lundi 4 juin 2018

Morsure de glace (Vampire Academy #2) • Richelle Mead.




Vampire Academy, tome 2 : Morsure de glace
de Richelle Mead.
Genre : Fantastique, YA.
Mon édition : Catelmore.
380 pages.





Résumé : Les vacances de fin d'année ont débuté à Saint-Vladimir, mais Rose n'a pas la tête à s'amuser. Une attaque strigoï a mis l'école en alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Les élèves sont envoyés dans un chalet à la montagne pour les éloigner du danger. Or la menace se rapproche... et Rose doit faire preuve, une fois de plus, d'un courage hors du commun. Mais l'héroïsme a un prix !


16/20.

  • J'AI AIMÉ : L'héroïne est plaisante, récit addictif.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Toujours ce côté un peu trop adolescent.


/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu le T1 /!\


Il n'est jamais trop tard pour s'attaquer à la suite d'une saga commencée et encore heureux sinon je ne donnerais pas cher de ma peau ! Je me suis enfin lancée dans Morsure de glace, la suite de Sœurs de sang. Je ne me souvenais pas trop-trop de ce denier mais aucun mal à revenir dans l'histoire avec les rappels du début qui sont les bienvenus. Et, malgré un ton toujours adolescent par moment, c'est une lecture qui m'a bien plu et que j'ai suivi avec assiduité.

En tant que future gardienne de Lissa, la dernière Dragomir en vie chez les vampires Moroï, Rose continue son entraînement à Saint-Vladimir et avec Dimitri comme mentor. Les choses se compliquent quand au lieu de passer une étape cruciale dans son enseignement, Rose et Dimitri tombent sur un massacre qui laisse la jeune fille sans voix, ainsi que déterminée à vaincre pour de bon les Strigoï. L'attaque a cependant des répercussions sur l'école, où les vampires sont évacués de manière temporaire ; Le moins que le puisse dire, c'est que l'ambiance est au rendez-vous pour les vacances de Noël...

Ce second tome est un tome que je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer. J'y ai retrouvé malheureusement les mêmes défauts qu'avec le tome un, c'est à dire des passages parfois naïf et immature qui témoigne d'un public adolescent assez visé. Mais j'y ai aussi retrouvé les même qualités qui ont fait que j'ai accroché : un rythme entraînant, une héroïne badass et sympathique à suivre, et des intrigues intéressantes. Il y a un cocktail qui se marie très bien entre univers, romance, et action.

« Je l'embrassai sans lui laisser le temps de comprendre ce qui lui arrivait. J'aurais eu tort de ne pas le faire, puisqu'il me rendit mon baiser. Il me pressa contre le mur en maintenant mon bras, et glissa son autre main dans mes cheveux. Son baiser trahissait des émotions intenses : de la colère, de la passion, du soulagement...
Il y mit pourtant un terme. Il s'écarta de moi et recula aussitôt de plusieurs pas, l'air abasourdi.
- Ne refais plus jamais ça, m'ordonna-t-il avec raideur.
- Alors ne me rends pas mes baisers, le défiai-je.
Il soutint mon regard pendant ce qui me paru une éternité.
- Ce n'est pas pour m'écouter parler que je donne des « conseils zen », ni parce que tu n'es qu'une élève parmi d'autres. Je le fais pour essayer de t'enseigner la maîtrise de soi.
- Tu fais du très bon boulot, ironisai-je. »

J'ai suivi Rose avec grand plaisir, en tout cas. J'adore son personnage. Son statut de dhampir et son entraînement lui offrend des facultés exceptionnelles ; elle a les sens développée, elle agile, douée au combat. Toutefois, elle n'oublie jamais d'être une jeune fille de dix-sept ans entre sa vie d'adolescente et sa vie d'adulte à peine entamée. Elle garde une légèreté et une insouciance qui nous la rend tout de suite accessible. Sa vie, et celle de meilleure amie, ne sont pas faciles et la notion de danger les menace souvent, et Rose sait rester drôle, sarcastique, et amoureuse d'un certain mentor canon...

« - Là ! m'écriai-je. Le cœur est là, sous les côtes et le sternum. Est-ce que je peux avoir ce pieu, maintenant ?
Je croisai les bras avec orgueil en m'attendant à être félicitée pour mes progrès. Au lieu de me complimenter, Dimitri haussa les épaules avec l'air de penser que j'aurais dû le savoir depuis longtemps. De fait, j'aurais dû...
- Et comment fais-tu pour franchir les côtes et le sternum ?
Je soupirai. Je n'avais trouvé la réponse à sa question que pour atteindre la suivante. Typique...
Il consacra l'essentiel de l'heure à développer ce point et me montra les techniques qui entraînaient la mort la plus rapide. Chacun de ses mouvements était aussi gracieux que mortellement efficace. Il lest réalisait sans effort apparent, mais jamais appris à le connaître.
Lorsqu'il me tendit le pieu, il me fallut un certain temps pour comprendre son geste.
- Tu me le donnes vraiment ?
Ses yeux pétillèrent d'amusement.
- J'ai du mal à croire que tu ne te sois pas déjà enfuie avec... »

Ce n'est pas dans ce tome-ci que la relation mentor/élève évolue cependant. Et ce n'est pas plus mal. Rose existe sans son love interest et sans la protection de Dimitri. Et ce tome est quelque peu décisif pour elle et sa future identité de gardienne. J'ai adoré qu'on explore non seulement les relations amoureuse et amicales de Rose, mais aussi ses relations familiales. Place à la mère de Rose qui fait son entrée ! Et pour être honnête, c'est une relation qui m'a convaincue de par son côté compliqué et par les non-dits qui hantent mère et fille.

  • EN CONCLUSION : Un seconde tome qui continue dans sa lignée de tome divertissant et qui se finit une fois de plus sur une note qui donne envie de connaître la suite !

Tome précédent :

Prochaine lecture : Autoboyographie de Christina Lauren.

tâches d'encre

  1. J'ai le tome 1 dans ma PAL et il faudrait que je commence cette saga ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement c'est plutôt sympa, mais j'avoue que je ne rejoins pas l'engouement total d'autres lecteurs ^^

      Supprimer
  2. Rose est un personnage que j'aime beaucoup aussi. Et, c'est vrai que la relation qu'elle a avec sa mère est une partie intéressante de l'histoire. J'espère que les tomes suivants te plairont tout autant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai beaucoup aimé sa mère. Je ne sais pas si on la revoit à l'avenir... Mais j'aimerais bien :)

      Supprimer
  3. Je ne me rappelle d'absolument rien concernant ce tome si ce n'est que je l'avais beaucoup aimé (comme tous les autres d'ailleurs). Contente que ça soit ton cas aussi et j'espère que la suite te plaira également :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande ce que la suite me réserve ^^

      Supprimer
  4. Ahhh qu'est ce que j'aime cette saga <3 beaucoup moins le film ceci dit ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film ne m'avait pas choquée, mais je l'avais vu avant de commencer les livres ! Mais c'est vrai qu'il n'a pas une chouette réputation !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree