jeudi 31 mars 2016

The Lost and the Found • Cat Clarke.



The Lost and the Found
de Cat Clarke.
VF: Perdue et retrouvée.
Genre: Contemporain, drame, YA.
Mon édition: Quercus.
368 pages.





Résumé: Can you imagine? A child -Taken. A whole family -Torn apart.
Slowly, over the years, the family put themselves back together. A little broken, but still strong. But then the child (now all grown up) comes home.
This is the story of what happens next.

16/20.

  • J'AI AIMÉ: Le personnage de Faith, certains points donnent matière à réfléchir.
  • J'AI MOINS AIMÉ: La fin trop vite expédiée.



Je ne savais pas à quoi réellement m'attendre de la part de Perdue et retrouvée. J'ai lu deux Cat Clarke: une déception (Confusion) et une très bonne surprise (Revanche), alors j'avais un doute... De quel côté allait pencher la balance après Perdue et retrouvée ? Au final, j'ai passé un bon moment de lecture. Si l'auteure drape ses récits et ses personnages d'une étoffe assez similaire de romans en romans, celui-ci est différent. J'ai trouvé le tout moins « adolescent », si j'ose dire.

La sœur de Faith, Laurel, est portée disparue depuis 13 ans. Et, ni son père ni sa mère n'a abandonné les recherches et n'a perdu espoir. Faith a donc grandi dans l'ombre de cette disparue qu'elle ne se rappelle que trop peu et dans l'ombre des médias qui se sont nourrit du fait divers. Jusqu'au jour où, un coup de fil de la police change tout. Laurel a été retrouvée. Vivante. Elle est de retour. Choc, confusion, angoisse, pour Faith qui voit son univers encore plus chamboulé du jour au lendemain.

« Mum shakes her head. 'I could never regret marrying your father.'
'Why?' Laurel asks. By this point she's lying on the bed next to Mum.
Mum gives Laurel a look as if to say, 'It's obvious, isn't it?' but it's not obvious for us.
'Because of you two, of course!'
The three of us smile at each other, and I wonder if I'm the only one thinking that if she hadn't married Dad, Mum would have been spared thirteen years of unhappiness -the kind of unhappiness that few people ever have to endure in their lives. I quickly come to the conclusion that, yes, I am definitely the only one thinking that. »

Je me suis très vite attachée à Faith, pour la simple et bonne raison qu'elle a cette profondeur tout à fait humaine. Ses émotions sont compréhensibles, tout comme ses réactions et le fil de ses pensées. Il n'est pas difficile de comprendre les responsabilités qui ont pesé sur ses épaules depuis treize ans. Il n'est pas plus compliqué de comprendre qu'elle redoute autant qu'elle chérit le retour de sa sœur. Ce personnage m'a touché. Faith est agréable à suivre, mature, réfléchie, et pour autant, elle reste une parfaite adolescente de dix-sept ans, qui a du grandir et se forger au milieu d'un drame.

« She couldn't decide between a film featuring a giant killer shark and a documentary about earthquakes. She looked to me for help and I mouthed the word 'shark' and nodded hard. She nodded back, grinning, and for the first time I felt something. We were sisters. We had a bond. It was new and as fragile as a strand of a spider web blowing in the wind, but it was there, glinting in the sunlight if you saw it from the right angle. »

Connaissant plus ou moins Cat Clarke, on se pose tout de suite des questions, quelque chose ne nous semble pas forcément juste ou quelque chose nous semble assez bizarre... Pour autant, les pages se tournent toutes seules. Il y a ce désir de savoir. Je me suis doutée que mes hypothèses étaient correctes, mais ça ne m'a pas empêché d'avaler les chapitres en me demandant si je ne déconnais pas un peu au final ou en me demandant si j'avais bel et bien raison sur ci ou sur ça en fin de compte.

L'histoire connaît quelques lacunes, notamment parfois sur le rythme et sur la fin que j'ai trouvé un peu trop expéditive et bâclée. Néanmoins, les personnages sont un minimum creusés et l'atmosphère a du relief. J'ai eu une préférence pour Michel, le nouveau conjoint du père de Faith et le confident de cette dernière. L'histoire réveille également de nombreuses réflexions générales sur la famille après un drame, et surtout après une disparition et un retour. Je me suis de nombreuses fois posée la question: qu'aurais-je fait ? qu'aurais-je ressenti ? au cours de ma lecture.

  • EN CONCLUSION: Un bon livre, que je ne regrette pas avoir lu. Une histoire et des personnages efficaces, malgré le rythme en dents de scie. Je fais également une autre conclusion, plus générale: ce roman fait basculer la balance du côté positif et me donne envie de peut-être donner une chance aux autres livres de l'auteure qui m'ont interpellé par le passé mais avec lesquels je n'ai pas franchi le pas.

 Prochaine lecture: Le cercle des canailles, tome 4: Discrétion assurée de Sarah MacLean.

tâches d'encre

  1. Je ne connais pas l'auteur mais le résumé est intriguant ^^ à tester!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cat Clarke a son petit nom dans le YA. Si jamais tu donnes sa chance à celui-ci, j'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer
  2. Je l'ai lu et j'ai vraiment beaucoup aimé ! Moi aussi, j'avais découvert la fin mais je me disais que ce n'était peut-être pas ça ^^ J'ai hâte de lire un autre de ses romans ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà, le doute persiste. Et du coup, c'est bien. C'était franchement une bonne lecture !

      Supprimer
  3. En général, je n'aime pas trop ce genre, quand il y a quelqu'un qui disparaît etc...mais celui-ci me tente beaucoup, j'en entend beaucoup de bien. Je ne connais pas encore cette auteure, alors peut être que je commencerais par celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'ai tendance à conseiller Revanche pour commencer avec l'auteure car j'ai adoré, mais celui-ci est bien bon aussi. J'espère qu'il te plaira comme il m'a plu ou même plus (hein ^^) !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree