mercredi 20 janvier 2021

Daphné et le duc (La chronique des Bridgerton #1) • Julia Quinn.


À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l'enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l'a renié sans pitié. Le jeune Simon a grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu'à la mort de son père, et c'est désormais porteur d'un titre prestigieux qu'il rentre en Angleterre. Il est aussitôt assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s'intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu'il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait juste qu'on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l'esprit du jeune duc...


J'AI AIMÉ : L'humour présent, la famille Bridgerton.
J'AI MOINS AIMÉ : La rapidité de la romance.


La série Brigerton fait des ravages en ce moment : on en entend partout parler ! Et je dois avouer qu'elle me tente aussi depuis que j'ai vu la bande-annonce. Seulement voilà je n'avais pas encore lu ce premier tome dont la première saison s'est inspirée et ce premier tome était dans ma WL depuis des lustres ! Je ne pouvais pas me faire l'affront de commencer par la série 😅 J'ai donc fait la découverte de la famille Bridgerton et Daphné et j'ai plutôt bien aimé ma lecture. Des choses qui chagrinent par moment mais un côté divertissant qui m'a plu.

Martyrisé par son père pour son simple bégaiement, Simon a toujours évité la société comme la peste. Mais il est de retour à Londres et reprend contact avec son ancien meilleur ami, Anthony Bridgerton. Ce dernier croule désormais sous les responsabilités et va de bals en bals afin de garder l'oeil sur les prétendants de sa soeur. Soeur parfaitement au goût de Simon d'ailleurs qui met un point d'honneur à ne pas franchir les bornes. Mais voilà, le retour d'un duc ne passe pas inaperçu, les mères sont des prédateurs hors pairs, et la chronique d'une certaine Lady Whisledown pousse Simon à passer un pacte avec Daphné...


L'histoire de ce pacte honnêtement, c'était vraiment mal pensé. Qu'est-ce qui s'est passé dans la tête de Simon franchement ? Bien sûr que les prétendants vont se ramener aux pieds de Daphné qui souhaite trouver un mari, les hommes sont faibles... Mais lui sera tranquille ? Qui l'a cru un instant ? Pas moi ! Je ne pense pas que ces deux-là avaient besoin de cette proposition pour se rapprocher, l'alchimie est là dès leur première rencontre. Beaucoup de complicité, de réparties, et une attirance qui coule de source...

Ils ne forment pas un couple révolutionnaire. Ils sont plutôt conventionnels dans le genre mais ils ont quelque chose de plutôt mignons. Ils se plaisent et ça se voit ! Ce que j'ai préféré toutefois, c'est l'atmosphère familiale qui règne dans la série. La fratrie Bridgerton est très soudée. Daphné est proche de ses frères et soeurs et surtout ses aînés Anthony, Benedict et Colin qui mettent des bâtons dans les roues de Simon. En général j'ai du mal avec les frères protecteurs mais eux m'ont bien plu et m'ont bien fait rire. Il y a une belle complicité entre eux et Daphné, c'est frais à lire.

Après la romance va vraiment vite. Et, pour un roman qui a vingt ans, on peut s'attendre à des scènes problématiques aujourd'hui en 2021. Notamment Daphné qui passe outre le non-consentement de Simon. C'est parfois terrible dans les romances romantiques ces histoires de consentements bafoués d'ailleurs... Les personnages en parlent ici, c'est déjà ça, mais je m'en serais bien passé (et je sais malheureusement que la série a adapté la scène et ça c'est dommage vu que la série est récente, elle).


Un premier tome qui reste sympathique et divertissant malgré certains couacs. Je vais définitivement regarder la série après cette lecture et je vais forcément donner une chance aux autres tomes. Et surtout à Anthony qui m'a plu !

lundi 18 janvier 2021

Cosy Sunday (ou Monday) : dix-huit janvier.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday (que je publie parfois le lundi parce que j'ai oublié le dimanche) ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.




Une petite semaine tranquille. J'ai lu Les fantômes de Maiden Lane, tome 5 : Le lord des ténèbres qui est certes divertissant mais qui m'a moins convaincue que les tomes précédents... J'ai préféré Winter du tome d'avant à Godric. Puis j'ai enfin découvert Des fleurs pour Algernon qui stagnait dans ma PAL et ça a vraiment été une lecture intense et émouvante comme on me l'a promis.




La chronique des Bridgerton, tome 1 : Daphné et le duc de Julia Quinn.


À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l'enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l'a renié sans pitié. Le jeune Simon a grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu'à la mort de son père, et c'est désormais porteur d'un titre prestigieux qu'il rentre en Angleterre. Il est aussitôt assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s'intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu'il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait juste qu'on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l'esprit du jeune duc...


➪ J'ai très envie de voir la série Netflix inspirée de cette saga mais pas sans lire ce premier tome qui est dans ma WL depuis des lustres ! Je le dévore en tout cas. La romance va peut-être trop vite mais c'est très divertissant 😊




Je voulais commencer Mercy Thompson T10 en parallèle de ma lecture des Bridgerton mais j'ai reçu Prunelle, sorcière rebelle entre temps et j'ai très envie de découvrir cette sortie jeunesse !




The Mandalorian : Saison 02 (4,5/5) : Une saison 2 qui m'a encore plus plu que la première ! J'ai vraiment un petit faible pour cette série qui réunit action, univers Star Wars et personnages principaux attachants. Mando et baby Yoda continuent de nous attendrir et on rencontre plein de nouveaux personnages et d'enjeux ici. Hâte de découvrir la suite !






➤  L'avis des Lectures de Meg sur Radio Silence qui me fait bien envie.


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !

samedi 16 janvier 2021

Des fleurs pour Algernon • Daniel Keyes.


Algernon est une souris dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les savants tentent, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures d'Algernon commencent à décliner...


J'AI AIMÉ : La sensibilité de Charlie, un récit émouvant.
J'AI MOINS AIMÉ : L'essai de la fin.


Des fleurs pour Algernon est un classique que l'on ne présente presque plus. J'en ai souvent entendu parler et toujours en bien. Et pourtant, il a traîné sept ans dans ma PAL. Il m'a beaucoup impressionnée, ce livre. Trop, même, car je ne pense pas que sans le challenge Choisir la prochaine lecture de sa PAL, je l'aurais lu. Je remercie donc chaudement la personne qui me l'a pioché car j'ai moi aussi beaucoup aimé ma lecture !

Des chercheurs ont découvert qu'ils pouvaient décupler l'intelligence grâce à des travaux réalisés sur une souris. Voyant qu'Algernon réussit des prouesses, ils décident de passer à la vitesse supérieure avec un cobbaye humain. Charlie Gordon est le candidat parfait : il est simple d'esprit mais a un grand désir d'apprendre. Et les prouesses observées chez Algernon se réalisent pour Charlie aussi. Les changements sont bluffants et le dépassent. Mais pour combien de temps ?


J'avais peur de commencer ce roman. Peur de ne pas accrocher autant que tous les autres lecteurs et lectrices avant moi. Peur de passer à côté ou de m'ennuyer. Et ça a été l'effet inverse. Même si ce n'est pas un coup de coeur pour moi, je n'ai fait qu'une bouchée de ma lecture. Le rythme est plutôt intense et on enchaîne les compte rendus de Charlie. On a envie de le connaître d'avantage, de savoir ce qui lui est arrivé et ce qui va lui arriver. On s'attache à lui et toutes les émotions qu'il a appris à ressentir et exprimer.

Charlie est un protagoniste attachant du début jusqu'à la fin. Notre coeur se serre quand il découvre peu à peu que le monde n'est pas aussi simple et gentil qu'il ne le pensait. Les gens peuvent se moquer, mentir, être cruels. Avec l'intelligence qu'il recherchait tant ne naît pas forcément le bonheur et l'amitié. Même s'il garde autour de lui des personnes qui ne sont pas aussi mal intentionnés qu'il ne le pense, le doute est là. Il réalise qu'on ne le traite pas comme un être humain, avant comme après ses changements.

Il m'a beaucoup touché par son désir d'apprendre, de combattre, de découvrir la vie, et par son histoire qui est difficile à découvrir à travers son regard parfois candide. Si j'ai été passionnée par son histoire, je suis cependant restée assez hermétique à l'essai de l'auteur qui suit (j'ai l'édition augmentée). Je l'ai plus lu pour le lire et ne le compte pas dans ma note et mon ressenti final. Des fleurs pour Algernon de son côté reste un roman incontournable !


Un classique de la la science-fiction que je suis contente d'avoir enfin lu. Il aurait pu encore traîner dans ma PAL franchement... Alors que c'est une histoire qui m'a passionnée d'un bout à l'autre.

mercredi 13 janvier 2021

Le lord des ténèbres (Les fantômes de Maiden Lane #5) • Elizabeth Hoyt.


Godric Saint-John a fait un mariage de convenance. Sitôt les noces célébrées, sa femme est partie à la campagne, et depuis il mène sa vie à Londres. Une vie pas ordinaire, puisqu'il n'est autre que le fameux fantôme de Saint-Giles, ce justicier masqué qui protège les plus défavorisés. Un jour, sans crier gare, lady Margaret débarque chez lui, accompagnée qui plus est de toute une smala. Impossible pour Godric de se livrer à ses activités clandestines tant qu'elle réside sous son toit. Elle doit repartir ! Mais Meg est aussi ravissante que têtue, et elle poursuit un but secret...


Tomes précédents :  ₁. Troubles intentions ♦ ₂. Troubles plaisirs. ♦ ₃. Désirs enfouis ♦ ₄. L'homme de l'ombre.


J'AI AIMÉ : L'intrigue du fantôme qui s'épaissit.
J'AI MOINS AIMÉ : Pâle à côté du tome précédent.


J'ai lu le quatrième tome de cette longue saga le mois dernier et je me suis mise en tête de ne plus laisser passer autant de temps entre deux tomes... Surtout que la saga est terminée hein, franchement j'ai zéro excuse, on est d'accord ? J'ai donc poursuivi la découverte avec ce cinquième tome. Une lecture divertissante, mais un peu pâle en comparaison du dernier tome que j'ai adoré. Un poil dommage.

Godric Saint-John a fait un mariage de convenance. Il a épousé Lady Meg pour lui éviter un scandale. Un mariage qui leur a tout deux convenu : Meg est partie s'installer à la campagne et Godric continue ses activités nocturnes sous les traits du fantôme de Saint-Giles. Jusqu'au jour où Meg revient s'installer à Londres avec sa famille, avec en tête une idée alléchante mais qu'il s'interdit pourtant : consommer leur mariage. Et peut-être aussi découvrir les desseins secrets du fantôme et ça, c'est autre chose.

On découvre dans le tome précédent que Winter Makepeace n'est pas le seul fantôme à s'occuper des soucis de la population de Saint-Giles. Mais passer d'un fantôme à un autre, j'ai senti un certain goût de réchauffé (et en plus, je sais que le prochain tome concerne un autre fantôme aussi...). Toutefois, ce n'est pas seulement le fait qu'on s'intéresse une nouvelle fois à la vie sentimentale d'un des fantômes que j'ai eu ce ressenti. Il y a des similitudes entre ce tome et le précédent, à part que Meg est plus hostile au fantôme que Isabel l'était. D'autant plus que la trame rejoint celle du tome précédent.

Meg a des raisons d'en vouloir au fantôme et de le chercher : il est tenu responsable de la mort de son ancien amant. Quant à Godric, c'est un fantôme indisponible pour sa femme, pour ses affaires amoureuses, très impliqué dans ses responsabilités comme l'était Winter aussi. Et honnêtement Winter m'a beaucoup trop plu pour laisser une chance à Godric. Pourtant Meg et Godric sont touchants ensemble, souffrant des mêmes maux et se soutenant mutuellement.

C'est un bon tome dans son ensemble, mais c'est loin d'être mon préféré en vérité. Les autres ont d'avantage su me faire vibrer et je sais d'avance que certains vont plus me plaire aussi. D'ailleurs, on nous prépare à la rencontre en Artémis et le duc de Wakefield ici et j'ai vraiment très hâte de découvrir leur tome. Artémis est un personnage qui m'intrigue depuis bien des tomes déjà !


Un tome qui m'aura moins convaincue que les précédents. Le couple partage beaucoup de tendresse mais leur histoire est pâle en comparaison à celle d'Isabel et Winter que j'ai tellement aimé.

dimanche 10 janvier 2021

Cosy Sunday 2021 : dix janvier.

Bienvenue dans mon Cosy Sunday (que je publie parfois le lundi parce que j'ai oublié le dimanche) ! Dans ce rendez-vous (la plupart du temps) hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.




La dernière fois... ça remonte à trois semaines. Et en trois semaines j'ai quand même vraiment pas mal lu 😅 J'ai évidemment terminé toutes mes romances de Noël : Les ours mal léchés s'apprivoisent à Noël était vraiment mignon comme tout, Je te ferai aimer Noël a malheureusement été une déception, et Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige qui n'est en fait pas du tout une romance de Noël m'a vraiment beaucoup plu ! Sinon j'ai aussi sorti When We Collided de ma PAL, un roman doux-amer avec des sujets importants et j'ai lu le tout nouveau Tant qu'il le faudra, tome 1 qui se dévore comme on dévore une série !


J'ai également avancé et terminé Blue Spring Ride avec la lecture du tome 11, du tome 12 et du tome 13. Je suis contente d'avoir terminé cette série que je trainais un peu mais l'ensemble ne m'aura pas complètement convaincue. Puis je me suis plongée dans Les travaux d'Apollon, tome 1 : L'oracle caché et j'ai adoré. J'ai retrouvé tous les ingrédients que j'ai aimé dans Percy Jackson.




Les fantômes de Maiden Lane, tome 5 : Le lord des ténèbres de Elizabeth Hoyt.


Godric Saint-John a fait un mariage de convenance. Sitôt les noces célébrées, sa femme est partie à la campagne, et depuis il mène sa vie à Londres. Une vie pas ordinaire, puisqu'il n'est autre que le fameux fantôme de Saint-Giles, ce justicier masqué qui protège les plus défavorisés. Un jour, sans crier gare, lady Margaret débarque chez lui, accompagnée qui plus est de toute une smala. Impossible pour Godric de se livrer à ses activités clandestines tant qu'elle réside sous son toit. Elle doit repartir ! Mais Meg est aussi ravissante que têtue, et elle poursuit un but secret...




➪ Je n'ai pas encore eu l'occasion de le commencer mais c'est prévu ce soir. Je me lance déjà dans la suite des Fantômes de Maiden Lane, j'en ai des tomes à rattraper !




Quelqu'un m'a pioché cet ancêtre de ma PAL pour un challenge... Je ne prévois que lui pour l'instant parce que c'est un pavé qui m'impressionne !




Holidate (4/5) : Une comédie romantique dont j'ai entendu beaucoup de mauvais avis et qui m'a en fait franchement plu. J'ai trouvé que le couple avait beaucoup d'alchimie et ça m'a plu de les suivre. C'est un film divertissant, qui fait bien son taff.

Un safari pour Noël (1/5) : C'était nul... Vraiment, j'ai pas d'autres mots. J'ai perdu 1h30 de mon temps devant un couple qui se sourit faussement tout le long du film et qui ne m'ont rien fait ressentir. Les vrais stars du films, ce sont les éléphants et c'est tout.


📺 En train de regarder The Mandalorian : Saison 02
.


➤  Chroniques Manga : Blue Spring Ride (2,5⭐).
➤  Bilan du mois : Décembre 2020.



➤  Les lectures de Marinette a eu un coup de coeur pour Les derniers jours de Rabbit Hayes !
➤  Une lectrice à Wonderland a passé un excellent moment avec With the Fire on High.
➤  Le beau Bilan de l'année 2020 de Je lis donc je suis qui est un régal pour les yeux.
➤  The Notebook14 a découvert et adoré Grisha T1 pour mon plus grand plaisir.


Bonne semaine et jolies lectures à tous•tes !
Decorated Christmas Tree