mardi 21 juillet 2015

Genre: Dystopie, YA.

Enclave, tome 1, Ann Aguirre.

Résumé:

Le monde est ravagé. A la surface, plus rien ne vit, plus rien ne pousse. Les hommes se sont réfugiés dans des villes souterraines: les enclaves. L'enclave, c'est ma vie. C'est le lieu qui nous protège des créatures rôdant dans les tunnels, ces Monstres mangeurs de chair humaine. Et moi, je suis celle qui protège l'enclave en retour, celle qui chasse les Monstres.
Il faut servir l'enclave. C'est ce que nous disent les Aînés. Mais ce n'est pas ce que dit Del, mon partenaire de chasse. Je ne sais plus qui croire...

Mon avis, 08/20.

J'ai démarré cette lecture avec beaucoup d'enthousiasme: Enclave était depuis longtemps dans ma wish-list, et il me tardait vraiment de le lire. Malheureusement, j'en ressors avec un sentiment en demi-teinte très prononcé.
Je ne pensais pas mettre une aussi basse note à la base, mais après un recul de quelques jours, j'ai réalisé que les points négatifs ressortaient plus que les positifs.

---
En bref:
Les -: La plume de l'auteure, des sujets mal traités.
Les +: Le côté addictif.
---

« - Tout ça, c'est la faute des Aînés. Ils accusent des innocents...
- Je sais, Trèfle.
- Depuis combien de temps le sais-tu ?
- Depuis toujours.
J'étais déçue et écœurée. Comment avais-je pu ignorer tout cela ?
Il me prit dans ses bras et me serra fort contre lui. Mon premier réflexe fut de le repousser, mais je n'avais plus de règles à respecter. »

Ce roman dont j'ai entendu beaucoup de bien, et qui m'avait vraiment interpellée, est malheureusement une déception dans un sens. Je l'ai tellement attendu, je me le suis procurée il y a peu, et je me suis lancée avec hâte. Quel dommage qu'en démarrant ma lecture, j'ai très vite perçu ce qui n'allait pas et ce qui n'irait toujours pas en refermant le livre. Je suis triste de dire que cette lecture ne m'a vraiment pas comblée.
Trèfle est née et a grandi dans l'Enclave. Elle ne connaît rien d'autre que ce lieu et les sous-sols qu'elle parcoure avec son coéquipier Del. Chasseuse, elle est à la fois chargée de rapporter des provisions et de protéger l'Enclave des Monstres qui peuplent les environs. Mais, ces derniers temps, les Monstres sont affamés, et de plus en plus intelligents: ils rôdent, et les environs deviennent dangereux, voire mortels.
Tout de suite, j'ai ressenti un terrible problème avec l'écriture. Je suis habituée au YA et le style souvent simple, mais ici, la plume est carrément enfantine. Des phrases courtes, beaucoup de point d'exclamations et de répétitions, un récit trop parlé, même. Ça m'a tout de suite dérangé, et ça n'est pas allé en s'arrangeant. Cette plume m'a véritablement empêchée d'être touchée par les événements puisqu'ils paraissent survolés et s'enchaînent vite. J'ai trouvé qu'il y avait un réel sentiment de superficialité pour l'univers.
Enclave reste un roman à la base: sombre, par ses environs obscures et marécageux, ses Monstres se nourrissants de chair humaine, et une autorité stricte et manipulatrice. Néanmoins, même si j'ai trouvé le tout très intéressant, prenant, avec des idées vraiment bonnes, l'écriture restait un handicap. Le cadre de l'Enclave est intéressant mais passe vite à la trappe. Des éléments matures et dérangeants manquent également beaucoup de relief et de conséquences. Trèfle quant à elle, sans savoir son âge réel, m'a donné l'air d'avoir dix ans dans sa manière de nous conter son histoire. Malgré les horreurs, le récit était trop léger.
Car des horreurs, il y en a. C'est un des points que j'ai aimé malgré le manque de profondeur. Dans une dystopie où règne un sentiment de méfiance, dans un endroit clos comme les sous-sols et un monde inconnu: celui d'Au-Dessus, c'était selon moi bien accordé à l'ambiance. Beaucoup de questions viennent titiller les lecteurs au fur et à mesure de leur avancée, ou les surprendre parfois. Je trouve ça juste dommage que l'auteure ne se mouille pas assez et que cela se ressente sur les personnages.
Le duo Del-Trèfle marche plus ou moins. Je n'ai pas ressenti de grande alchimie, mais suivre leur relation est agréable. Del reste un personnage plutôt effacé, dont on ne connaît pas grand chose et que l'on aimerait connaître d'avantage. Trèfle, quant à elle, est une adolescente conditionnée par l'Enclave, ignorante en quelque sorte, mais maline. Si j'ai aimé son évolution et son innocence face aux choses qu'elle ne connaît pas, elle a un côté qui la rend très antipathique: elle manque incroyablement d'empathie.
Et une chose doit être dit (et tant pis si je vous embête): Le sujet du viol est traité et perçu par l'héroïne comme si ce n'était rien. Rien. Un truc sans conséquences, ni séquelles, voire acceptable car « c'est la vie qui veut ça ». Et ça m'est resté en travers de la gorge. Surtout quand on voit que Trèfle qualifie la victime de faible, et qu'elle accepte le responsable. C'est totalement dérangeant et à côté de la plaque. Je veux bien qu'un roman ait son univers, qu'il y ait conditionnement, etc, mais je n'accepte pas qu'un tel sujet soit traité aussi légèrement, avec aussi peu d'empathie, et serve même à l'intrigue amoureuse, alors que le viol est encore quelque chose qui, en 2015, dans la vie réelle, est souvent minimisé. Quand le public visé est adolescent, je trouve ça vraiment moyen.
En conclusion: Des bons points, mais de très moins bons aussi. Il y a de l'idée, mais beaucoup de maladresses. Bien que je sois curieuse quant à la suite, je ne la lirai pas.

« Je me concentrai sur la pluie.
- Ça ne brûle pas ! m'émerveillai-je.
La sensation était fabuleuse, surtout que je ne m'étais pas lavée depuis quelque temps. Des éclairs de lumières illuminaient le ciel et la pluie martelait le sol. On aurait dit que des milliers de pieds battaient le sol en même temps.
- Non, la pluie ne brûle pas. Ils se sont aussi trompés là-dessus.
Pour la première fois de ma vie, j'eus pitié des habitants de l'enclave. Ils étaient emprisonnés par des gens qui leur mentaient et, à cause d'eux, ils ne verraient jamais tout ça. Ils mourraient tous dans le noir. »

Je le conseille à: Personnellement, je ne le conseille pas, ou seulement à ceux qui souhaitent absolument se faire leur avis.

Prochaine lecture: Maryrs, tome 1 de Oliver Peru.

tâches d'encre

  1. Dommage :( Je ne suis pas certaine de lire cette saga ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je ne la conseille pas... :/

      Supprimer
  2. OH NOOOOOOOOON ! Je suis trop déçue que tu n'aies pas appréciée ! Franchement tes points négatifs m'ont absolument pas gênés ! J'ai trouvé l'écriture fluide. Enfin bon tant pis :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Traiter des choses lourdes légèrement, pour moi, arg, non merci :/

      Supprimer
  3. Il est dans ma PAL depuis peut être bien 2 ans donc je le lirai forcément. J'espère ne pas être aussi déçue, surtout que tout comme toi, il m'a toujours fait très envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu ne seras pas déçue, en tout cas, je sais que c'est chiant !

      Supprimer
  4. J'ai ma partenaire de blog qui a adoré et me l'a chaudement recommander. Mais bon je comprends que le style d'écriture joue beaucoup. Cela peut tuer une lecture. A voir pour le lire. J'ai des tas de bonnes choses à lire avant! Bisous Slyth. <3 (Ps: Oui, je suis convertie , conquise, passionnée de Outlander <3)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le style d'écriture a joué, mais surtout le fait de traiter des choses lourdes comme si c'était rien (viol, deuil, meurtre), sans conséquences, non merci, pas pour moi. Ca va très mal dans la dystopie, et surtout le YA :( Je pense qu'avec un autre traitement, j'aurais aimé bien plus !
      Bisous :)

      Supprimer
    2. Arg moi non plus, je n'aime pas beaucoup que des sujets aussi lourd soit traiter avec autant de désinvolture... Vraiment tu me donnes de moins envie de lire ce livre.

      Ps: Il faut que j'essaie de prendre un moment pour créer la bannière de notre challenge. Bisous.

      Supprimer
  5. Je dois avouer que le résumé avait quelque chose d'intrigant. Maintenant que j'ai lu ton avis je vais passer mon chemin car ce que tu dis sur cette histoire de viol, ça m'agace déjà sans avoir lu ! >< Du coup je te remercie parce que tu m'as évité un voyage littéraire qui aurait eu toutes les chances de me déplaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je te comprends parfaitement ! Ça m'est bien restée en travers de la gorge :/ A côté de ça, c'est dommage, parce qu'il y a de bonnes idées, mais certains points négatifs peuvent effacer tout ça ><

      Supprimer
  6. Bon quand je lis sur ce que tu dis sur la façon dont l'auteure traite le viol, je laisse tomber de suite! On va s'éviter un moment de colère^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, mais ça... Je m'y attendais pas du tout. Que le sujet soit là dans une dystopie où prime la survie, soit, mais ce genre de message arg. Pour te dire, je suis toujours en colère alors que je l'ai fini il y a plusieurs jours déjà ! ^^'

      Supprimer
  7. Mmmm... Je vais passer mon chemin surtout que c'est le deuxième avis très mitigé que je lis :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je te conseille de le faire ! Il y a mieux à côté :)

      Supprimer
  8. Ce livre ne me tentant déjà pas. Mais alors là ! Polala. Merci pour ta sincérité, j'éviterai ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce livre ne te tentait pas déjà, oui, laisse-tomber :D Je t'en prie !

      Supprimer
  9. J'avais pour ma part adoré ce premier tome, mais je comprends les aspects négatifs que tu as pu souligner malgré tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un côté addictif, et de bons passages, je peux comprendre. Mais il y a des sujets, je m'en remets toujours pas ^^'

      Supprimer
  10. Ouch, dommage que tu n'ai pas aimé ce premier tome... je t'avoue que cette dystopie ne me disais rien du tout à la base et tu ne fait que confirmer mon envie de ne pas le lire ><

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque part, ça me fait une série de moins dans la liste de série en cours, ouf ^^

      Supprimer
  11. Oh c'est dommage que tu n'aies pas aimé ! Moi j'avais bien aimé et j'avais encore plus aimé la suite ! :)
    Mais j'avoue que la manière dont le viol avait été traité m'avait fait tiqué lors de ma lecture :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais moi c'est pas passé ^^ Enfin, tant pis comme on dit !

      Supprimer
  12. Je n'avais pas l'intention de le lire mais lorsque je lis qu'il s'adresse à un public où les hormones sont en fusion ;), je me dis que traiter le viol avec autant de légèreté, c'est vraiment TRÈS très moyen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais pareil, c'est exactement le fond de ma pensée :/ Je trouve ça assez dommage pour le coup.

      Supprimer

Decorated Christmas Tree