vendredi 7 septembre 2018

La magie des Magpie (Le charme des Magpie) • K.J. Charles.




Le charme des Magpie, tome 2 : La magie des Magpie
de K.J. Charles.
Genre : Fantastique, romance historique.
Mon édition : Milady (Romance).
286 pages (lu en ebook).





Résumé : Magicien spécialisé dans les forces occultes, Stephen Day enquête sur des rats géants qui risquent d'envahir Londres. Mais le surcroît de puissance dont il dispose grâce à ses relations sexuelles avec lord Crane, le rend suspect de sorcellerie. Stephen risque alors de perdre ses amis, son travail et sa liberté et il n'est pas sûr de pouvoir continuer à voir lord Crane. Lorsqu'un maître chanteur menace de rendre publique leur passion, ses doutes ne font que se confirmer. Mais Stephen ignore jusqu'où lord Crane est capable d'aller par amour..


14/20.

  • J'AI AIMÉ : L'enquête est sympathique.
  • J'AI MOINS AIMÉ : La vulgarité des scènes érotiques. 


Le premier tome m'avait laissée un plutôt bon souvenir malgré mes quelques hautes attentes et je n'ai malheureusement pas trouvé ce second tome à la hauteur. J'avais apprécié que le fantastique domine la romance précédemment, et ici, je n'ai pas apprécié que la tendance soit inversée et ne laisse pas suffisamment de place à une certaine « découverte » je dirais. C'est donc plutôt une lecture en dents de scie dans son ensemble même s'il y a des côté qui m'ont plu.

Suite à la résolution du mystère enveloppant sa famille, Lucien a continué de voir son magicien. Lui et Stephen sont amants et leur liaison dure depuis maintenant plusieurs mois dissimulés aux yeux de tous. Malheureusement pour eux, un magicien sans scrupules l'a découvert et cherche à faire chanter Lucien pour de l'argent. N'osant pas déranger son amant pris par une curieuse enquête, Lucien est prêt à s'occuper du problème à la racine...

« - Tu m'as demandé si Rackham pouvait faire en sorte que je me retrouve sur une liste de gens surveillés.
- Et tu m'as dit que ça lui était impossible. Je suppose que ça n'était pas vrai.
- Il n'a pas besoin de le faire. J'y suis déjà.
Crane interrompit sa caresse.
- Mais ce sont les gens suspectés de sorcellerie qui figurent sur ces listes. Tu l'es ?
- Oui.
- Depuis quand ?
- Quelques semaines. Je l'ai découvert il y a deux jours.
- Mais pourquoi ?
Day secoua la tête.
- Ça n'a pas d'importance.
- Bien sûr que si, ça en a ! Toi, un sorcier ? Je n'ai jamais entendu de pareilles conneries. Toi ! Ils sont complètement fous, ou quoi ?
Day prit la main de Crane. Le picotement électrique parcourut agréablement les doigts de ce dernier.
- Merci Lucien. C'est bon d'avoir quelqu'un pour me défendre. »

Je reprochais au tome précédent d'être trop court pour réussir à réellement approfondir ne serait-ce qu'un temps soit peu la relation entre Lucien et Stephen. Cette fois-ci je ne le trouve ni trop court ni pas assez approfondit au niveau de la romance, mais j'y reproche son trop grand nombre de scènes érotiques mal écrites, qui tranchent violemment avec le reste de l'histoire que ce soit les rapprochement amoureux comme l'enquête qui sévit. Ces scènes ont vraiment été ma bête noire. Pourquoi ce grand besoin de mots et d'expressions vulgaires à des lieux de la plume pourtant utilisée pour les autres scènes ? Parce que ce sont deux hommes alors il faut que ce soit fort, dur, direct et pas du tout romantique ? Je n'espère pas... J'ai vraiment du mal à comprendre pour le coup.

« - Je suis peut-être tout ce que tu dis, mais je ne suis pas magicien. Seigneur, tu as vu ce qu'il est capable de faire et tu es en train de me dire qu'il se sent intimidé par moi ? Mais il me fout une trouille bleue !
- Est-ce qu'il le sait seulement ? demanda Merrick. Je veux dire, c'est un chaman, mais ce n'est qu'un humain. Il n'a pas de famille. Il est seul et il doit toujours faire gaffe. Et puis vous vous pointez, avec tout ce que je viens de dire ; et en plus vous vous foutez pas mal que quiconque sache que vous aimez les mecs. C'est son plus gros problème et, pour vous, ça n'est rien. Il est terrifié et vous vous en foutez royalement. Vous êtes là avec vos « j'achèterai ça », « je t'habillerai », « je vais arranger ça », « je m'en occupe »... »

C'est vraiment dommage parce qu'à la base les pensées de Lucien à l'égard de Stephen ne sont pas dans la même lignée. Lucien est du genre bourru, franc, et jure aussi souvent qu'il respire, mais quand il doute en amour, c'est avec réserve et douceur. Donc oui, j'ai du mal à comprendre ces scènes érotiques à côté de la plaque. Heureusement que la romance reste sympathique par ailleurs, dès que l'on sort de la sphère intime. J'aime beaucoup suivre les deux protagonistes en dehors du lit, avec la confiance qu'ils tissent petit à petit en l'autre et toutes les craintes qui les habitent quant à leur relation. 

Vous l'aurez compris : tant qu'il n'y a pas de sexe, ce duo s'intègre finalement très bien à l'enquête et partage un petit quelque chose de touchant. Il y a une alchimie qui s'opère entre eux et qui s'opère également entre le lecteur et les personnages secondaires qui s'installent pour de bon. Le côté fantastique mêlé à la romance historique entre deux hommes me plaît toujours autant, c'est un mélange qui marche et que j'aimerais bien voir plus souvent en général.

  • EN CONCLUSION : Je suis mitigée par rapport à ce second tome, principalement à cause des scènes érotiques que je trouve désespérantes. C'est vraiment le genre détail qui peut tout simplement entacher mon plaisir à la lecture...

Tome précédent :

Prochaine lecture : Terre de Brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux de Cindy Van Wilder.

tâches d'encre

  1. Un livre qui peut être sympa mais je n'en fais pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et franchement tu as raison... Surtout que le troisième et dernier ne sera pas traduit apparemment...

      Supprimer

Decorated Christmas Tree