mercredi 12 août 2015

Genre: Contemporain.

La bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald.

Résumé:

Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes: Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis -et pas uniquement les personnages de ses romans préférés-, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Boken Wheel, une véritable renaissance.

Mon avis, 19/20.
Coup de 

J'enchaîne deux coups de cœur à la suite, et je ne vais certainement pas m'en plaindre ! Après 49 jours, ce fut au tour de La bibliothèque des cœurs cabossés de me faire passer un excellent moment. Je ressors avec un grand sourire.
Ce roman est un feel-good par excellence, un de ces livres douillets et tranquille, que l'on déguste soigneusement avec entrain. C'est le genre de livre parfait pour se détendre, avec la certitude que la lecture sera bonne.

---
En bref:
Les -: Je n'aurais pas dit non à un peu plus de pages pour la fin.
Les +: Les références littéraires, le sentiment de bien-être à la lecture.
---

« Sara était venue ici pour s'échapper un moment, prendre de véritables vacances et pouvoir lire ainsi que rencontrer Amy, bien sûr, mais ce n'était pas toute la vérité. Elle avait voulu vivre quelque chose de... grand. Elle voulait pouvoir raconter aux gens -lesquels exactement, elle l'ignorait- qu'elle avait à une époque vécu deux mois dans une petite ville américaine.
- Amy, dit-elle à voix haute. Sais-tu que plus de trois cent mille titres sont publiés tous les ans dans ce pays ? Et me voilà ici.
Quoi qu'il arrive, elle aurait en tout cas fait quelque chose. »

Rares sont ceux qui ont échappé aux échos sur La bibliothèque des cœurs cabossés; A sa sortie, ce livre était partout sur la blogosphère. Et personnellement, je n'en ai entendu que du bien. Chroniques après chroniques, je me suis sentie flancher. Mais c'est en particulier le coup de cœur de Prettybooks, le tout premier avis que j'ai lu dessus et qui m'est sans cesse resté dans la tête, qui m'a réellement convaincue. Et je rejoins totalement son coup de cœur ! Cette lecture a été excellente, semblable un succulent chocolat chaud par temps froid
Sara et Amy correspondent par lettres depuis un petit bout de temps, et malgré l'âge qui les sépare, elles se sentent proches en partageant cet amour inconditionnel des livres. Quand la librairie dans laquelle travaille Sara ferme, la jeune femme se dit que c'est le moment idéal pour se ressourcer quelques temps en Amérique. Malheureusement, entre leur dernier échange postal et son arrivé à Broken Wheel, Amy est morte. Et Sara se retrouve livrée à elle-même dans une petite bourgade délaissée, au milieu d'habitants un peu farfelus à son goût...
Ce qui m'a énormément plu dans La bibliothèque des cœurs cabossés, ce sont les références littéraires. Enfin un roman qui considère la diversité des genres et des goûts ! Du YA à la chick-lit, en passant par les thrillers, classiques, contemporains, etc, la littérature est présente sous toutes ses formes, et les titres parlent à un large public. Il n'y a pas de jugements hâtifs sur les lectures d'autrui, il y a au contraire cette merveilleuse philosophie que chaque livre a son lecteur. Chaque personnalité de Broken Wheel trouve chaussures à son pied, et cette diversité est tellement plaisante et rafraichissante !
Sara est un personnage féminin typique: un peu renfermée sur elle-même, préfère les livres que la réalité, se dévoile petit à petit en faisant preuve d'une grande ouverture d'esprit. Mais auquel nous pouvons tous nous identifier un minimum, notamment quand on est un grand lecteur ou une grande lectrice ! Sara, personnalité généreuse et altruiste, un peu perdue en arrivant à Broken Wheel, touchant du bout des doigts la déception même, finit par réaliser le rêve d'ouvrir une charmante libraire et de s'épanouir. Malgré la date d'expiration de son visa, la jeune femme prend goût à sa vie dans cette ville étrange et dépeuplée.
Les autres personnages ne sont autre que les habitants de la ville, loufoques, avec chacun une personnalité haute en couleur. Grace, Caroline, Jen, Andy, Tom... Sara ne saura plus où donner de la tête, et se sentira pour la première fois à sa place. Comment ne pas se sentir bien dans un tel roman ? L'atmosphère y est douillette et confortable. Il règne entre les pages de La bibliothèque des cœurs cabossés beaucoup de plénitude. Est-ce Sara ? Les livres ? La ville ? Quoi qu'il en soit, le lecteur se sent également bien où il est: il n'a pas envie de repartir et est prêt, lui aussi, à déposer bagage.
En conclusion: Un roman contemporain qui respire la fraîcheur, l'amour de la lecture, l'amour des gens et des histoires. Un joli coup de cœur pour cette ambiance chaleureuse et parfois extravagante, qui fait du bien, détend, donne envie de sourire et de faire plein de nouvelles découvertes livresques.

« Ils firent la vaisselle à deux. Elle lavait, il essuyait, le tout dans un silence confortable. Les seuls bruits audibles étaient ceux des couverts qui cliqueraient et d'une soudaine rafale de vent qui agitait les branches des arbres. Ce n'était en aucun cas une soirée magique et Sara se doutait qu'elle n'avait aucune signification particulière pour lui. Mais pour elle... Pour elle, c'était une soirée où elle avait plaisanté et ri de manière détendue avec un homme, une soirée où, d'une certaine manière, elle avait... vécu.
Juste vécu. »

Je le conseille à: Aux amoureux des livres, les références rythment le roman, incrustées naturellement dans le récit et donnent plein de nouvelles idées. A ceux qui ont envie d'un bon livre « doudou » aussi. Et au reste du monde ;)

Prochaine lecture: Un intérêt particulier pour les morts de Ann Granger.

tâches d'encre

  1. La couverture de ce livre m intriguait, je la trouvais sympa . Ton avis me donne envie de le lire : )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la couverture en elle-même est déjà confortable. J'espère que tu donneras une chance à ce roman !

      Supprimer
  2. Je suis contente qu'il t'ai plu ! Un vrai roman doudou ! <3

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai dans ma PAL numérique, je me réjouis de le lire :D

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien, encore une chronique qui me donne très envie de découvrir ce titre ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je conseille et re-conseille ! J'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer
  5. Oh j'adore les livres doudou. Je n'en ai pas lu de bon depuis un moment! Tu me donnes très envie avec ta sublime chronique. Tentatrice!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en avais pas lu depuis un moment non plus, et qu'est-ce que ça m'a fait du bien. J'espère que tu lui donneras sa chance et l'aimera autant que moi :)

      Supprimer
  6. Super pour toi si tu enchaines de très très bonnes lectures ;) Je ne sais plus si j'avais mis que j'avais envie de le lire mais après ton avis, c'est sûr ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, deux coups de coeur à la suite, c'était inespéré ♥
      J'espère que tu auras l'occasion de le lire !

      Supprimer
  7. Un livre qui m'intéresse bien ^-^

    RépondreSupprimer
  8. Alice, ma chère Alice, si tu savais comme ta chronique est belle, à quel point elle me convainc d'acheter ce livre qui me tente à chaque fois que je passe en librairie.
    Je penser aller l'acheter demain.
    C'est super que tu enchaînes les bonnes lectures ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooow ♥ J'espère que tu seras tout aussi charmée ! Mais je n'ai pas de doutes (ou presque, on ne sait jamais).
      Cours l'acheter :D

      Supprimer
  9. Un petit livre tout simple, très facile à lire, un excellent moment :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement. Ca fait du bien de temps à autre :)

      Supprimer
  10. Ta chronique me donne très envie de découvrir ce "livre doudou" comme tu l'appelles. Une lecture qui semble vraiment douce, à tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est doux et chaleureux, et loufoque sans l'être trop, je te le recommande ! :)

      Supprimer
  11. Tu vas rire, mais j'y avais échappé. Avant de le voir chez toi j'en avais même pas entendu parler, ou alors mon cerveau est très sélectif ^^ Mais je suis ravie de le découvrir ici et je sens qu'il ne va pas tarder à rejoindre mon cheptel. Ça m'a l'air d'être la lecture parfaite pour les jours de morosité, de celles qui font du bien au moral.

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree