mercredi 13 septembre 2017

Songe à la douceur • Clémentine Beauvais.




Songe à la douceur
de Clémentine Beauvais.
Genre: Contemporain, romance, poésie.
Mon édition: Sarbacane.
239 pages.





Résumé : Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. 
Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? 


15/20.

  • J'AI AIMÉ : Roman vrai et inspirant.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Un peu brouillon par moment.

Songe à la douceur est ce roman qui a fait des vagues lors de sa sortie sur la blogosphère. Des vagues d'enthousiasme, des vagues charmées, il a plu des coups de cœur sur les blogs. Ce genre d'euphorie a le dont de produire deux sentiments chez moi : l'attirance et la peur. J'ai donc attendu que l'effet passe et que mon envie grandisse pour passer le cap. Septembre était le mois parfait. Malgré mon ressenti noté plus bas que certaines de mes lectures, je n'en ressors pas déçue. J'ai aimé, j'ai été transportée. Mais ce n'était peut-être pas tout à fait ce que j'en attendais.

Eugène a été le premier amour de Tatiana, lorsqu'elle avait quatorze ans. Un amour adolescent qui l'a fait fantasmer tout un été. Un amour qu'elle avait cru réciproque, avant de connaître son premier râteau. Pourtant, dix ans plus tard, la jeune femme pense toujours à lui fréquemment. Quelle coïncidence lorsqu'elle le recroise par hasard dans le métro parisien et que tout deux se reconnaissent ! A partir de ce matin-là, c'est la grande question pour tous les deux : Ont-ils toujours quelque chose à partager ensemble, dix ans plus tard ?

« Il n'avait pas l'habitude d'espérer vraiment
quelque chose de précis, de précieux, de puissant ;
c'était rien de spécial qu'il attendait tout le temps.
Or tout à coup, son attente indéterminée
avait pris la forme de Tatiana.
Tout à coup il y avait un bientôt à attendre,
un corps vers lequel tendre,
ce n'était plus une attente pour passer le temps, vague, visqueuse,
non, c'était une attente vive, vertigineuse,
une attente nette, en trois mots :
samedi / Tatiana / Orsay,
une attente à construire et à ornementer. »

J'ai aimé. Et pourtant, je n'ai pas aimé comme beaucoup d'autres. Je suis passée à côté de la claque, je n'ai pas été frappée. Peut-être que j'en attendais trop, plus, et autre chose à la fois, au final. Songe à la douceur a été une lecture originale, dépaysante, parce que c'est un roman construit en vers, mais aussi parce que la narration est différente, l'atmosphère a quelque chose de singulier, ce roman nous parle non pas indirectement mais complètement. 

Cependant, malgré les vers et les rimes de temps en temps, c'est un roman que j'ai trouvé bien plus cynique et réaliste que poétique. Les deux premiers sont un effet voulu, j'en suis certaine. Il y a un côté très mélancolique et nostalgique qui appellent le lecteur à se remémorer sa propre adolescence et ses propres expériences, qui nous poussent à nous reconnaître en les personnages. Ce n'est pas toujours joyeux. Et ce, même si Songe à la douceur parle d'amour, d'aimer, de vie, d'histoires, et de grandir.

« et épisodiquement, ultime délice, l'un d'eux osait
un Je t'embrasse qui serait passé inaperçu,
de la part d'un ami normal,
mais dont ici la soudaine déflagration,
à la fin d'un texto banal,
laissait l'autre pantois, se hâtant de renchérir,
les doigts moites tamponnant de petits labyrinthes
sur l'écran, moi aussi je t'embrasse
Ensuite ni l'un ni l'autre ne pouvait dormir,
s'imaginant le sensationnel patin caché derrière ce
je t'embrasse,
et toutes ces caresses qu'il préfaçait. »

Il manquait pour moi une pincée plus grosse d'espoir, comme la vie sait si bien en offrir aussi parfois. Heureusement, la douceur avec laquelle le titre nous appâte est là. Elle est même omniprésente : dans chaque mot, échange, pensée, chaque vers. Chaque page. Songe à la douceur est réaliste, vrai, authentique. Et nous pouvons nous identifier tour à tour à Tatiana et Eugène, ceux qui ont quatorze et dix-sept ans comme ceux qui en ont dix de plus, qui ne sont pas parfaits mais qui sont juste humains.

  • EN CONCLUSION : Songe à la douceur est une bonne lecture. Le roman est court, entraînant, et nous offre une originalité et un réalisme auquel le lecteur peut aisément s'identifier. Je comprends pourquoi il a suscité autant de succès, même si je suis en marge des coups de cœur.

Prochaine lecture: Monsters of verity, book 1: This savage song (VO) de V.E. Schwab.

tâches d'encre

  1. Il est dans ma pal celui là, mais j'ai un sacré retard dans mes lectures alors je ne sais pas quand je le lirais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque roman en son temps, ne t'inquiètes pas :)

      Supprimer
  2. J'avais énormément aimé l'ouvrage et je suis contente que tu ai quand même adhéré, on ne peut pas faire l'unanimité avec un ouvrage et heureusement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé, mais "adhéré", je sais pas. Je vois plus ce terme quand on adore, I don't know why ^^

      Supprimer
  3. Haa je suis contente qu'il t'aie plu déjà =3
    Après je comprends, quand on en entend que des avis dithyrambiques, c'est dur de ne pas lui filer la pression à ce petit ^^
    En tous cas, ta chronique est très belle, ça me donne envie de me jeter sur mon livre pour le relire^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais tous les coups de coeur ont fait que j'en attendais quand même quelque chose ! ^^

      Supprimer
  4. Le côté cynique et réaliste fait partie du "charme" de ce roman ^^ Pour moi, le coup de cœur a été bien présent ♥ Contente que tu aies aimé, tout de même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, mais par moment j'ai peut-être trouvé que c'était "trop" avec les moments où l'auteure s'adresse à nous. Mais c'est un bon livre, je comprends le succès !

      Supprimer
  5. Je l'ai relu deux fois avant de pouvoir écrire ma chronique, un beau coup de coeur, contente qu'il t'aie plu même s'il t'a manquée un petit truc^^ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ce fut un tel coup de coeur pour ta part ! :)

      Supprimer
  6. J'étais un peu passé à côté de la vague de tous les coups de coeur. Je savais que ce livre était célèbre pour son succès et c'était tout. Ainsi, quand j'ai commencé à le lire, j'ai été totalement subjuguée et étonnée ! Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre et je suis tout simplement tombée amoureuse de cette histoire ! Je suis contente que tu ais aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que j'avais lu ta chronique juste après l'avoir acheté, d'ailleurs ! Je suis contente que tu aies aimé à ce point. Pour ma part, bon livres, mais de réel plus (malgré l'originalité) *oups*

      Supprimer
  7. J'ai très envie de découvrir ce livre mais c'est vrai que tous les très bons avis m'ont un peu freiné à lire ce livre. Mais le concept me tente et semble bien original.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours comme ça ! Je ne compte plus les romans où j'ai freiné aussi... C'est le concept des vers qui m'a poussé à le lire ! J'espère que tu aimeras :)

      Supprimer
  8. C'est drôle de lire cette chronique, j'étais en librairie avant hier, et j'ai tellement tellement tellement hésité à le prendre. Je l'ai feuilleté, un peu, en me remémorant tout le bien que j'en avais entendu - mais en le lisant, il me manquait quelque chose. Je ne sais pas quoi, mais quelque chose...
    Je le lirai sûrement un jour, mais je pense qu'il ne ferait pas un effet coup de coeur non plus ^.^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, si tu l'as feuilleté et que ça ne t'a pas parlé plus que ça, je pense que tu as bien fait de t'écouter sur le coup :) Peut-être vaudrait-il mieux que tu l'empruntes pour te faire une idée ?

      Supprimer
  9. Tu n'as peut-être pas eu de coup de cœur, mais en tout cas tu m'as donné envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  10. Dommage que tu n'ai pas eu de coup de coeur comme beaucoup, j'attends le bon moment pour le lire moi ;) bises

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree