samedi 12 novembre 2016

A Darker Shade of Magic (Shades of Magic #1) • V.E. Schwarb.




Shades of Magic, book 1: A Darker Shade of Magic
de V.E. Schwab.
VF: Shades of Magic, tome 1.
Genre: Fantasy, YA.
Mon édition: Titan Books.
400 pages (lu en format ebook).




Résumé: Kell is one of the last Travelers -magicians with a rare, coveted ability to travel between parallel universes- as such, he can choose where he lands.
There's Grey London, dirty and boring, without any magic, ruled by a mad King George. Then there's Red London, where life and magic are revered, and the Maresh Dynasty presides over a flourishing empire. White London, ruled by whoever has murdered their way to the throne -a place where people fight to control magic, and the magic fight back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London... but no one speaks of that now.
Officialy, Kell is the Red Traveler, personal ambassador and adopted Prince of Red London. Unofficialy, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they'll never see. Fleeing into Grey London, Kell runs afoul of Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations, who firt robs him, then saves him from a dangerous enemy.
Perilous magic is afoot, and treachery lurks at every turn. To save all of the worlds, Kell and Lila will first need to stay alive -and that is proving trickier than they hoped.


18/20.

  • J'AI AIMÉ: Un univers fascinant, des personnages attachants.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

A Darker Shade of Magic m'a attirée dès l'instant où je suis tombée sur son résumé. Des univers parallèles ? Trois Londres et même un quatrième oublié ? Ces ingrédients à eux-seuls étaient la promesse d'une chouette lecture, et ce fut le cas. Ce premier tome a tout de suite été addictif et bien qu'il faut attendre quelques chapitres pour que les enjeux se dévoilent: pas un seul instant je me suis ennuyée ! L'univers est si fascinant que je m'y suis jetée corps et âme !

Fils adoptif du couple royal régnant sur le Londres Rouge, Kell est aussi un des derniers êtres au monde doté du pouvoir de voyager parmi les différents univers qui l'entourent. Ils sont deux, et tout deux sont des émissaires officiels, voguant de familles royales en familles royales pour que celles-ci puissent communiquer entre elles. Mais, Kell est aussi un collectionneur. Il aime échanger des objets de son Londres contre des souvenirs des autres Londres -ce qui est interdit. Ces échanges profitent autant à lui qu'à ses collaborateurs... Jusqu'au jour où, en croyant rendre service, le jeune homme se retrouve en possession d'un objet prohibé. Un objet dangereux venant du Londres Noir, le Londres qui a sombré.

« Some thought magic came from the mind, others the soul, or the heart, or the will.
But Kell knew it came from the blood.
Blood was magic made manifest. There it thrived. And there it poisoned. Kell had seen what happened when power warred the body, watched it darken in the veins of corrupted men, turning their blood from crimson to black. If red was the color of magic in balance -of harmony between power and humanity- then black was the color of magic without balance, without order, without restraint. »

Kell est un personnage qui m'a immédiatement plu. Depuis le temps, vous savez que j'ai un petit faible pour les personnages taciturnes, peu extravagants, un poil torturé. Kell est un gentil garçon, mais il est également tout ça. Si le Londres Rouge est son monde, et si la famille royale est devenue sa famille, il ne peut s'empêcher de se sentir à l'écart. Son statut de voyageur n'est pas évident, il a des responsabilités, il possède une magie puissante, et ses missions l'empêchent de rythmer sa vie comme il le voudrait et de passer du temps avec son frère, Rhy.

Le roman possède un second personnage principal, Lila. Lila vit dans le Londres Gris, celui qui ressemble à notre monde: sans magie, et une carte plutôt similaire. Cette jeune fille ne vit que pour l'aventure, elle rêve de quitter Londres pour vivre sa vie, une vie palpitante. Mais pour le moment, Lila a besoin d'argent et elle fait les poches des gentlemen. Cette voleuse de rue m'a beaucoup étonnée. On est loin des stéréotypes féminins, même en terme d'héroïne forte: elle n'est pas si prévisible que ça et c'est une criminelle. Elle ne tergiverse pas et elle possède une fougue terrible !

Kell et Lila forment un duo qui marche du tonnerre. La personnalité de Lila réveille Kell, et la jeune fille devient rapidement un pilier qui n'hésite pas à l'encourager et le maintenir en vie alors que son monde -ses mondes- sont menacés par un terrible objet qui s'est retrouvé par malheur entre ses mains. Dans une course contre la montre, poursuivis, terrifiés, ces deux-là s'entendent bien et leurs échanges m'ont fait sourire plus d'une fois. Leur dynamique est rafraîchissante.

« "You mentioned other Londons," she said, as if the concept were curious, but not entirely impossible. She didn't faze easily. "How many are there?"
Kell ran a hand through his auburn hair. It stuck up at odd angles from rain and sleep. "There are four worlds," he said. "Think of them as different houses built on the same foundation. They have little in common, save for their geography, and the fact that each has a version of this city straddling this river on this island country, and in each, that city is called London."
"That must be confusing."
"It isn't, really, when you live in only one of them and never need think of the others. But as someone who moves between, I use color to keep them straight. Grey London, which is yours. Red London, which is mine. White London, which is Holland's. And Black London, which is no one's."
"And why's that?"
"Because it fell," said Kell, rubbing the back of his neck where the pendant cords had snapped. "Lost to darkness. The first thing about magic that you have to understand, Lila, is that it is not inanimate. It is alive. Alive in a different way than you or I, but sill very much alive." »

L'univers est ce qu'il y a de plus fascinant. Trois Londres distincts, et l'ombre d'un quatrième qui plane sur les autres. Trois Londres qui possèdent ses caractéristiques, ses langues, ses coutumes, et une magie insoupçonnée qui les relie. Londres est la constante entre ces trois différents mondes qui n'ont rien à voir ; Qu'importe la carte, le territoire, la structure de la ville, Londres existe dans tous ces univers. L'univers et la force de tous les personnages, leur relief, leurs émotions, nous offrent vraiment un cadre des plus plaisants.

  • EN CONCLUSION: A Darker Shade of Magic n'est pas une aventure comme les autres, et elle est addictive, passionnante, avec un décor prenant qui attise notre curiosité. Magie, danger, émotions, ce premier tome m'a mis l'eau à la bouche et j'ai hâte de savoir ce que la suite réserve à Kell, à Lila, et à d'autres !

Prochaine lecture: Seuls au monde, tome 1 d'Emmy Laybourne.

tâches d'encre

  1. Tu m'intrigues avec ce roman ! L'univers a l'air vraiment original, je pense que cela pourrait me plaire. ^^ Idem pour les personnages : comme toi j'apprécie les héros taciturnes. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'intriguer ! C'est vraiment un roman qui mérite qu'on se penche dessus :)

      Supprimer
  2. Tu m'intrigues mais je ne lis pas en anglais :-/
    Du coup, j'espère qu'il sera quand même traduit un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il le sera ! C'est franchement un univers qui vaut le détour, ce serait bête que la VF passe à côté de ce petit bijou...

      Supprimer
  3. Oh, tu en parles vachement bien, il me fait encore plus envie maintenant ! Les personnages et l'univers, notamment, ont l'air vachement aboutis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ! Franchement, je pense qu'il a de grandes chances de te plaire. Un tome complet avec d'autres mystères en perspective pour la suite !

      Supprimer
  4. Ca a l'air d'être une lecture incroyable! Les livres de cette auteure me tentent de plus en plus du coup je me suis acheté Vicious il y a peu de temps. Ce serait bien qu'elle soit publiée en français un jour ou l'autre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était palpitant ! Je connais Vicious seulement de nom, je vais terminer la saga Shades of Magic pour commencer et après on verra bien *_*
      Je trouve aussi que ce serait génial que l'auteure soit traduite !

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout, mais tu m'as convaincue ! Ma wishlist ne te remercie pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que les WL ne remercient jamais personne haha ^^
      J'espère qu'il te plaira ;)

      Supprimer
  6. D'accord je suis convaincue il faut que je le sorte de ma PAL très vite ! J'attendais ta chronique avec impatience pour me faire une idée. Tu aimes les personnages taciturnes, peu extravagants et un poil torturé. Moi aussi !!! Il faut avouer que j'ai été acheté le livre parce que j'ai vu "trois Londres parallèles". Il ne m'en faut pas beaucoup plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne m'en a pas fallu plus non plus et franchement, l'univers est fascinant de ce côté là ! Et si tu aimes les personnages taciturnes, je pense que tu aimeras Kell, c'est une force tranquille et il est très touchant ♥

      Supprimer
  7. Dommage qu'il n'y ait pas de VF ce livre a vraiment l'air top ! Si je me décide à lire en anglais je me laisserais peut-être tenter par contre. =)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai entendu beaucoup de bien de ce roman, j'ai très envie de le lire! :D

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree