vendredi 23 octobre 2015

Genre: Fantasy, jeunesse.

Les mondes d'Ewilan, tome 3: Les tentacules du mal, Pierre Bottero.

 Résumé:

Avec ses amis, Ewilan poursuit son périple vers la mystérieuse cité de Valingaï afin de retrouver ses parents, de rendre le jeune Illiam à sa famille et de contrer la méduse qui a envahi l'Imagination.
Au terme de maintes épreuves, c'est dans cette ville, sur le sable des arènes, que les destins de la jeune fille, de ses compagnons, d'Eléa Ril' Morienval et de la méduse se croiseront une dernière fois, dans une confrontation sans merci.


Mon avis, 19/20.

Ce dernier tome, celui qui conclut la saga Ewilan, est vraiment le meilleur de tous selon moi. Venant de le terminer, je suis encore sous le coup des émotions, mais je reste objective (oui oui): c'est le tome le plus abouti et le plus complet.
Les tentacules du mal nous offre un point final aux aventures d'Ewilan, et un point final que j'ai suivi avec intérêt et passion.

---
En bref:
Les -: /.
Les +: La plume de l'auteur s'est bonifiée, l'histoire est peaufinée.
---

« Une pointe d'inquiétude se ficha dans le ventre d'Ewilan.
- Cesse de parler ainsi, lui ordonna-t-elle. Jusqu'à preuve du contraire, le capitaine Orin est notre ami. Il s'est comporté de noble façon avec nous et je refuse que tu l'insultes !
- Cet Hurindite est peut-être ton ami, se révolta Illian, mais ce n'est pas le mien. Et de toute façon tu as entendu ce qu'il a dit, non ? Les armées de Valingaï auront bientôt rasé sa cité !
Avant qu'Ewilan, interloquée, ait pu répondre quoi que ce soit, Illian s'était levé et éloigné en direction de Matthieu installé sur un tronc abattu à la lisière de la forêt.
- Eh bien, ma vieille, en voici un qui ne cache plus son jeu, persifla Salim.
- Illian est un enfant, il ne sait pas ce qu'il dit.
- C'est justement ce qui m'inquiète, insista Salim. Si Illian est capable de parler ainsi, que valent les adultes qui l'ont élevé ? »

L'Oeil d'Otolep, le tome précédent, ne m'avait pas totalement captivée. Certains défauts ou situations m'avaient empêchée d'avoir le même engouement que pour les autres opus... Ce qui fait que je n'ai pas enchaîné tout de suite sur Les tentacules du mal. J'avais quelques appréhensions, j'étais un peu moins sûre des retrouvailles avec nos amis fétiches. Finalement, mes aprioris on été totalement balayés. Les tentacules du mal est vraiment un excellent tome, qui apporte une conclusion qui m'a parfaitement convaincue !
Ewilan et ses amis sont en chemin vers les contrées lointaines de L'Autre Monde. C'est un nouveau pays, un nouvel univers, qui s'offre à eux, si différent de Gwendalavir. Mais ils ont un but et ils sont déterminés: retrouver les parents d'Ewilan et Matthieu qui sont partis en expédition, ramener Illian à sa famille à Valingaï, et empêcher le démon-méduse de se matérialiser dans leur monde. Le temps leur est compté ! Mais leur destinée est fidèle.
Les tentacules du mal est un tome beaucoup moins linéaire que ses précédents. Déjà, en commençant ce roman, j'ai tout de suite remarqué à quel point la plume de Pierre Bottero s'était améliorée. Elle était déjà entraînante, mais ici, elle est encore plus approfondie, nous permet d'encore mieux visualiser les décors, et mieux nous attacher aux personnages. Le rythme de l'histoire est effréné, d'un bout à l'autre, laissant à peine le lecteur de se remettre. Et le suspens... Il y a vraiment un suspens dans ce tome, j'ai eu peur pour nos héros.
J'ai terriblement aimé retrouver les personnages de Pierre Bottero ! Et surtout Ellana et Salim qui sont vraiment mes petits chouchous, deux personnages intéressants et qui possèdent une belle complicité. Edwin m'avait manqué également, ainsi que Bjorn. Ewilan, quant à elle, a été bien moins tête à claque dans ce dernier tome, un peu plus en retrait pour laisser d'avantage de place à ses amis. Ç’a été plutôt reposant. De belles retrouvailles avec cette joyeuse bande (composée aussi de Duom, Artis, Matthieu et Siam), pour un périple dangereux !
J'ai trouvé ici une histoire non seulement plus peaufinée et approfondie, mais aussi une histoire moins manichéenne, si j'ose dire. Le bien et le mal n'est plus aussi tranché, la limite est nettement plus fine, ce qui ajoute une part de réalité et nous rapproche d'avantage de nos héros et héroïnes. J'ai vraiment apprécié découvrir un monde mieux dosé, où la surprise était d'avantage au rendez-vous.
En conclusion: Les tentacules du mal est une parfaite conclusion à La quête d'Ewilan et Les mondes d'Ewilan. Ce roman laissera sûrement le lecteur sur une note de nostalgie, mais pas sur sa faim. 

« L'éclat du soleil se réverbérant sur le sable blanc de l'arène les éblouit. Ils s'immobilisèrent.
Un formidable grondement s'éleva autour d'eux et,  leur vue s'accommodant enfin à la lumière du jour, ils découvrirent l'incroyable foule entassée sur les gradins. Des milliers de Valinguite se tenaient là, assis ou debout, dans la chaleur étouffante de cette fin de journée, s'agitant e vociférant en les montrant de doigt. »

Je le conseille à : La saga Ewilan (comprendre: La quête d'Ewilan + Les mondes d'Ewilan) est vraiment une saga que je recommande. Ados, jeunes ados, ou adultes, les histoires de Pierre Bottero parlent à tout le monde.

Prochaine lecture: Enfants de la paranoïa de Trevor Shane.

tâches d'encre

  1. Je suis totalement d'accord avec ton avis. J'adore la petite bande qui accompagne Ewilan tout au long de ses aventures. J'ai eu un gros pincement au coeur en refermant le livre et en me disant que je ne retournerais plus dans cet univers pour de nouvelles aventures. Tu as lu la saga Ellana? Si tu aimes ce personnage, alors tu risques d'adorer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aww ♥ C'est vrai que la nostalgie est au rendez-vous en fermant le dernier tome.
      Sinon non, je n'ai pas encore lu Ellana, je comptais lire cette saga après avoir terminé Ewilan. Je suis contente de la découvrir après cette aventure là (même si ça se passe avant), j'ai l'impression que je vais aller retrouver une vieille amie ^^

      Supprimer
  2. J'aime tellement les éditions que tu as, les couvertures sont superbes. J'adore Salim moi aussi :D Et j'allais te poser la même question que Le cercle littéraire de Kitty : tu as déjà lu Ellana ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je les adore ! J'ai la vieille édition des Ellana (que je n'ai pas encore lu ^^) mais je pense que je vais tout de même prendre la réédition des livres de poche car j'adore les dessins !

      Supprimer
  3. Alala Bottero <3 Mon écrivain préféré ! Je suis ravie que ce tome t'ai plu ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu les Ewilan et les Ellana adolescente mais je gardais ce souvenir que ça se bonifiait au fil des tomes, aussi bien au niveau de l'intrigue que de l'écriture, mais je me demandais si j'en penserais de même aujourd'hui. Ton avis me laisse penser que oui.
    Je vois aussi que l'on partage les mêmes personnages favoris :D
    Bonne future découverte de la trilogie d'Ellana :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh oui, un très bon volume et mon préféré des six d'ailleurs. L'histoire emporte dans un concentré d'action qui laisse pourtant la part belle aux émotions et les personnages sont poussés dans leurs derniers retranchements, nous montrant qu'avant d'être des héros, ils sont profondément humains. Un régal. Et maintenant tu vas pouvoir lire Ellana alors extra yuhuuuuuuuuu! (ouais je sais, j'insiste à peine).

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree