sont transformés en l'envie de se battre pour sa fille. Ici, elle met les pieds dans le monde Weiss, où tout est dirigé par le père de Roman qui n'est pas au bout de ses machinations pour se faire entendre. Et elle n'a pas l'intention de capituler et se laisser faire ! Elle reprend du poil de la bête, notre chère Célia, et ça fait plaisir à voir !

Heureusement cette fois, Célia peut compter sur Roman. Roman est un véritable point fort dans ce dernier tome : c'est maintenant qu'il nous dévoile tous ses atouts. Il a toujours cet aspect un peu brute de décoffrage par moment, un peu secret, mais il est sensible, plus vulnérable qu'il n'y paraît, et la force de ses sentiments est palpable. Il est vraiment adorable avec Célia, et avec Lou aussi ; Impossible de ne pas sentir son cœur fondre après la tempête du tome précédent.

Ce troisième tome est dans la lignée des autres : addictif, prenant, plein d'émotions, et des personnages attachants. Il nous offre une belle résolution qui ne nous laisse pas indifférent et qui tout au long des pages nous donne un espoir qui est le bienvenu. J'aurais adoré Célia, adoré Roman, adoré leur lien, leur relation, dans les bons comme les mauvais moments, dans leur tendresse comme dans leurs incompréhensions respectives, et adoré tous les deux leurs comportement envers leur baby random, le noyau de l'histoire.


Baby Random est une saga qui m'a plus d'un bout à l'autre pour son véritable torrent d'émotions. Des larmes au rire, je n'ai cessé de vivre les tourments de nos personnages et leur histoire d'amour jusqu'à la note finale tant espérée. Un vrai page-turner !


lundi 13 mai 2019

Cosy (Sunday) Monday : Semaines 17, 18 & 19.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.


Je n'ai lu que très peu en trois semaines... Avengers m'est passée dessus au ciné et m'a épuisée comme pas possible et j'ai eu également une semaine de vacances où j'ai été trop occupée pour ouvrir un seul livre. J'ai donc terminé il y un petit moment Mad Creek, tome 1 : Comment hurler à la lune qui ne m'a pas autant plus que ce que j'espérais... Et j'ai dévoré cette semaine Baby Random, tome 2 et Baby Random, tome 3 : deux tomes super addictifs et qui m'ont offert une chouette romance.



Heroes of Olympus, book 2 : The Son of Neptune de Rick Riordan.
VF : Les héros de l'Olympe, tome 2 : Le fils de Neptune.

(Résumé du 1er tome) Jason has a problem. He doesn’t remember anything before waking up in a bus full of kids on a field trip. Apparently he has a girlfriend named Piper, and a best friend named Leo. They’re all students at a boarding school for “bad kids.” What did Jason do to end up here? And where is here, exactly?
Piper has a secret. Her father has been missing for three days, ever since she had that terrifying nightmare about his being in trouble. Piper doesn’t understand her dream, or why her boyfriend suddenly doesn’t recognize her. When a freak storm hits during the school trip, unleashing strange creatures and whisking her, Jason, and Leo away to someplace called Camp Half-Blood, she has a feeling she’s going to find out.
Leo has a way with tools. When he sees his cabin at Camp Half-Blood, filled with power tools and machine parts, he feels right at home. But there’s weird stuff, too—like the curse everyone keeps talking about, and some camper who's gone missing. Weirdest of all, his bunkmates insist that each of them—including Leo—is related to a god. Does this have anything to do with Jason's amnesia, or the fact that Leo keeps seeing ghosts?


Un livre totalement pioché au hasard car je n'ai aucune idée de quoi lire maintenant et finalement ce choix me plaît très bien !

Des bulles ! Je pense que le pavé de Rick Riordan va me faire quelques jours au moins alors je ne prévois pas de romans 😊

Avengers : Endgame (5/5) : Pas de coup de coeur pour ce film que j'attendais énormément, mais je l'ai trouvé bien mené. Quelques lenteurs franchement qui font bizarre si on compare aux films précédents et aux enjeux mais... elles ne m'ont pas tellement déplu. Certains moments sont épiques comme on l'attend et m'ont mis les frissons !
L'espion qui m'a larguée (4/5) : Je ne comprends pas pourquoi ce film est si mal noté en France... Ok, c'est de l'humour wtf et américain mais franchement il m'a beaucoup amusée, ce film ! J'ai adoré le duo d'actrices et l'amitié entre leurs deux personnages.

Contagion (2,5/5) : Grosses têtes d'affiche dans ce film, mais un film dont l'histoire n'est pas tellement à la hauteur. Je l'ai regardé sans m'ennuyer, les lenteurs ne m'ont pas gênées, seulement j'ai trouvé les résolutions simples comparées à ces lenteurs... et l'explication finale est trop courte.
La malédiction de la Dame Blanche (2,5/5) : Ce titre français est vraiment très nul, la Llorona étant une vraie croyance et légende d'Amérique Latine qui mérite bien mieux que d'être reléguée à ce nom commun de « dame blanche ». Le film en lui-même est plutôt sympa et on sursaute, mais il est très prévisible et les réalisateurs ne se sont pas trop cassés la tête ce qui est dommage.

Pokémon Detective Pikachu (4/5) : J'attendais ce film avec un énorme impatience, Pokémon et moi c'est une grande histoire d'amour ! Et si l'histoire est assez banale pour un film Pokemon, j'ai adoré la réalisation et le design des Pokémon, leur introduction dans la vie quotidien, leurs textures, leur mignonité... Rien que pour ça j'aimerais beaucoup de films de ce genre dans cette franchise !

➤ Chroniques : Mad Creek T1 : Comment hurler à la lune (12/20) | Baby Random T2 (17/20).


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

mercredi 8 mai 2019

Baby Random #2 • Gaïa Alexia.


Il est 11 h 05, le monde continue de tourner. Célia n'est plus debout derrière sa caisse. Max ne lui sourirait certainement pas si elle y était. Et Roman ne fera pas son apparition comme par miracle.
Célia est seule. Enfin, non. Célia n'est pas seule, Célia ne sera plus jamais seule... Elle doit désormais penser pour deux.
Mais l'ouragan qui avait décidé de mettre sa vie sens dessus dessous ne semble pas être passé. Elle a signé un contrat avec un homme d'affaires et va vite comprendre qu'elle aurait dû en analyser les clauses avec attention avant de s'engager.
Alors que les personnes sur qui elle pensait pouvoir compter lui tournent le dos, Célia saura-t-elle discerner à qui elle peut accorder sa confiance ?


Tome précédent : ₁. Baby Random


J'AI AIMÉ : Le côté addictif, Célia qui découvre comment être mère.
J'AI MOINS AIMÉ : Aucun répit pour l'héroïne.


J'avais lu le premier tome en avant première et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a été une sacrée surprise ! Je n'avais encore jamais lu un roman de l'autrice dont j'ai une autre série dans ma PAL et la découverte a été complète ; Je me suis retrouvée embarquée par une plume addictive qui n'hésite pas à jouer avec nos émotions. Ce même effet a été au rendez-vous pour le second tome. Même si j'ai trouvé que c'était un peu trop l'hécatombe pour Célia, je n'en ai tout de même pas lâché une miette...

Max le français s'est fait la malle après l'avoir emmenée à l'hôpital. Roman lui a fait signer un contrat sévère, qui lui interdit tout contact avec elle mais qui lui permet de garder sa fille dont elle ne veut se séparer. Alors que la solitude et son cœur brisé lui pèse, Célia découvre Lou qui fait désormais partie intégrante de son quotidien. Être mère n'est pas innée et la jeune fille va l'apprendre, mais elle ferait tout pour Lou. Vraiment tout.

Dans ce second opus, le triangle amoureux du tome précédent s'efface pour laisser place à une rencontre entre mère et fille. L'histoire se concentre sur Célia et son nouveau quotidien, ses découvertes auprès de Lou, le lien qui se tissent entre elles, son attachement qui grandit, ses petites victoires... mais aussi ses galères et sa solitude qui ont redoublé. Comment être une bonne mère quand tout semble nous lâcher ? Comment rester digne ? C'est la question à laquelle s'efforce de répondre Célia qui, en combattant qui s'ignore, lutte.


C'est avec le fossé qui s'est créé entre Roman et Célia que le point de vue de Roman est plus que le bienvenu ici ! Le jeune homme reste parfois un peu brute de décoffrage mais il navigue également en eaux troubles et a son lot de problèmes, qu'il tente de régler pour protéger sa petite famille. On peut le découvrir poings et mains liés par son père et à quel point il souffre d'être séparé de Célia et de sa fille. J'ai tout de même eu envie de le secouer, hein, mais il y a des tenants et aboutissements qui nous échappent encore et je lui laisse une chance.

Les rencontres entre ces deux-là sont alors rares... Mais quand le lecteur y assiste, c'est une vraie accalmie dans le récit qui tourne parfois au drame. Dans ces rencontres vouées à être brèves, on peut alors être témoin d'une grande complicité et d'une grande tendresse qui nous donne un aperçu de ce qu'ils pourraient être. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cet aperçu me plaît et me donne espoir pour le troisième et dernier tome.


Ce second tome penche davantage vers le drame que la comédie romantique, faisant valser le lecteur entre larmes et pincements au cœur. Quelques éclaircies et un côté addictif cependant qui m'a tout de suite donné envie d'enchaîner avec la suite.

samedi 27 avril 2019

Comment hurler à la lune (Mad Creek #1) • Eli Easton.


Le shérif Lance Beaufort ne laissera pas les fauteurs de troubles semer la pagaille dans sa ville, ça non ! Nichée au cœur des montagnes de Californie, Mad Creek renferme bien des secrets, comme le fait que ses habitants sont en majorité des transcendés – des chiens qui ont reçu le pouvoir de se transformer en humain. Venant d’une famille de border collies, Lance est le protecteur idéal.  
Tim Weston, lui, est à la recherche d’un refuge. Après avoir appris que son patron lui avait volé les brevets pour les hybrides qu’il avait élaborés, Tim a quitté son travail à la pépinière. On lui propose alors de loger dans un chalet à Mad Creek. Un nouveau départ pour le jeune homme. Mais le timide jardinier n’est pas très doué pour se faire des amis et paraît suspect auprès de ceux qui ne le connaissent pas, en particulier si ce sont de beaux mecs virils comme le shérif Beaufort.
Lance trouve ce nouveau venu vraiment louche et – alors que la région est gangrenée par les trafiquants de drogue – il décide de s’en méfier. C’est le moment pour lui d’aller enquêter à sa manière. Une nuit, Tim percute un magnifique border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter. C’est le coup de foudre entre lui et le chien intérieur de Lance. Cependant, se faire passer pour un animal de compagnie ne va pas être de tout repos pour le shérif Beaufort.


J'AI AIMÉ : Le concept.
J'AI MOINS AIMÉ : L'alchimie manquante, le personnage de Lance.


Je remercie beaucoup les éditions MxM Bookmark et Netgalley pour l'envoi de ce roman. Malheureusement, bien que la curiosité m'a poussée à demander ce roman, je n'ai pas autant aimé que ce que je pensais... Je ne sais pas si ça découle de mon humeur général du moment ou du fait que je devienne de plus en plus difficile concernant la romance, encore plus la romance fantastique.

Tim vient de déménager à Mad Creek. Le jeune homme trimballe des casseroles et essaie de recommencer sa vie de nouvelles bases, mais il arrive à capter l'intention du shérif dès son premier jour et celui-ci est du genre tenace... La timidité de Tim le rend suspicieux aux yeux et au flair de Lance Beaufort, qui vient d'une famille de métamorphes Border Collies. Et pour cerner l'inconnu qui pourrait être une menace sur son territoire et celui-ci des siens, il est prêt à revêtir sa deuxième identité : celle de son chien intérieur... une situation un poil plus risquée qu'il n'y paraît !


J'étais vraiment tentée par le fait que l'on aborde des métamorphes complètement différents des métamorphes habituels. Des félins, des loups, et mêmes cerfs, j'en ai déjà vu. Mais des chiens ? Le fidèle ami de l'homme ? Pas une seule fois... Et pourtant les chiens et les loups sont très proches ! Malheureusement l'histoire met très peu l'accent sur cette particularité et la communauté de Mad Creek, et c'est ce qui m'a beaucoup manqué. A part le fait que les gens écopent des traits principaux à leurs instincts (le sens protecteur pour le border collie, la gentillesse pour le labrador, le sens du devoir pour un chien militaire, etc...), il n'y a pas vraiment de détails sur ce que représente un « éveillé ».

La romance est le fil principal et je ne dis jamais non à une romance, surtout une romance M/M et avec un brin de fantastique. Toutefois malgré ses promesses, Comment hurler à la lune ne m'a pas offert les petits papillons dans le ventre espérés. Tout se déroule beaucoup trop facilement et le côté antipathique de Lance Beaufort à être trop soupçonneux et fouineur a été un frein pour moi. Le pauvre Tim ne sait plus sur quel pied danser avec lui.

Je n'ai donc pas accroché à la romance à cause du manque d'alchimie des deux personnages et de la rapidité avec laquelle celle-ci prend un tournant décisif. Comme dit ci-dessus, Lance est un personnage quelque peu rigide, et Tim, lui, est timide et anxieux. Il y a un fossé entre eux que même la sympathie de Lance sous sa forme de chien ne comble pas. Beaucoup de lecteurs ont été charmés et ont même trouvé le roman très drôle, mais pour ma part, je suis restée assez hermétique à son effet.


Le premier tome de Mad Creek n'est objectivement pas un roman mauvais, mais ce n'est décidément pas un roman pour moi. La série se poursuivra sans que j'y jette un oeil, étant restée plutôt indifférente aux personnages et à l'histoire.

dimanche 21 avril 2019

Cosy Sunday : Semaines 15 et 16.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

J'ai terminé The Wicked Deep, un roman avec une atmosphère spéciale et qui me laisse vraiment un bon souvenir. J'ai lu également Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit, qui est malheureusement le tome de la saga que j'aime le moins pour le moment (et je pense que ça va le rester 😶). Et j'ai dévoré La famille St. John, tome 3 : L'amour en 11 scandales qui a été ma foi bien sympathique.

J'ai lu aussi Celle que je suis, tome 1 et tome 2 et malgré un très bon début, je suis vraiment restée sur ma fin. Bien qu'agréable visuellement, je reste avec le goût d'une série pas tout à fait aboutie.


Mad Creek, tome 1 : Comment hurler à la lune de Eli Easton.

Le shérif Lance Beaufort ne laissera pas les fauteurs de troubles semer la pagaille dans sa ville, ça non ! Nichée au cœur des montagnes de Californie, Mad Creek renferme bien des secrets, comme le fait que ses habitants sont en majorité des transcendés – des chiens qui ont reçu le pouvoir de se transformer en humain. Venant d’une famille de border collies, Lance est le protecteur idéal.
Tim Weston, lui, est à la recherche d’un refuge. Après avoir appris que son patron lui avait volé les brevets pour les hybrides qu’il avait élaborés, Tim a quitté son travail à la pépinière. On lui propose alors de loger dans un chalet à Mad Creek. Un nouveau départ pour le jeune homme. Mais le timide jardinier n’est pas très doué pour se faire des amis et paraît suspect auprès de ceux qui ne le connaissent pas, en particulier si ce sont de beaux mecs virils comme le shérif Beaufort.
Lance trouve ce nouveau venu vraiment louche et – alors que la région est gangrenée par les trafiquants de drogue – il décide de s’en méfier. C’est le moment pour lui d’aller enquêter à sa manière. Une nuit, Tim percute un magnifique border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter. C’est le coup de foudre entre lui et le chien intérieur de Lance. Cependant, se faire passer pour un animal de compagnie ne va pas être de tout repos pour le shérif Beaufort.


J'étais assez curieuse, surtout de par le côté fantastique de cette romance (pas tous les jours que l'on voit des métamorphes chiens au lieu des félins et des loups)... Mais au final, je ne sais pas. J'arrive à la fin là et c'est sympa mais je suis pas totalement emballée.

J'aimerais bien continuer Baby Random ! Et aussi lire la suite (et fin je l'espère) de A Silent Voice.


Les lectures d'Agathe m'a donné envie de découvrir les BD Un petit goût de noisette avec son avis sur le T2.
➤ J'ai lu les derniers avis en vrac de Dans la bulle de Cha et on se rejoint pas mal !
➤ La chronique de Les lectures de Marinette et celle de Althea in Wonderland sur The Wicked Deep qu'elles ont bien apprécié


Bonne semaine et jolies lectures à tous !
Decorated Christmas Tree