17 févr. 2017

Le Chef (Le retour des Highlanders #4) • Margaret Mallory.



Le retour des Highlanders, tome 4: Le Chef
de Margaret Mallory.
Genre: Romance historique.
Mon édition: Milady (Romance).
472 pages (ebook).



Résumé: La survie des MacDonald est entre les mains de Connor. Pour sauver les siens, le chef de clan doit conclure un mariage avantageux afin de s assurer un allié. Il va demander conseil à Ilysa, jeune femme douée du don de clairvoyance. Mais celle-ci sent le danger planer autour de la future épouse de Connor... 
À mesure qu elle tente de mettre en garde le guerrier, Ilysa va s éprendre de lui. Elle fera tout pour prouver qu elle est la femme dont il a besoin.


16,5/20.

  • J'AI AIMÉ: Le meilleur tome de la saga, l'évolution de la romance.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Connor est un peu seul loin de ses trois compères.

Voici une lecture que je n'avais pas prévu ce mois-ci, et elle n'en fut donc que meilleure ! Le Chef m'a surprise et en bien. Ce tome me tentait depuis sa sortie, bien que je n'ai cessé de le repousser (pendant trois ans !!). Le fait de m'être détachée de cette série a fait que les retrouvailles ont été géniales et presque émouvantes. J'ai même trouvé, avec le recul, que Le Chef était la meilleure romance de cette saga ; Connor et Ilysa étant tout deux des personnages plus matures que ceux rencontrés précédemment.

Ilysa a toujours eu le béguin pour Connor. Sa loyauté et son cœur lui appartiennent mais le guerrier, désormais chef de leur clan, ne s'en est jamais aperçu. Pour lui, si la jeune fille le suit quand il part s'établir à Trotternish Castle, c'est parce que c'est une femme dévouée à son clan. Pourtant, cette dernière veille à ce que ses guerriers ne manquent de rien, que l'hospitalité soit respectée et, surtout, elle veille à ce qu'il soit au mieux et qu'il soit en sécurité. Car, Ilysa a un don, un don moins puissant que la vieille voyante que les quatre Highlanders Ian, Alex, Duncan et Conor connaissent, mais un don bien pratique tout de même.

J'ai beaucoup aimé cette romance, surtout car on part du fait qu'Ilysa est amoureuse de Connor. Elle le sait, elle ne compte pas lui dire, elle sait où est sa place. Son chef a besoin d'une union stratégique pour remporter face à ses ennemis, ce qu'elle ne peut lui offrir. Ilysa a juste envie d'être près de lui, jusqu'à ce qu'il prenne une femme pour épouse. Connor, lui, ne se doute de rien. Il a été élevé auprès d'elle, avec Duncan qui est son grand frère, il a une affection particulière pour elle mais c'est tout. Et c'est ce côté aveugle de sa part qui m'a beaucoup plu. Cet homme est un chef juste, logique, et bon, mais qu'est-ce qu'il peut aussi être bête parfois ! ;) (mais c'est ce qui rend cette romance attrayante... On a envie qu'il s'en rende compte.)

« - Dites-moi pourquoi vous cachez votre beauté, risqua Lachlan. Vous ne voulez pas que le chef la remarque ?
Ilysa se redressa et sourcilla.
- Tenez votre langue, Lachlan. En voilà une idée ! Et je ne suis pas jolie.
Ilysa était une énigme. Quand on prenait le temps de la regarder, on s'apercevait qu'elle avait de beaux traits, mais elle serrait tellement le fichu dont elle se coiffait que ça lui tirait la peau.
- De quelle couleur sont vos cheveux là-dessous ? insista-t-il.
Quant il tendit le bras pour attraper ledit fichu, elle le gifla.
- Ca suffit ! s'écria-t-elle.
Il l'entendit haleter tandis qu'une longue lame jaillissait entre eux. Sa pointe s'arrêta à un pouce de la gorge de Lachlan. Quand il remonta la lame, il vit que Connor MacDonald se trouvait à l'autre extrémité.
- Lachlan t'ennuie-t-il, Ilysa ?
La voix de Connor était aussi calme que la mer par un jour sans vent, mais son regard était glacial.
Lachlan ne bougea pas.
- Non, il ne m'ennuie pas du tout, déclara Ilysa.
- Ilysa est comme ma sœur, précisa Connor. Si tu l'importunes, si tu lui causes le moindre embarras, tu m'en répondras.
Comme sa sœur, tu parles !
- Je ne veux pas qu'il subsiste le moindre doute, ajouta Connor en pointant toujours sa lame contre la gorge de Lachlan. Ai-je été suffisamment clair ? »

Ilysa est une jeune femme qui m'a beaucoup plu. Discrète comme une petite souris, un peu plus romantique que Sileas, Glynis ou Moira, elle est aussi indépendante. Elle sait ce qu'elle veut et sait comment parvenir à ses fins quand elle le souhaite. C'est également un personnage juste et loyal, à l'image de son chef. Son amour pour Connor lui inspire beaucoup de respect pour lui, ce qui fait qu'elle ne compte pas s'imposer à lui inutilement ou évincer tout le monde juste pour qu'il ne puisse voir qu'elle. Elle préfère qu'il vienne de lui-même, mué par une véritable envie.

Connor aussi est un personnage que j'ai bien aimé. Les Highlanders n'ont pas ma préférence dans les romances historiques (je suis insensible aux muscles ^^), mais celui-ci en a dans la tête et dans le cœur. S'il est le dernier au courant pour les sentiments que lui porte Ilysa, il est assez intelligent pour la comprendre, respecter ses choix, et l'écouter. On n'est pas en face du stéréotype du Highlander bourru et ça fait du bien. 

« Avec Ilysa, il ne répondait plus de rien. Il avait bien trop besoin qu'elle l'enlace.
- Tu devrais t'en aller à présent, murmura-t-il en la repoussant fermement.
Sans ôter la main posée sur l'épaule de Connor, elle le gratifia d'un sourire si tendre que son cœur en fut ému. Quand de ses doigts elle lui ramena les cheveux en arrière, il ferma les yeux. Il sentit son souffle puis la douceur de ses lèvres sur son front.
- Je veux te consoler, précisa-t-elle.
- Et moi je veux bien davantage que ta seule consolation.
Il lui confessa la vérité, d'une voix dure.
Il voulait se perdre dans ses étreintes, lui faire l'amour jusqu'à ce que s'effacent de son esprit les isions d'horreur de ces derniers jours: la jeune fille morte dans les bras de son père, l'odeur des chaudières calcinées, les regards hagards des enfants qu'il avait été incapable de protéger.
- Je sais, reconnut-elle. C'est pour ça que je suis ici. »

Cette romance est au final douce et mignonne, même si rien n'est si facile pour nos protagonistes, et Ilysa et Connor se correspondent et se complètent bien. J'ai très vite été emportée par leur danse, la séduction, leur histoire naissante. L'évolution est plaisante, reposante, et adorable. C'est le genre de romance qui fait du bien ! A côté de ça, aussi, les personnages secondaires et le décor sont mieux représentés dans l'histoire que dans les tomes précédents. Ce fut une bonne surprise aussi de ce côté là.

  • EN CONCLUSION: Un quatrième et dernier tome que j'ai trouvé au dessus des autres, et qui nous offre une romance qui tient totalement la route ! Ce n'est qu'en refermant la dernière page que je me découvre nostalgique de cette saga, même si elle aura tout de même été parfois inégale. Je n'aurais au final pas dit non à un tome ou deux de plus (avec Niall ou Lachlan que l'on apprécie beaucoup dans ce tome-ci, par exemple).

Tomes précédents:
Saga terminée

Prochaine lecture: Une brase sous la cendre, tome 2: Une flamme dans la nuit de Sabaa Tahir.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Dans son ensemble, je suis plutôt mitigée, mais j'ai beaucoup aimé le T2 et adoré le T4 :)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree