mardi 27 février 2018

The Hazel Wood #1 • Melissa Albert.



The Hazel Wood, book 1
de Melissa Albert.
VF : The Hazel Wood.
Genre : Fantastique, conte, YA.
Mon édition : Penguin Books.
368 pages (ebook).





Résumé : Seventeen-year-old Alice and her mother have spent most of Alice's life on the road, always a step ahead of the strange bad luck biting at their heels. But when Alice's grandmother, the reclusive author of a book of pitch-dark fairy tales, dies alone on her estate - the Hazel Wood - Alice learns how bad her luck can really get. Her mother is stolen away - by a figure who claims to come from the cruel supernatural world where her grandmother's stories are set. Alice's only lead is the message her mother left behind: STAY AWAY FROM THE HAZEL WOOD. To retrieve her mother, Alice must venture first to the Hazel Wood, then into the world where her grandmother's tales began...


18/20. 💙 
  • J'AI AIMÉ : L'atmosphère conte lugubre, l'histoire prend son temps.
  • J'AI MOINS AIMÉ : /.


Un grand merci à Penguin Books (une maison d'édition que j'adore ♥) et NetGalley pour m'avoir donné la chance de lire ce roman qui me tentait diablement ! The Hazel Wood a été une véritable surprise. J'ai plongé dedans sans savoir à quoi m'attendre, sans avoir réellement lu le résumé, et j'ai été catapultée dans une ambiance absolument géniale qui m'aura fascinée d'un bout à l'autre ! Je l'ai pressenti dès le début mais je peux maintenant l'affirmer : C'est un coup de cœur !

Depuis l'enfance, Alice est habituée à déménager fréquemment. Elle et sa mère sont poursuivies par ce qu'elles appellent la « malchance ». Chaque fois qu'elles s'établissent à un endroit, tôt ou tard celle-ci les rattrape par une série d'incidents inexpliqués, fantastiques, et parfois dangereux. Jusqu'au jour où Ella, la mère d'Alice disparaît et que celle-ci laisse un message strict derrière elle : Reste loin de Hazel Wood. Hazel Wood, un lieu qui a pourtant toujours intrigué Alice, un lieu où a vécu son énigmatique grand-mère et où le recueil de contes de cette dernière a vu le jour...

« There was us, there was the world.
And there was the fear, underneath it all, that the fault for our life was mine. Ella was easy to like, with a sweet gravelly voice that hid a sharp sense of humor and an unforgiving eye for the ridiculous, and dark hair that grew out funny so it licked down her back like flames. I was irritable, prone to fits of rage, and had been told more than once that I had crazy eyes. If one of us was the bad luck magnet, I was.
That fear is what kept me quiet, kept me from asking why. I was terrified the reason was me. »

The Hazel Wood m'a tout de suite entraînée dans son histoire. Le côté sombre et fantastique est présent dès le départ et annonce le ton tout de suite : c'est un récit sombre et on a le pressentiment que les contes à l'intérieur seront sinistres. Cette atmosphère m'a fascinée, happée, c'est totalement ce que j'aime. Et puis, c'est une histoire qui prend forme doucement, où l'autrice abat patiemment ses cartes. J'ai un véritable faible pour les contes, les ambiances lugubres, et les récits qui savent prendre leur temps, la mayonnaise a tout de suite pris avec moi !

Alice, l'héroïne, n'est pas un personnage facile auquel s'attacher, mais elle m'a tout de même beaucoup plu. Elle a un côté froid, un moral de battante. Elle ne se laisse pas distraire par le futile et l'inutile, elle ne tergiverse pas -ce qui peut parfois la rendre égoïste (mais un personnage imparfait, c'est triste, non ? ^^). Évidemment on sent dès le départ qu'un secret de famille se loge quelque part dans l'histoire et j'ai aimé la quête de la jeune fille pour retrouver sa mère, ce qui l'entraîne droit dans les contes écrits par sa grand-mère. Des contes qu'on lui a toujours interdit de lire, des contes célèbres autrefois mais désormais introuvables...

« A flurry of cell-phoning confirmed the obvious: there was no listed address for the Hazel Wood. All I knew was that it was upstate... somewhere.
"Maybe it's a test," he said. "Like, only the true of heart can find their way in. That would be classic."
"The true of heart? Guess I'm out of luck."
"I'm serious. This is how we need to be thinking."
"Come on. This is real life, not a fairy tale."
He gave me what I was starting to recognize as a very Ellery Finch look, a level gaze that told me I was fooling no one. "You don't believe that any more than I do." »

Les personnages secondaires sont aussi intéressants. La relation mère-fille au centre de The Hazel Wood est peaufinée, forte, et j'ai aimé que l'on reste majoritairement focalisés sur la famille et que l'héroïne ne perde jamais de vue son but. Il y aussi Finch, un camarade d'école, fan des contes de d'Althea la grand-mère d'Alice, qui se révélera être quelqu'un d'attachant et d'indispensable. J'aurais peut-être aimé un meilleur traitement de son personnage, que j'ai trouvé génial comme acolyte, mais Finch en lui-même ne m'a jamais déçue !

  • EN CONCLUSION : Un coup de cœur pour ce premier tome que j'ai trouvé super addictif, avec une atmosphère bien à lui. En même temps, je ne résiste jamais quand on me promet des contes et les contes ici prennent une place capitale. Les contes d'Hinterlands sont glaçants, sans morale, et sombre à point, ce qui donne envie d'en découvrir plus...

 Prochaine lecture : Les héritiers des larmes, tome 1: L'épouse ennemie Penny Watson Webb.

tâches d'encre

  1. Il vient tout juste d'atterrir dans ma PAL et je pense que je vais vite l'en sortir :p
    Ta chronique donne trop envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui oui, ne te prive pas de le sortir vite, il en vaut la peine !! ♥

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Héhéhé j'espère que tu lui donneras une chance ! ;)

      Supprimer
  3. Oooh tu me tentes ! J'aime bien ce que tu en dis et je sens que l'ambiance pourrait me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, j'ai grave grave kiffé ma lecture. J'espère que tu te laisseras tenter ;)

      Supprimer
  4. Ouh là ! Tu me donnes très envie de le lire ! L'ambiance, les contes, les secrets de famille, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'ambiance et les contes sont vraiment envoûtants. C'est quelque chose !

      Supprimer
  5. Je vais pas être originale, mais tu me donnes trop envie de le lire !! :D J'espère qu'il sera traduit en VF :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un OUI ! Il sort le 25 avril en VF :D

      Supprimer
    2. Hihi j'ai vu ça après avoir vu ton article, j'ai hâte du coup, et c'est cool parce que ça ne va pas faire trop long à attendre 😀

      Supprimer
  6. Il y a des contes et du fantastique alors forcément, ce livre me tente :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement il est top et sort bientôt en VF ! L'univers et les contes (propres à l'univers) sont géniaux !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree