lundi 3 août 2020

Inséparables • Sarah Crossan.


Grace and Tippi don't like being stared and sneered at, but they're used to it. They're conjoined twins -united in blood and bone.
What they want is to be looked at in turn, like they truly are two people. They want real friends. And what about love?
But a heart-wrenching decision lies ahead for Tippi and Grace. One that could change their lives more than they ever asked for...


J'AI AIMÉ : L'aspect poétique, le personnage de Grace.
J'AI MOINS AIMÉ : /.


Inséparables est un titre assez incontournable et il est mon premier Crossan. J'ai très souvent entendu parler de ce roman et de cette autrice, et j'ai très souvent retardé le moment de découvrir tout ça. J'ai ce titre dans ma PAL depuis presque trois ans et mes attentes ont eu le temps de redescendre un peu. Inséparables a donc été une belle lecture, tout en poésie ! Même si je n'ai pas ressenti le coup de cœur de beaucoup, j'ai passé un très bon moment.

Tippi et Grace ne sont pas seulement jumelles, elles sont aussi conjointes, liées au niveau de la hanche. Les médecins ont dit à leurs parents qu'elles ne survivraient pas jusqu'à leur seconde année, elles sont maintenant adolescentes ! Les regards, les réflexions déplacées, elles connaissent depuis leur enfance. Mais pour la première fois, elles vont être scolarisées ! Contre toute attente, Tippi et Grace se font à la routine du lycée et se font des amis. Mais se sociabiliser, c'est aussi découvrir que l'on désire des choses que l'on ne pensait pas pour soi... Grace rêve d'amour, de pouvoir être aimée pour qui elle est.


Grace est notre narratrice et je me suis vraiment beaucoup attachée à elle. La jeune fille a une âme sensible et douce, plus réservée que sa sœur Tippi qui est courageuse et plus rebelle. Alors que les gens considèrent leur situation comme une tragédie, les deux sœurs au contraire pensent que c'est une chance. Leur lien va bien au delà du corps qu'elle partage et des obstacles traversés, on découvre un amour et une compréhension qui dépassent tout. Tippi et Grace, dans leurs similitudes et leurs contraires, se comprennent et se soutiennent mutuellement.

Quand Grace tombe amoureuse, ce lien n'est pas remis en question et c'est ce que j'ai aimé. Le désir de Grace n'est pas d'être séparée de sa sœur, mais qu'elle et sa sœur soient bien vues comme deux personnes différentes, ce qu'elles sont réellement. Elles ne sont pas un monstre, elle ne sont pas une, Tippi est Tippi et Grace et Grace. Elles sont jolies et non, ce n'est pas dommage qu'elles soient jointes, comme on le leur dit souvent. C'est ainsi. C'est la vie, c'est leur vie.

C'est là que cette histoire a été pour moi une histoire tendre et belle. J'ai chéri ce lien entre Tippi et Grace, j'ai chéri Grace et sa personnalité attendrissante. Leur volonté et leur amitié avec Jon et Yasmeen fait plaisir à voir également. Ils partagent tous les quatre des moments de rire, de musique, de lectures. C'est un roman poétique, plein de complicité, d'un très bel amour entre sœurs, et il est question d'espoir aussi en quelque sorte. La plume en prose de l'autrice ajoute vraiment quelque chose en plus à l'histoire, allant droit à l'essentiel et nous touchant ainsi directement.


Un roman pour lequel je n'ai, certes, pas eu le coup de cœur de beaucoup de lecteurs et lectrices, mais que j'ai tout de même trouvé beau et touchant. C'est mon premier Crossan et sûrement pas le dernier, je peux l'affirmer maintenant !

dimanche 2 août 2020

Prisonnier (Les chroniques de Ren #1) • Faith Kean.


Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes. Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir. Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin. À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.


J'AI AIMÉ : Le côté addictif, la répartie de Ren.
J'AI MOINS AIMÉ : Un effet « Gary-Stue », les maladresses du récit.

J'ai toujours beaucoup entendu de bien sur cette trilogie parue chez MxM Bookmark. J'ai toujours été curieuse, même si j'avais quelques réserves. C'est typiquement le genre de résumé que j'aime : humain vs être surnaturel, histoire d'amour qui commence mal, ennemis to lovers, enfin vous voyez le topo. Et quand ça vise particulièrement ce dont je suis friande, je suis aussi très exigeante. Parce que les « ennemis to lovers », c'est assez particulier et il faut éviter de tomber dans certains travers selon moi... Et, malgré un côté addictif prononcé, ce premier tome souffre malheureusement de quelques uns de ces travers.

Ren ne rentrera jamais chez lui après l'entraînement. Kidnappé par des vampires, le jeune homme se retrouve propulsé dans un monde aux six Lunes, aussi dangereux que très beau, et où les coutumes le dépassent. Pour les vampires, les humains ne sont que des bêtes, des esclaves, des en-cas. Le destin de Ren n'est pas glorieux... mais son côté effronté et sarcastique attire l’œil du Prince de Ferin qui en fait son jouet personnel. Mais les deux se tiennent tête. Ren n'a pas l'intention de rester !


Je ne vais pas mentir, j'ai dévoré les deux cent premières pas sans respirer. La dynamique et les réparties ont eu le don de rythmer le récit et j'ai été transporté par les interactions entre Ryhad et Ren. Toutefois, ce n'est pas pour autant que je n'ai pas relevé des choses qui fâchent... Comme le non-consentement dans certaines scènes de rapprochements quand Ren voit Ryhad encore comme un ennemi. Je pense qu'il n'y pas besoin d'en arriver là pour faire évoluer une relation entre deux personnages qui se détestent. Ou alors il me faut vraiment un univers complexe, riche et cruel (et non pas que cruel) pour me convaincre.

Ren est plutôt attachant. Il a en tout cas un mordant qui m'a régalé même s'il manque parfois de maturité et aussi d'instinct de survie soyons clairs ! Toutefois, c'est un Gary-Stue, une Mary Sue au masculin. Les regards sont toujours sur lui, il est vraiment spécial, le Prince se prend d'affection pour lui vite et fort, il est choisi... Enfin bref, sa destinée est vraiment unique et incroyable, et un peu trop décalée par rapport à 100% des humains qui atterrissent à Infeijin. Et ça se ressent beaucoup dans le récit et concernant les événements qui lui arrivent les uns après les autres. Si j'ai beaucoup aimé suivre son aventure et ses rapprochements avec Ryhad, il y a des moments où les péripéties ou les révélations m'ont paru un peu trop pour un seul... humain.

J'ai beaucoup relevé ces maladresses puisque l'on s'attaque ici à l'une de mes tropes préférées dans la fantasy et la romance. L'exercice de créer une « ennemis to lovers » qui soit convaincante, marquante, mais subtile, n'est pas la chose la plus aisée au monde, moi-même j'ai du mal quand je m'y prête. L'histoire m'a quand même plu dans son ensemble (cf. ma note), il y a des enjeux qui se développent en dehors de la romance, mais je fais encore la grimace sur certains éléments de la relation entre Ryhad et Ren.


Un pari risqué et pas totalement réussi pour ma part. C'est un premier tome addictif et intriguant, si bien que je vais continuer la saga pour voir comment ça va se passer, mais qui souffre quand même de maladresses assez clichées dans ce type d'histoires.

vendredi 31 juillet 2020

Bilan : Juillet 2020.

Coucou ! Juillet est d'ordinaire l'un de mes mois préférés car synonyme de vacances... Mais ce n'est pas du tout le cas cette année 😔 Je suis à vrai dire plutôt dans une passe anxieuse et déprimée ces derniers temps et c'est dur. Je recommence à voir mes amis en petit comité de temps en temps heureusement !
Du coup, ça s'est un peu vu sur mon rythme de lecture. J'ai passé des jours à engloutir ce qui me tombait sous la main et d'autres jours, je subissais l'effet contraire à ne pas vouloir ouvrir un seul livre. J'ai quand même lu dix ouvrages en Juillet ce qui est franchement pas mal, avec sept romans, deux mangas et une BD ! J'ai eu de très beaux coups de cœur avec Red Rising et les premiers tomes de Éclat(s) d'âme et pas de réelles déceptions. Globalement, ça a été plutôt des lectures de qualité !



Mon top 3 :


Mes challenges :

Challenges des sagas : 57 points. +10
Challenge des quatre maisons (session 13) : 767 points pour Serpentard.
Baby-Challenge Jeunesse 2020 : 04/20.     Science-fiction 2020 : 07/20. +1     Romance 2020 : 08/20.

Un coup de cœur : Éclat(s) d'âme #2.
J'ai tant entendu parler de ce manga en bien et je n'y échappe pas. Ce deuxième tome m'a encore plus touchée que le premier et je sens que ce sera pareil avec la suite !

🪐 Un univers : Red Rising #1.
Ce premier tome m'a énormément surprise et j'ai été complètement fascinée, captivée même, par l'univers sombre, cruel, et dangereux. Puis tout l'épisode de l'école, des batailles, avec la mythologie grecque qui s'incruste : un vrai plaisir.

👑 Un personnage : Darrow (Red Rising #1).
Un personnage principal plein de charisme, intelligent, rusé, qui fait aussi preuve de sensibilité. Je ne pouvais pas rêver mieux pour guider cette histoire !

💕 Un duo : Léo et Mina (Londres la ténébreuse #5).
Un couple chaud bouillant avec beaucoup d'alchimie ! J'ai adoré ce cinquième tome car leur jeu du chat et de la souris se marie parfaitement avec l'intrigue. De quoi ronger son frein (et adorer le faire) du début jusqu'à la fin !

🧸 Une histoire : Les sept sœurs #3.
C'est le tome des Sept sœurs qui m'a le plus touchée jusque là. On voit Star goûter à l'indépendance, au désir de s'émanciper de sa sœur. Son histoire et celle de son ancêtre sont fortes en émotion.

🤷🏻‍♀️ La moins bonne lecture : Irish Therapy.
Ce n'est pas une mauvaise lecture pour autant, mais je pense que je n'étais pas dans l'humeur idéal pour accueillir cette romance au goût doux amer.

😍 Un crush : Darrow / Léo (Red Rising / Londres la ténébreuse #5).
Ça faisait des mois que les personnages m'ont laissé de marbre et là j'en ai deux d'un coup que je ne peux pas départager !

mardi 28 juillet 2020

Princesse incognito (Rosewoord Chronicles #1) • Connie Glynn.


Lottie Pumpkin is an ordinary girl who longs to be a princess.
Ellie Wolf is a princesse who longs to be ordinary.
When the two girls end up in the same dorm at Rosewood Hall boarding school, they make the decision to swap identities. But someone seems to have figured out what they've done, and -as Lottie quickly learns- life at Rosewood is much more complicated than in the fairy tales she loves...


J'AI AIMÉ : L'amitié qui lie Lottie, Ellie et Jamie, l'atmosphère.
J'AI MOINS AIMÉ : /.


J'ai découvert cette saga il y a presque deux ans en rencontrant l'autrice lors d'une convention ! Connie Glynn m'a tout de suite tapée dans l’œil avec sa gentillesse, les thèmes qu'elle a abordé, son humour, et son look rose adorable (qui a maintenant totalement changé mais elle est toujours aussi chouette !). Sa personnalité m'a tout de suite donné envie de découvrir ses héroïnes Lottie et Ellie... Et si j'ai un peu tardé à le faire, c'est parce que j'avais peur de ne pas accrocher. Mais j'aurais dû écouter mon instinct plus tôt : j'ai adoré ! Ce premier tome a été une vraie bouffée d'air frais !

Lottie a toujours voulu intégrer la prestigieuse école Rosewood. Elle a travaillé très dur pour exaucer ce rêve et maintenant qu'elle se retrouve en ces murs sacrés, elle réalise le fossé entre les autres élèves et elle. Lottie a toujours rêvé d'être une princesse et les contes de fées la fascinent... Mais ici, les princesses existent bel et bien. Et ses camarades pensent qu'elle en est une ! Un quiproquo qui arrange sa colocataire, Ellie, qui se trouve être la princesse en question. Une alliance étrange mais pleine de complicité se développe alors. Mais un danger qu'aucune ne soupçonne plane sur elles...


J'ai adoré Lottie. C'est une jeune adolescente sensible, rêveuse, romantique, un peu dans la lune. Elle est touchante et j'aime le fait que l'on a une héroïne qui assume pleinement ses rêves de princesse et ses envies de féminité. Et j'ai aussi beaucoup aimé Ellie, son total opposé. Ellie déteste faire partie d'une famille royale... Les responsabilités et les obligations lui pèsent, elle qui a l'âme rebelle et qui préfère la liberté. Ces deux filles sont comme le jour et la nuit, rien à voir mais fortement complémentaires. Leur complicité coule de source, elle est spontanée, belle à suivre, et j'espère qu'elle s'ouvrira sur quelque chose d'autre !

J'ai aussi beaucoup aimé Jamie, le garde du corps d'Ellie, et du coup celui de Lottie qui revêt l'identité de la princesse. Jamie a un peu plus de maturité que les deux filles étant plus vieux et j'ai l'impression de le voir comme le grand-frère qui se facepalm en permanence devant leurs idées de transgression ! Mais l'amitié de ces trois-là se révèlent de page en page, sachant que tout n'est pas bien partie. Leur dynamique ne demande qu'à évoluer et lutter contre les adultes qui cherchent à imposer leurs règles.

L'intrigue est simple et efficace. L'univers m'a beaucoup plu. On atterrit dans une « boarding school » donc ambiance école privée britannique au rendez-vous, avec ses Préfets, ses maisons, et son petit luxe que l'on imagine très bien. J'ai vraiment vu une vieille bâtisse bien aménagée, de style vieux manoirs, comme on peut en voir typiquement sur internet. Les lieux sont propices aux secrets, aux mystères que suivent Ellie et Lottie, et aux envies de princesse de Lottie !


Un premier tome que j'ai pris plaisir à découvrir ! J'ai vraiment très hâte de me procurer la suite pour retrouver Lottie et Ellie qui sont héroïnes vraiment adorables et voir ce que l'autrice va faire de leur amitié qui défie leur statut social !

lundi 27 juillet 2020

Cosy Sunday (ou Monday) (édition 2020) #22.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.




Malgré une petite panne de lecture et un zéro en motivation, j'ai eu trois chouettes lectures en deux semaines ! J'ai terminé Londres la ténébreuse avec le tome 5 : Of Silk and Steam, un dernier tome vraiment haletant et avec un couple qui en jette ! Puis j'ai donné une chance à Jeu de patience, tome 2 : Jeu d'innocence que j'ai heureusement bien plus aimé que le premier tome. Et pour finir, j'ai découvert Rosewood Chronicles, tome 1 : Princesse Incognito qui m'a beaucoup plu, lui aussi.



Les chroniques de Ren, tome 1 : Prisonnier de Faith Kean.

Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes.
 Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux... et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir.
Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin.
À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.


➪  Je l'ai à peine commencé, genre trois pages alors je ne pourrais pas vous en dire beaucoup. Mais j'ai très hâte de le découvrir, j'en ai entendu que du bien pour le moment.




Je pense enfin commence Éclat(s) d'âme (qui me fait de l'oeil depuis vraiment longtemps) et découvrir aussi Inséparables qui commence à prendre la poussière dans ma PAL !






Le Panda Livresque me fait toujours découvrir de chouettes choses et cette fois, c'est au tour de Felix Ever After.
Idées à lire a sorti un article très intéressant sur mes grosses différences de traduction concernant Throne of Glass !
Livre sans fin parle d'un roman que j'ai beaucoup aimé : Viens, on s'aime.


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !

lundi 20 juillet 2020

Jeu d'innocence (Jeu de patience #2) • Jennifer L. Armentrout.


Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d'une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B : l'université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet, depuis l'enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l'échange d'un baiser furtif et passionné un an auparavant.
Si Jase est loin d'être indifférent à son charme, ce dernier s'efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d'un bon œil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n'importe quel prix...


Tome précédent : ₁. Jeu de patience.


J'AI AIMÉ : L'alchimie des personnages, le personnage de Tess.
J'AI MOINS AIMÉ : La prévisibilité du côté drame.


Longtemps après la hype de cette saga, je la continue... Il faut dire que le premier tome ne m'avait pas plu tant que ça, je l'avais apprécié mais sans réel plus. Toutefois, je me suis toujours dit que je laisserais une chance à la suite et notamment parce que je sais que l'autrice est capable de rendre une histoire addictive. Et ça n'a pas loupé, ce second tome a pour moi été bien au dessus du premier ! Jase et Tess sont bien plus attachants que Cam et Avery !

Tess est amoureuse du meilleur ami de son frère. Chasse gardée et refusée. Pourtant, il y a un an, ils ont échangé un baiser passionné et des mots qu'elle n'oublie pas. Le revoir lui fait peur, surtout que Jase regrette son geste. Pourtant ses regrets ne collent pas à ses actes. Alors qu'elle tente tant bien que mal de passer à autre chose, Jase est là. Il s'incruste dans son quotidien et prend soin d'elle. Mais alors qu'est-ce qui cloche ? Pourquoi il ne veut pas plus d'une amitié avec elle ?


Cam et Avery dans le tome précédent ne m'ont pas offert cette alchimie spéciale que partage Jase et Tess. Je ne sais pas si c'est le côté frère protecteur qui rajoute un peu de piment ou bien le fait que Jase est vraiment super attentionné avec Tess, mais ces deux-là m'ont beaucoup plu ensemble. Évidemment, leur romance n'est pas tout simple mais leur jeu du chat et de la souris vaut la peine ! J'ai vraiment beaucoup aimé les voir se rapprocher et se confier.

Tess est un personnage qui m'a beaucoup plu. C'est une jeune femme sensible, timide, assez réservée. Elle n'a vraiment pas un passé facile et son futur de danseuse lui a été enlevé par une douloureuse blessure. Malgré ça, c'est une combattante, elle n'est pas du genre à se laisser aller ! Jase, lui, est vraiment doux. Attentionné, compréhensif, certes fuyant quand il est question de s'engager, mais il a des choses à offrir ce garçon !

J'ai moins été emballée par le côté drame même si j'ai quand même été touchée par le sujet que l'autrice a voulu aborder. Mais dès que j'ai vu la colocataire de Tess et la violence de son petit ami, j'ai su directement en quoi tout cela jouerait sur l'histoire et je ne me suis pas trompée un seul instant. Je regrette un peu le fait que ça a été aussi prévisible sur cette intrigue secondaire.


Un second tome bien meilleur que le premier, qui nous offre un couple avec une jolie alchimie. Je suis également assez curieuse de découvrir le troisième tome qui concerne Calla, une amie de Tess qui fait très bonne impression ici.

Decorated Christmas Tree