mardi 18 octobre 2016

L'amour en 9 défis (La famille St. John #1) • Sarah MacLean.




La famille St. John, tome 1: L'amour en 9 défis
de Sarah MacLean.
Genre: Romance historique.
Mon édition: J'ai lu (Aventures & Passions).
440 pages.





Résumé: Gabriel, marquis de Ralston, vient d'apprendre l'existence de sa soeur bâtarde Juliana, qui arrive tout droit d'Italie. Pour lancer dans le beau monde cette jeune fille aux origines douteuses, il lui faut un chaperon exemplaire. Pourquoi pas lady Calpurnia Hartwell qui est considérée comme un parangon de vertu ? Elle sera garante de la réputation de Juliana.
Sauf que Calpurnia est en train de se rendre compte que sa vie l'ennuie profondément. Elle a même établi une liste de choses scandaleuses à faire avant de finir ses jours dans la peau d'une vieille fille flétrie. Et pour cela, elle compte bien sur Gabriel, le débauché le plus célèbre de Londres.

16/20.

  • J'AI AIMÉ: Une intrigue plutôt originale, un duo qui s'entend bien.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Le point de vue de Ralston manque à l'appel.

Ayant adoré l'autre série de l'auteure: Le cercle des canailles (trois coups de cœur sur quatre tomes, tout de même !), je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci. Sarah MacLean est l'une des auteurs de romances avec laquelle je peux foncer les yeux fermés, je suis certaine de passer un bon moment ! Et pour cause: elle réussit toujours à créer une relation amoureuse autour d'une intrigue qui sort de l'ordinaire. Il est toujours dur dans ce genre de se démarquer et Sarah MacLean le fait si bien. Si je n'ai pas autant accroché au premier tome de La famille St. John qu'au premier tome du Cercle des canailles, j'ai passé un très bon moment avec deux personnages très attachants !

Lady Calpurnia est une vieille fille, il est temps de cesser de le nier. Dix ans ont passé depuis sa première saison: elle n'attire que les hommes âgés et les coureurs de dot. Aux yeux de la société, Calpurnia, dite Callie, est tantôt trop ronde, trop fade, trop sage, trop terne, si bien que celle-ci a l'impression d'être véritablement devenue sans saveur et indigne d'intérêt ! Alors que sa sœur est sur le point de faire un mariage d'amour, l'évidence la saisit: Il est hors de question de continuer cette vie ennuyeuse et sans passion ! Sur une idée de son frère, Callie décide de rédiger une petite liste d'interdits à braver. Le premier ? Être embrassée, au moins une fois. 

Il n'est pas difficile de se prendre d'affection pour Callie. Vilain petit canard de la société londonienne, elle attise tout de suite notre compassion et notre curiosité. L'injustice qui l'entoure fait écho en nous: on a envie que quelqu'un trouve Callie jolie, belle, et l'aime enfin pour ce qu'elle est et ce qu'elle vaut. C'est un personnage franchement sympathique: Romantique, mais plutôt terre à terre, elle rêve secrètement du marquis de Ralston depuis si longtemps... Son goût pour l'aventure ne nous laisse pas indifférent, et ne laisse pas indifférent non plus l'objet de ses rêveries !

« - Si seulement Ralston ne me rendait pas aussi idiote !
- Vous avez toujours été idiote dès qu'il s'agissait de lui.
- Oui, mais maintenant, je le vois beaucoup plus souvent. C'est différent.
- Pourquoi ?
- Avant, c'étaient simplement des rêveries. A présent, je me retrouve vraiment avec lui. Je lui parle, je découvre le vrai Ralston. Il n'est plus une créature que j'ai inventée, mais un homme en chair et en os et... du coup, je ne peux pas m'empêcher de me demander...
La phrase mourut sur ses lèvres. Impossible de dire à voix haute: « Et s'il était à moi ? »
Mais Anne n'eut pas besoin de l'entendre. Quand Callie rouvrit les yeux et croisa son regard dans le miroir, elle put y lire sa réponse: « Ralston n'est pas pour vous, Callie. »
- Je le sais, Anne, murmura-t-elle, autant pour se le rappeler que pour rassurer son amie.
Mais, en vérité, elle n'était plus du tout sûre de le savoir. Quelques semaines plus tôt, elle aurait ri à la seule idée que Gabriel St. John puisse connaître son nom ou envisage d'engager la conversation avec elle. Mais maintenant... Maintenant, il l'avait embrassée. »

De son côté, Gabriel doit faire face à un imprévu de taille dans sa vie: l'aube d'un scandale s'immisce dans son quotidien tranquille et celui de son frère: leur mère a eu une autre enfant, Juliana, et cette sœur dont ils ne soupçonnaient pas l'existence est venue les trouver. Jouant de ses  relations pour offrir une belle entrée dans le monde à Juliana, le jeune débauché va se rapprocher de la très sage Callie... qui ne s'avère finalement pas si sage que ça et ce n'est pas pour lui déplaire ! Ralston m'a plu. Son personnage marie la tendresse et la taquinerie à la perfection. En revanche, son point de vue manque sacrément à l'histoire.

« - Je n'irais pas jusqu'à penser que l'amour est aussi parfait que ces poètes voudraient nous en persuader, mais je crois aux mariages d'amour. J'y suis obligée, puisque je suis le fruit de l'un d'eux. Et, s'il fallait une preuve supplémentaire, je pense qu'elle nous a été fournie de manière assez convaincante lors de cette soirée: ma sœur et Rivington n'ont d'yeux que l'un pour l'autre.
- L'attirance n'est pas l'amour.
- Je ne pense pas que ce qu'il y a entre eux relève de la simple attirance.
Ces mots furent suivis d'un silence prolongé, durant lequel il la regarda intensément. Puis il se pencha, ne s'arrêtant qu'à quelques centimètres d'elle.
- Il n'y a rien de simple dans l'attirance.
- Néanmoins...
Callie s'interrompit, incapable de se souvenir de ce qu'elle s'apprêtait à dire. Il était si près d'elle !
- Voulez-vous que je vous montre à quel point l'attirance peut être compliquée ? »

Comme je m'y attendais avec Sarah MacLean, L'amour en 9 défis possède ses qualités et ses détails originaux. Une petite liste à cocher, une vieille fille en quête d'aventure, il n'en faut pas plus pour se démarquer et créer une chouette dimension à la romance. Les personnages secondaires sont également un plus: la fratrie de Callie, le frère de Ralston, Juliana, possèdent tous un petit quelque chose de séduisant et qui rend la lecture bien plus qu'agréable.

  • EN CONCLUSION: Je ne suis pas déçue par ce tome ! Une fois encore, je suis entrée dans l'histoire avec une facilité déconcertante, me prenant rapidement d'affection pour Calpurnia, Ralston, et leur entourage. Si ce n'est pas un coup de cœur, cette romance historique est tout de même d'une qualité certaine et appréciable. L'auteure a ce don pour écrire des histoires d'amour, j'en suis sûre !

Prochaine lecture: The Farseer Trilogy: Royal Assassin de Robin Hobb.
Half Bad, tome 3: Quête noire (en VO) de Sally Green.

tâches d'encre

  1. L'effet magique Sarah MacLean ^^ J'avais beaucoup aimé ce prequel au Cercle des Canailles, il y a d'ailleurs un côté plus léger je trouve. Je pense que tu apprécieras autant les tomes suivants, ils sont dans le même genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, l'effet Sarah MacLean ♥ Ce n'est pas la seule auteure dont j'aime lire les romances, mais vraiment, elle, elle a un don pour ça :p J'ai aucune crainte pour la suite haha !

      Supprimer
  2. J'étais en train de me dire mais où ai-je entendu le nom de Sarah Maclean quand j'ai lu dans ta chronique que c'étais l'auteur du Cercle des canailles. Je n'ai pas encore lu cette lecture. En tout cas, ta chronique me donne envie de découvrir un de ces romans. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je conseille TOTALEMENT Le cercle des canailles ♥ Mais en même temps, c'est ma série de romances historiques préférées !
      En tout cas, que tu découvres l'une ou l'autre de ses séries, j'espère que ça te plaira ^^

      Supprimer
  3. Ce résumé me tente beaucoup ! Très jolie ta nouvelle façon de présenter tes chroniques, des petites modifications qui font la différence ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Je trouve aussi que ça rend mieux, différent !

      Supprimer
  4. Cette histoire a l'air bien sympa, je ne connaissais pas. :) Tu me tentes décidément bien avec cette auteure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si je tente car je la recommande beaucoup ! :D

      Supprimer
  5. J'ai acheté ce roman la semaine dernière, juste parce que c'était Sarah McLean et que moi aussi j'ai adoré le cercle des canailles ! Je suis contente que ce livre t'ai plu même si ce n'est pas un coup de coeur, j'ai hâte de m'y plonger à mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh yes, copine !!
      J'espère que cette série là aussi te régalera ;)

      Supprimer
  6. Je pense découvrir l'auteure en commençant d'abord par sa saga : "Le cercle des canailles" ! Toutefois, cette saga me tente bien aussi :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est compréhensible ! ^^
      Mais les deux sont dans le même univers sinon, et apparemment celle-ci reste antérieure au Cercle des canailles. En vrai, ça ne fait aucune différence. Régale-toi !

      Supprimer
  7. Je ne connais pas du tout cette auteure mais tu m'as donné envie de la découvrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est jamais trop tard pour la découvrir :D

      Supprimer
  8. J'ai dû te le dire au moins 10 fois mais mon Dieu qu'est-ce que ton blog est beau ! Bref, je crois bien que je vais me laisser tenter par cette romance haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, laisse-toi tentée ;)
      Merci beaucoup aww ♥

      Supprimer
  9. Sarah MacLean est une valeur sûre!
    Je suis heureuse que tu es passée un bon moment de lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TOTALEMENT !
      Merci :) Je suis sûre que je vais aussi aimer la suite !

      Supprimer
  10. Je ne connaissais absolument pas, mais je pense que c'est exactement le genre d'histoires que j'aime! Je l'ajoute tout de suite à ma WL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère en tout cas que ça te plaira :)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree