jeudi 25 août 2016

Lord Scandale (Les célibataires #1) • Emma Wildes.



Les célibataires, tome 1: Lord Scandale
d'Emma Wildes.
Genre: Romance historique.
Mon édition: J'ai lu (Aventures & Passion).
312 pages.





Résumé: Une querelle ancestrale oppose les St. James au comte de Hathaway. Or ce dernier détient un objet qui peut leur nuire: la clé d'un mystérieux tombeau. Alexander St. James est donc chargé par sa grand-mère de la récupérer et, une nuit, il s'introduit au domicile du comte. C'est alors qu'il est surpris par la fille de la maison, dont l'angélique beauté le foudroie. Lui, le libertin notoire, s'éprendre d'une ingénue ? Cela n'a pas de sens.
Mais lorsqu'il revoit lady Amelia, il la trouve encore plus fascinante. Il ignore pourtant qu'un terrible secret de famille leur interdit à tout jamais de s'aimer...

17/20.

  • J'AI AIMÉ: Le couple est bien assorti, c'est rafraîchissant.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

Je ne sais plus pour quelle raison Lord Scandale s'est retrouvé dans ma WL, et ensuite dans ma PAL, mais le moins que le puisse dire, c'est que j'ai eu raison ;) Je commence à devenir un peu exigeante en matière de romances historiques et celle-ci a su ranimer mon entrain pour le genre. En effet, ce premier tome possède tous les ingrédients d'une romance addictive et intéressante ! Lord Scandale a été une romance historique tout à fait rafraîchissante et qui n'a pas fait long feu entre mes mains ! Aussitôt commencée, aussitôt terminée.

Alexander St. James doit récupérer une clef chez le comte de Hathaway. Ce que renferme cette clef, il n'en a aucune idée; le jeune homme sait seulement que celle-ci appartient à sa famille et qu'il vaut mieux cambrioler le comte plutôt que de la lui demander puisque leurs deux familles se haïssent. Mais la belle mission confiée par sa grand-mère échoue, et pour compléter le tout, il se fait prendre par Lady Amelia, qui a décidé de rentrer plus tôt que prévu chez elle. Un face à face qui ne laisse de marbre aucune des deux parties. Et pour cause, cet imbécile d'Alexander lui vole un baiser !

« - C'est juste que je préfère ne pas trop danser.
Ce qui n'était pas un mensonge, même si elle adorait danser. Mais il était plus sage d'éviter tout surmenage. Et elle préférait en effet éviter ce qui pourrait arriver si elle dansait trop.
- Je ne danse moi-même que de façon occasionnelle.
Pourquoi avait-elle l'impression qu'il se moquait d'elle ? Elle plissa les yeux. A la lueur de la lune, elle essaya de jauger son expression, mais n'y vit rien de plus que le haussement d'un sourcil à peine inquisiteur.
- Bien, reprit-il, maintenant que nous avons établi notre dédain mutuel pour les valses, que diriez-vous de marcher un peu dans le jardin avec moi ?
- Nous n'avons même pas été présentés.
- Ma chère, nous nous sommes embrassés. Existe-t-il meilleure présentation ? »

Lord Scandale se joue des convenances, nous présentant une jeune femme indépendante, intelligente, et qui se fiche pas mal des étiquettes et des obligations. Lady Amelia n'a donc pas fini de trouver Alexander St. James intéressant... Lui, dont la rumeur le qualifie de coureur de jupons et de célibataire insaisissable. Elle prend même les devants, ce qui a de quoi nous délecter et délecter son prétendant.

En plus de trouver les étiquettes injustes, Lady Amelia n'aime pas les mondanités (et elle fait de l'asthme !). La foule l'oppresse et l'attention portée à sa première saison la met mal à l'aise ; Elle évite les soirées et les soupirants qui lui tournent autour dès que possible, n'hésitant pas à fausser compagnon à son excentrique chaperon: sa tante Sophie. Ces particularités ont le don d'attiser comme jamais la curiosité d'Alexander St. James, qui se retrouve malgré lui embarqué par cette charmante jeune femme à la répartie et la franchise aiguisée.

« - Puis-je te demander pourquoi tu as fait une chose pareille ?
- Il faut que je lui parle.
- Je répugne à te demander de quoi, mon enfant.
- Ne vous inquiétez pas, Cela n'a rien à voir avec le baiser que vous avez surpris l'autre soir.
- Dans ce cas, déclara Sophie à voix basse tandis qu'elles quittaient la pièce avec les autres, j'admets que je suis perdue.
- Je vous expliquerai plus tard, mais en attendant, pouvez-vous m'aider à voir Alex en privé quelques instants?
 Sophie, resplendissante avec quelques plumes d'autruche dans les cheveux et une robe violette qui mettait en valeur sa silhouette, ne montra aucune réaction, mais elle baissa encore la voix pour demander:
- Tu ne m'en demandes pas un peu trop, Amelia ? Quel genre de chaperon serais-je si je te permettais de passer du temps seule avec un homme ayant la réputation de lord Alexander ? Dont tu utilises le prénom de manière fort inconvenante, soit dit en passant.
- Le genre de chaperon qui me fait confiance pour me servir de mon cerveau, répliqua Amelia. »

Ce que j'ai particulièrement aimé dans cette romance, c'est le temps que prenne les deux personnages principaux pour s'apprivoiser. On sent à chaque instant leur attirance et leur besoin de se rapprocher, mais on se délecte du temps qu'il passe à apprendre à se connaître, à se taquiner, et à se chercher. Ici, le lecteur oublie les caches-caches et autre jeu du chat et de la souris habituels pour découvrir un duo qui n'hésite pas à être franc l'un envers l'autre. Alors que de subtiles cachotteries auraient pu se glisser ci et là, ce qui est finalement très rafraîchissant c'est qu'il n'y en ait pas. Lady Amelia et Alexander se font confiance.

Il était donc impossible pour moi de ne pas fondre devant deux personnages aussi adorables, mignons, et drôles. S'entendant à merveille et se laissant surprendre par leur idylle, ils surprennent également le lecteur qui se retrouve à suivre avec passion leur évolution.

  • En conclusion: Parsemée également de personnages secondaires sympathiques et d'une petite enquête, Lord Scandale est une romance qui fait mouche. Les deux protagonistes charment et séduisent le lecteur autant qu'ils se charment et se séduisent l'un l'autre. Moi qui suis habituée aux romances historiques, celle-ci m'a apporté son lot de tendresse, de passion, et d'amour que je ne retrouve dans aucune autre histoire d'amour. Malgré les codes du genre et les clichés, Emma Wildes arrive à nous servir une romance unique.

Prochaine lecture: Half Bad, tome 2: Nuit rouge (en VO) de Sally Green.

tâches d'encre

  1. J'aime bien les romances, et j'avais déjà repéré celle-ci en flânant sur Booknode. Tu me donnes très envie de la découvrir. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu l'avais déjà repéré... ;) Il n'y a plus qu'à te lancer maintenant ! Je trouve qu'elle se détache un minima des autres !

      Supprimer
  2. En ce moment, j'aime bien les romances historiques alors je vais ajouter celle-ci directement à ma Wishlist parce qu'elle me tente vraiment beaucoup. Merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la recommande :) C'est une romance toute mignonne et non sans piquant !

      Supprimer
  3. Je note, je note, elle m'a l'air particulièrement rafraîchissante celle-la. Mais ce ne sera pas pour tout de suite, je vais essayer d'y aller série par série en romance historique maintenant, histoire de pas en avoir cinquante en route en même temps (en plus quand j'aime un truc, j'ai tendance à enchaîner les volumes). Donc pour le moment c'est parti pour une cure de Maiden Lane. Mais après cela, tout est permis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je te comprends, même si j'avoue ne pas du tout avoir ta motivation... Mais je te conseille en effet celle-ci, elle bien mignonne et toute fraîche !

      Supprimer
  4. Tu m'intrigues ... Tu m'intrigues ... J'ai bien envie de lire cette romance historique :)

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree