mardi 11 septembre 2018

Le sanctuaire des Dieux (Terre de Brume #1) • Cindy Van Wilder.




Terre de Brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux
de Cindy Van Wilder.
Genre : Fantasy, YA.
Mon édition : Rageot.
288 pages (lu en ebook).





Résumé : Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l'eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s'est levée... et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.


17/20.

  • J'AI AIMÉ : L'univers dense, mystérieux, et captivant.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Des éléments rapides à la fin.


Un grand merci à NetGalley et aux éditions Rageot pour leur confiance : j'ai sauté au plafond quand je l'ai reçu ! Cindy Van Wilder est pour moi une autrice de valeur sûre depuis ma lecture des Outrepasseurs (il me reste encore le tome 4 dans ma PAL, toutefois 😅). Tous ses romans sont dans ma WL. Difficile donc pour moi de faire la sourde oreille à Terre de Brume, dont la sortie officielle approche à grands pas mes amis ! Ce premier tome a été une chouette découverte, avec un univers captivant à souhait et qui fait la force majeure de ce roman.

Imaginez un monde où les mers ont disparu, où l'eau se fait rare, où le vent n'existe plus. Imaginez un monde faite de montagnes et de grandes étendues de brume nuisible... C'est ce à quoi ressemble Mirar depuis le Bouleversement, cette catastrophe qui a changé ce monde tout entier. Héra, une jeune guerrière maniant l'eau, va y rencontrer Intissar, une sœur de feu, venue l'avertir d'un terrible danger de la brume, une menace sans précédent. Une alliance étrange, nouvelle, mais qui va conduire les deux jeunes filles dans un périple pour survivre, pour résoudre le mystère de Mirar.

« Les monstres ont beau être faits de Brume et donner la sensation de s'évaporer au moindre souffle, il n'en est rien. Leurs mâchoires, leurs crocs, leur corps tout entier sont bien réels et entraînent leurs malheureuses victimes dans les abysses de la Brume, auquel cas, elles n'ont aucune chance de s'en tirer. »

La Brume fait partie du quotidien de la nouvelle génération, la génération d'Héra et d'Intissar. Avant, la brume n'était qu'un rejet de la magie, aujourd'hui elle est partout, omniprésente. Ces deux héroïnes ne connaissent rien de la vie du passé de Mirar, mais savent que cette brume est toxique, dangereuse et que des monstres composés de brume en sortent pour attaquer leurs sanctuaires. Un jour, c'est une vague de brume intelligente, étrange, différente, qui s'attaque au sanctuaire d'Héra, qu'Intissar est venue prévenir. Un drame qui va unir les deux jeunes filles intrépides à jamais.

J'ai beaucoup aimé ces deux héroïnes, mais surtout Intissar que j'ai trouvé très tempérée, courageuse, et futée. Pour une fois que l'on montre quelqu'un qui maîtrise le feu aussi calme, ça ma plu. Intissar est apaisante et a cet effet sur Héra. Car, au contraire du feu, c'est l'eau, et donc Héra qui est beaucoup plus combattive, têtue, et impulsive. Ce duo complémentaire marche très bien, on sent une complicité naissante que le danger et le besoin d'être épaulé, soutenu, a fait naître. Une vraie compréhension et également une vraie tendresse règne entre ces deux héroïnes malmenées par la brume.

« Qui aurait cru que deux éléments aussi dissemblables que l'eau et le feu puissent agir de concert ? Pourtant, c'est exactement ce qui se passe. 
Héra assomme les pirates au moyen de jets puissants ; je brûle les autres alors qu'elle s'occupe d'étreindre les flammes qui menacent de se propager au bois des bateaux. Elle dresse un halo protecteur autour de nous et de la cabine où Cerbère est toujours enfermé, les flèches s'y brisent tels des fétus de paille. Je renforce cette barrière magique comme je peux en y ajoutant ma propre énergie.
Je sais que je ne devrais pas éprouver un tel sentiment en ce moment, pas quand nous avons perdu déjà autant. Et pourtant, la sensation est grisante. Comme si je venais de combler un manque dont je n'avais conscience, un élément qui me complète. Qui me rend plus forte aussi. Quelqu'un qui me soutient, me défendant contre ce monde qui voudrait nous annihiler. »

Mais surtout, ce que j'ai le plus aimé, voire littéralement adoré : c'est l'univers. Et quel univers que nous offre une fois de plus l'autrice ! Terre de Brume est complexe, peaufiné, captivant, et surtout très mystérieux. J'aime ces premiers tomes où on peut deviner toute l'immensité d'un univers sans en avoir les réponses, sans le comprendre entièrement. Le lecteur ne dompte pas l'univers, c'est l'univers qui dompte le lecteur et entraîne ce dernier dans une aventure sans précédent. Mirar après le Bouleversement est à monde à la fois inconnu et à portée de main, un monde hypnotique que l'on aimerait voir de nos propres yeux, mais aussi très dangereux et insaisissable. Un monde également plein de magie, une magie que l'on découvre et qu'il nous reste encore à découvrir !

  • EN CONCLUSION : Un premier tome très prometteur que je recommande, ne serait-ce que pour l'univers déjà ! J'ai déjà très hâte de connaître la suite pour en apprendre plus sur cette brume, les enjeux, la magie, et également retrouver Héra et Intissar. 

Prochaine lecture : Les Chroniques de Sorohar : Le cycle de la triade pourpre, tome 1 : Tempus Fugit de Keliane Ravencroft.

tâches d'encre

  1. Je le commence bientôt !! J'espère qu'il me plaira autant qu'à toi :)

    RépondreSupprimer
  2. Bon, la couverture était canon, mais ta chronique achève de me convaincre de me lancer dans cette saga !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé les Outrepasseurs donc pourquoi pas ? :) Dans un autre registre, le côté "brume abritant des monstres" me fait beaucoup penser à The Mist de Stephen King ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont deux registres différents, après. Les Outrepasseurs en comparaison est plus sombre et plus adulte tout de même.

      Supprimer
  4. Je n'avais même fait attention que l'auteure est Cindy Van Wilder ^^ Ce nouveau livre a l'air très intéressant mais je compte bien lire Les Outrepasseurs avant de me lancer dans cette nouvelle saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont vraiment différentes, tu peux te lancer dans les deux :D

      Supprimer
  5. "J'aime ces premiers tomes où on peut deviner toute l'immensité d'un univers sans en avoir les réponses, sans le comprendre entièrement." Mais tellement !!
    J'ai Les Outrepasseurs dans ma wishlist depuis des années mais je ne me suis toujours pas lancée. En tout cas, celui là me tente beaucoup aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sérieux, c'est pas le meilleur sentiment ??!
      J'ai adoré Les Outrepasseurs même s'il divise. Son univers sombre et sa plume m'ont conquise ! Terre de Brume est plus jeunesse à côté, je trouve.

      Supprimer
  6. J'ai toujours eu envie de lire Les Outrepasseurs sans sauter le pas. Je ne connaissais pas ce nouveau roman de cette auteure mais cette histoire de brume mystérieuse me tente beaucoup, l'univers a l'air super, ce sera peut-être celui-là que je lirai en premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'autrice écrit de tout, on a plein de choses à lire d'elle :D J'aimerais beaucoup lire La Lune est à nous maintenant...
      Les Outrepasseurs est géniale comme saga aussi ! Elle a ma préférence pour l'instant ^^

      Supprimer
  7. Un livre que j'ai bien envie de découvrir surtout que l'univers semble super :)

    RépondreSupprimer
  8. Deux héroïnes que j'ai également apprécié voir s'entraider, apprendre à se connaître. Et, un univers riche et intéressant, que j'ai déjà hâte de retrouver par la suite !

    RépondreSupprimer
  9. Tu donnes envie de découvrir ce nouveau roman de l'auteure. J'espère adhérer à cette histoire plus qu'aux Outrepasseurs.

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree